17 janvier 2019 | 03:04
Vous etes ici:  / Libre opinion / A l’ère des fake news

A l’ère des fake news

Depuis hier soir, un tract anonyme est distribué aux habitants de Saint Prix. Il présente l’initiative citoyenne de ce soir autour de l’aménagement de la place du Général de Gaulle comme une opération politicienne qui serait menée en sous main par le Parti Socialiste Fontenaisien et moi même.
Ce sont des attaques mensongères et ignobles qui témoignent d’une inquiétude croissante de la majorité croupion de Fontenay aux Roses.
Face au projet de construction d’un immeuble de fond de place enfermant la place du Général de Gaulle que cherchent à imposer de manière unilatérale le Maire et son équipe, 9 citoyens Fontenaisiens ont réfléchi en toute transparence aux possibilités d’aménagement de notre cœur de ville pour améliorer son attractivité et y renforcer l’animation culturelle.
Ce projet ne vise en aucune manière à détruire des logements dans la Résidence St Prix. Il vous suffit d’ailleurs de venir ce soir à la réunion pour vous en rendre compte.
Quant à moi, outre le fait que je ne suis plus membre du Parti Socialiste depuis plus de dix huit mois, j’ai pour habitude d’assumer en toute transparence mes convictions et ma vision pour le devenir et la meilleure gouvernance de notre commune. Et dans ce cas d’espèce, je soutiens pleinement cette initiative citoyenne mais je n’en suis en aucun cas à l’origine.
J’ai régulièrement publié des articles et des commentaires sur ce blog citoyen. J’ai ouvert également un blog «ateliersfontenaisiens.fr » ouvert à tous les citoyens de la ville et à toutes les sensibilités politiques. D’ailleurs, trois Présidents de région de sensibilités politiques différentes s’y sont exprimés. Ce que le cabinet du Maire n’a pas apprécié puisqu’ils ont appelé les collaborateurs d’Hervé Morin, Ancien Ministre de La Défense et Président de Régions de France pour s’en plaindre…
Je me doutais que face à une équipe municipale aux abois qui est en train de gaspiller l’argent de vos impôts, la campagne serait dure.
Je ne pensais pas que ce serait si tôt et de manière aussi ignoble au travers d’un tract anonyme.
Avec d’autres, je souhaite apporter ma contribution à la préparation de la ville de demain. Fontenay doit être une ville au service du bien-être et du bien vivre de ses habitants. Ce sera en toute transparence et en concertation étroite avec tous les habitants de Fontenay-aux-Roses.
Gilles Mergy
Conseiller Municipal d’opposition





3 RÉPONSES

  • On touche au sublime encore un peu plus. J’adore le concept très novateur d’ « individus autoproclamés » (sic) introduit par le tract anonyme (quel courage, quelle pertinence dans l’analyse, quelle finesse dans les propos).
    Décidément, il y a un manque profond de relecture critique dans certaines sphères. J’en faisais récemment déjà le constat en réponse à un commentaire sur l’éditorial d’octobre du Fontenay-Mag (celui à propos des différentes formes de mémoire). Mais bon, ça n’a sûrement rien à voir.

    Mr Mergy, je ne vous connais pas, mais recevez ici mon soutien dans toute action que vous pourriez entreprendre pour dénoncer, ou plus, ce tractage anonyme aussi bête et ridicule que scandaleux.

  • Tract honteux, lamentable et mensonger.
    Espérons que les habitants de l’immeuble Saint Prix, qui ont droit à tous les égards comme tous les fontenaisiens, ne se laisseront pas prendre à cette ignoble provocation venant d’un ou de plusieurs lâches individus opérant le soir ou la nuit sans dire qui ils sont ni au nom de qui ils agissent.
    Si la municipalité ne condamne pas rapidement par des mots sévéres ces agissements, elle se rendra responsable d’une inimaginable dégradation de la liberté d’échanger dans la ville.

  • Je voudrai rectifier mon article sur le point concernant l’impact sur les logements existants à St Prix. Comme indiqué hier soir lors de la réunion publique, ce projet de construction d’un équipement multiculturel pourrait impacter 26 logements (contre 10à 16 logements pour le projet de la municipalité de construction d’un immeuble massif de fond de place). Comme indiqué également hier, ce projet d’aménagement n’est concevable que si l’ensemble des personnes concernées sont relogées (c’est une obligation légale) et à proximité immédiate. Il appartiendra à une éventuelle équipe municipale nouvelle de prévoir, dans le cadre de l’aménagement global du coeur de ville voire de la place de De Gaulle, ces relogements.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )