22 novembre 2019 | 20:11
Vous etes ici:  / Libre opinion / Après Laurent Vastel lui même, la garde rapprochée du maire actuel se mobilise pour défendre Pierre Henri Constant pris la main dans le pot de confiture.

Après Laurent Vastel lui même, la garde rapprochée du maire actuel se mobilise pour défendre Pierre Henri Constant pris la main dans le pot de confiture.

M. Rouzes, dont les tweets témoignent de son sens de la nuance et du respect de ses adversaires (j’invite d’ailleurs les lecteurs du blog à aller sur Twitter voir ce que publient Mmes Collet et Bullet ou MM Constant et Rouzes notamment) nous fait tout d’abord un rappel des dispositions du code électoral.
Personne ne met en cause le fait que tout électeur peut demander communication de la liste électorale dès lors que ce n’est pas destiné à un usage commercial.
Il reste en revanche deux questions auxquelles ni M. Constant, ni M. Rouzes n’apportent de réponse :
– la première est celle du « timing » : comment deux heures après la publication d’un article de Mme Leroy un samedi, M. Constant peut il affirmer avec certitude que Mme Leroy ne figure pas sur les listes électorales ? Soit il a eu communication d’une version antérieure de la liste électorale et elle aurait pu s’inscrire ensuite. Soit il a pu accéder en temps réel à la liste électorale un samedi, ce qui n’est pas légal
– la deuxième a déjà été évoquée par M. Sommier : l’inscription des femmes mariés sur une liste électorale se fait en règle générale avec leur nom de jeune fille. Par conséquent, ni M. Constant ni M. Rouzes peuvent affirmer qu’elles ne sont pas inscrites sur les listes électorale sauf à connaître leur nom de jeune fille …
Suite à la publication de son article sur mon blog, Mme Leroy a précisé qu’elle était fonctionnaire de la commune et qu’elle préférait, face à la pression politique imposée par Laurent Vastel aux agents municipaux, publier sous un pseudo.
C’est courageux de sa part de le reconnaître alors que par exemple sur le blog des amis du Maire actuel, les articles sont non signés ou publiés sous un pseudo (seul M. Constant signe des articles dans lesquels il dénigre la terre entière).
Depuis les mises en cause répétées par les amis de M. Vastel, Mme Leroy m’a indiqué dans un mel qu’elle avait peur et m’a confirmé qu’il régnait au sein des services municipaux une ambiance de « chasse aux sorcières » mais sans aucun lien avec Halloween …
La garde rapprochée du maire a franchi un cap dans les mises en cause personnelles : après les attaques contre les adversaires de Laurent Vastel, elle s’attaque aux Fontenaisiens qui ont le seul défaut de porter un jugement critique à l’encontre de son bilan.
C’est une dérive inquiétante que les électeurs ne manqueront de sanctionner en mars prochain.
Gilles Mergy

4 RÉPONSES

  • Merci pour votre compliment gratuit, M. Mergy ! Mais toutes ces accusations et polémiques que vous créez sont là pour ne pas parler de votre projet… inexistant, soit !

  • Madame Bullet,

    Je vous invite à découvrir les grandes orientations de notre projet municipal ci dessous.

    https://www.untempsdavancepourfontenay.fr/lancement-de-la-campagne-un-maire-engage-une-equipe-impliquee/

    Nous en poursuivons sa co-construction avec les Fontenaisiens avec notamment l’organisation de deux ateliers d’ici la fin de l’année et les travaux du groupe des citoyens référents qui nous accompagne dans notre démarche.

    Nos réunions sont publiques et vous y êtes la bienvenue .

    Gilles Mergy

  • Er vous madame votre projet?
    Augmenterr les impôts alors que vous vous étiez engagée à ne pas le faire…
    Bétonner la ville?
    Vendre le conservatoire?
    Autre ?

  • Madame Bullet, il serait aimable de votre part de conserver ce type de commentaire, inutilement polémique et qui n’apporte vraiment rien, pour les reseaux sociaux auxquels vous êtes habituée.
    Il y a assez d’espaces d’expression pour garder à chacun son esprit propre
    Avec votre aide, ne transformons pas Osez en Tweeter.
    Je vous en remercie d’avance
    Pascal Renault

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )