17 octobre 2021 | 02:32
Vous etes ici:  / Libre opinion / A propos des fêtes de Noël… : une analyse du détective Ursule Carotte

A propos des fêtes de Noël… : une analyse du détective Ursule Carotte

Si je vous dis : « Mon voisin a pris une amende de 135 Euros parce qu’il est allé essayer sa nouvelle voiture »,

Ce n’est pas tout à fait la même chose que si je vous dis : « Mon voisin a pris une amende de 135 Euros parce qu’il a violé les interdictions et est allé essayer sa nouvelle voiture à plus de 20km de chez lui, en période de confinement. »

Personnellement, que mon voisin ait acheté une nouvelle voiture et soit allé l’essayer ne me pose pas de problème ; qu’il l’ait fait en violation des règles en vigueur ne regarde que la justice…
(Dois-je préciser que cet hypothétique voisin n’existe pas ?)

Alors quand l’opposition municipale fait un recours sur le résultat des municipales avec, parmi des tas d’autres motifs, le fait que : « En infraction avec le code électoral, la municipalité sortante a augmenté de plus de 60% le budget 2019 des fêtes de Noël, et a en plus tenté de le cacher… » (je résume)

Est-ce la même chose que si elle disait : « Nous faisons un recours parce que les fêtes de Noël coûtent trop cher » ?

D’évidence non !

C’est pourtant ce qu’affirment le maire et ses amis dans leurs publications, sur les réseaux sociaux et même dans l’édito du magazine municipal…

Qu’ils profèrent de tels mensonges sur leurs publications, financées avec leurs propres deniers, serait de leur seule responsabilité. Mais qu’ils le fassent dans le magazine municipal, financé par vos impôts, sous la signature du maire ? Voilà qui me paraît tout à fait répréhensible !

Xavier Faure, alias détective Ursule Carotte

2 RÉPONSES

  • Anne Balin

    Le Tribunal compétent en charge de statuer sur les 4 recours déposés concernant les élections municipales de notre commune est il au courant de cette publication dans le magazine municipal? Sinon ne faudrait il pas communiquer cette nouvelle information afin de documenter le dossier et que leur décision soit prise en connaissance de cause?

  • Dominique Leonard

    Et si sentant sa fin venir Vastel avait dépensé en 2019 les budgets de 2019 ET 2020 ? Celà expliquerait la nullité de cette année

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )