17 septembre 2019 | 12:52
Vous etes ici:  / Finances / Libre opinion / Urbanisme / 3000 habitants de plus pour Fontenay-aux-Roses dans les prochaines années… Pourquoi ?

3000 habitants de plus pour Fontenay-aux-Roses dans les prochaines années… Pourquoi ?

La majorité affirme que la baisse de la population durant le mandat de Pascal Buchet coûtait cher à la ville et souhaite que la population de notre ville augmente d’environ 3000 habitants dans les prochaines années soit plus de 10%.

Or, Gilles Mergy, Ancien Maire-adjoint aux Finances, dans un article ( » Des audits qui ne confortent pas les analyse de la majorité municipale  » ) sur ce même blog nous dit  » si un nouvel habitant rapporte par an entre 378 et 613 € en fiscalité et dotation, il consomme aussi des services publics : un enfant qui va à la cantine est subventionné au moins à hauteur de 900 € par an, créer une place en crèche coûte 20 000 € ».

J’imagine aussi que de nouveaux Fontenaisiennes ou un Fontenaisiens dynamiques (ce que tout le monde souhaite) participeront aux différentes et nombreuses activités présentes dans notre ville (théâtre, association, sport, etc.) et subventionnées. Encore des coûts donc, sans compter le risque de saturation de certains équipements.

A raison d’une moyenne de 2,2 personnes par logement, cela nécessiterait la construction de plus de 1350 logements supplémentaires.

1350 logements, 3000 personnes en plus, une augmentation de la densité de la ville déjà dense (cf. DUP Diagnostic Urbain Partagé du 20 Avril 2013).

Ma question est donc triple et s’adresse autant à Monsieur Vastel qu’à Monsieur Faye, Maire adjoint en charge de l’urbanisme de la ville :

Pourquoi vouloir absolument que la population de Fontenay-aux-Roses augmente ? Pourquoi un tel niveau d’augmentation? Et à quel coût réel pour Fontenay ?

Agnès Gillot

3 RÉPONSES

  • Jean-Philippe Damais

    Ce ne sont pas des habitants en plus que la nouvelle majorité veut à Fontenay : ce sont des résidents plus riches, donc payant plus d’impôts, et achetant à Fontenay (plutôt qu’à Sceaux !.. D’ où leur volonté de construire essentiellement des résidences plus cossues attirant une population plus aisée: la politique de Pemezec au Plessis , in fine !

    • Oui mais ce que Gilles Mergy nous explique, justement, est que si ces nouveaux riches habitants ont des enfants, surtout en bas âge, ils coûtent plus que ce qu’ils paient en impôts. Se pose donc toujours la question de l’intérêt de cette densification, vantée par la majorité, pour la ville.

  • Il y a pour ceux qui prennent cette décision un autre avantage. En effet, attirer 3000 nouveaux habitants plutôt aisés va modifier la sociologie de la ville. On peut imaginer que cela sera plus en faveur des forces actuellement en responsabilité. Cela pourrait donc aussi faciliter la réélection de l’équipe en place.
    Ce phénomène a touché de très nombreux endroits de la région parisienne. Le Plessis Robinson est un exemple radical de ce genre de transformation avec un passage très rapide de la banlieue rouge à ce qu’est devenu la ville actuellement. On imagine que le PC aura du mal à reprendre la ville.
    Pour moi la question est plutôt est ce que les Fontenaisiens pourront être gagnants en terme de qualité de vie (commerces, transports, facilité d’accès aux lieux culturels et sportifs, espaces verts, pollution … ? et si oui comment ? A discuter…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )