17 octobre 2021 | 03:26
Vous etes ici:  / Libre opinion / 7 soutiens virtuels ?

7 soutiens virtuels ?

L. Vastel se vante d’avoir le soutien de 7 partis politiques .
Mais en pratique, ces soutiens sont très fragiles :
– le Modem : un des deux piliers locaux M. Bayet est sur la liste de S. Bourdet et fait ouvertement campagne contre lui.
– LR : le leader local P. Ribatto appelle clairement à ne pas voter pour lui (cf sa lettre ouverte).
– Mouvement Radical : Mme Poggi, la numéro 2 départementale est sur la liste de G. Mergy.
– UDI : avec la philosophe Anne Bullet (qui a popularisé le concept du « mythe de la grotte » et celui de la « banalisation du mal »), il doit être le seul adhérent sur Fontenay (son parti a fait moins de 3% aux européennes).
– Parti animaliste : la référente locale est sa compagne Mme Collet. Le sous référent local est Damien Texier qu’il a attaqué pour propos diffamatoires.
– la République en Marche : il y a en effet beaucoup de macronistes sur sa liste (mais surtout les girouettes locales comme D. Lafon et D. Bekiari anciens adjoints socialistes de P. Buchet). La Présidente locale du parti macroniste n’est d’ailleurs pas du tout engagée dans la campagne de L. Vastel.
Malgré sa collection d’étiquettes politiques sur ses affiches, L. Vastel n’est pas un rassembleur.
Il suffit de se rappeler qu’il a viré deux de ses trois alliés de 2014 (MM Faye et Ribatto) ou de regarder ses affiches sur les panneaux officiels : une photo immense de lui et des photos minuscules de ses colistiers sans même indiquer leurs noms.
Ils ne sont que des pions dans sa stratégie politique : être réélu maire pour pouvoir postuler au Sénat et laisser sa place à sa compagne.
S’il échoue, il abandonnera Fontenay et cherchera à se faire parachuter dans une autre ville comme il le fait depuis sa première campagne politique à Meulan.
Véronique Lafarge

1 RÉPONSE

  • Gilles Dassié

    Tout à fait d’accord Madame Lafarge.
    Le seul rescapé de la fameuse alliance de 2014 est Lafon. Parti de l’extrême gauche il fait dorénavant parti d’une liste de droite dont certains affichent même des soutiens à l’extrême droite lorsque la situation l’exige. Je me souviens des propos de certains élus lors du 2eme tour des présidentielles.
    Il ne veut qu’une chose ce Monsieur: Être élu pour fanfaronner dans les couloirs de la mairie. Le reste ne l’intéresse pas.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )