18 avril 2021 | 22:24
Vous etes ici:  / Libre opinion / Balayer devant sa porte

Balayer devant sa porte

On finit par penser que Monsieur Durand agit sur ordre de L. Vastel pour lancer la campagne électorale pour les régionales et départementales tant la ficelle est grosse.

Car il sort maintenant (Pourquoi maintenant?  Et pas il y a 6 mois ou dans 6 mois ? ) sur un blog Fontenaisien un saga en quatre épisodes qu’il intitule sobrement «  Petite analyse de la population de Fontenay ».  

En fait il aurait pu l’intituler « Critique systématique et insidieuse de mes prédécesseurs, sans en avoir l’air ». 

Car au détour de chaque phrase et toujours sous couvert d’une grande neutralité comme il aime à en donner l’illusion, il y a toujours une attaque sur l’équipe précédente qui aurait fait exprès de tromper l’Insee ou l’Ademe ou qui a fait perdre de l’argent à la ville en ne bétonnant pas, ou qui … etc, etc…

On a lu d’ailleurs dans ce blog ce qu’il fallait penser de ces arguments dans lesquels Monsieur Durand a la fâcheuse tendance de ne pas tout dire. Uniquement ce qui sert son argumentation et celle de Monsieur Vastel.

Mais Monsieur Durand, Maire adjoint aux Finances et Logements sociaux de 2014 à 2020, comme il aime le rappeler à la fin de chaque article, devrait s’il est aussi neutre qu’il veut bien le laisser croire, balayer devant sa porte et faire un article sur la taxe sur les ordures ménagères à Fontenay depuis 4 ou 5 ans.

Car nous venons de le lire dans plusieurs blogs locaux que pendant toute la période où il était en charge des finances de Fontenay, notre ville a eu la taxe la plus élevée du Territoire (50% de plus que la ville qui a la taxe la plus basse ! Pourquoi ???) et que la facturation aux habitants est nettement plus élevé que le coût réel (sur 4 ans on parle de plusieurs millions d’ €).

Monsieur Durand se rappelle-t-il que cela est formellement interdit pas la loi ?  

Pour cette illégalité flagrante, Monsieur Durand ne savait pas ? Ne s’en préoccupait pas ? Savait et n’a pas dit? C’était et ça reste une stratégie délibérée ? 

Quoi qu’il en soit c’est totalement illégal et espérons que Monsieur Durand aura l’honnêteté de s’expliquer clairement, lui l’ancien adjoint aux finances, sur son rôle et sur celui de Monsieur Vastel dans cette affaire.

Car il peut bien sûr critiquer la stratégie d’habitat de la mandature Buchet. On peut être pour ou contre, mais c’était une stratégie. Légale. Rien d’autre.

C’est tout autre chose de mener avec le Territoire une politique qui s’affranchit de la légalité.

Quand, au dernier Conseil de Territoire, cette question a été débattue, M. Berger a montré une agressivité bien inhabituelle qui a surpris beaucoup d’élus. Ne sentirait-il pas que ça commence à sentir le roussi ?

Espérons que les oppositions des villes du Territoire ne laisseront pas l’affaire en l’état et la porteront au bon niveau pour que ces agissements coupables cessent et que les habitants des villes pénalisées soient remboursés.

Et on compte sur Monsieur Durand pour continuer la campagne pour les régionales en informant complètement les Fontenaisiens sur ce qu’il doit assurément  « ne pas supporter » pour reprendre ses propres termes.

Comme le surcoût de la taxe sur les ordures ménagères par exemple …

Pascal Renault

6 RÉPONSES

  • Michel Bayet

    M. Renault,
    Votre article évoque un traitement administratif “fortement interdit par la loi” du calcul de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères. Il faudrait que vous donniez plus de détails sur ce sujet : à quand remonte cette situation ? qui ont été les décideurs ? Qu’ont fait les autorités de tutelle ? Quels sont les recours possibles pour les contribuables incorrectement taxés ?

  • Jean-Michel Durand

    J’ai été mis en cause personnellement sur des aspects relatifs à la Taxe sur l’Enlèvement des Ordures Ménagères » TEOM. Osez Fontenay 18 Février 2021 sous signature de M. Pascal Renault

    Texte publié : « Car nous venons de le lire dans plusieurs blogs locaux que pendant toute la période où il était en charge des finances de Fontenay, notre ville a eu la taxe la plus élevée du Territoire (50% de plus que la ville qui a la taxe la plus basse ! Pourquoi ???) et que la facturation aux habitants est nettement plus élevé que le coût réel (sur 4 ans on parle de plusieurs millions d’ €).

    Monsieur Durand se rappelle-t-il que cela est formellement interdit pas la loi ?

    Pour cette illégalité flagrante, Monsieur Durand ne savait pas ? Ne s’en préoccupait pas ? Savait et n’a pas dit? C’était et ça reste une stratégie délibérée ? ».

    Ma réponse :

    La TEOM est perçue par le Territoire VSGP et l’était auparavant par l’Agglomération Sud de Seine.

    Les dépenses sont elles aussi supportées par l’Agglo, aujourd’hui le Territoire.

    La compétence a été transférée dès la création de Sud de Seine (2005).

    Si mes informations sont bonnes (mais à contrôler), les quatre villes regroupées dans l’Agglomération Sud-de-Seine avaient des taux différents et il a été opéré un lissage pour avoir un taux unique au niveau de l’Agglo.

    Tout ce montage s’est effectué du temps de l’ancien maire de Fontenay, en 2005.

    Je souligne pour ce qui me concerne que j’ai été élu en 2014 à la Ville de Fontenay et nommé maire-adjoint aux Finances cette même année : 9 ans après la mise en place de cette organisation relative aux Taxes sur les Ordures Ménagères.

    Personnellement, je n’ai jamais été élu ni à l’Agglo Sud-de-Seine ni au Territoire Vallée-Sud-Grand-Paris. Je vois donc mal où j’aurais commis une erreur voire une faute sur un sujet sur lequel je n’ai jamais eu la moindre responsabilité. Il faudrait se renseigner et réfléchir avant d’écrire.

    Je m’occupais des Finances de la Ville, des logements Sociaux, des Blagis, et, faute de temps et de responsabilités en cette matière, pas des TEOM du Territoire. J’avoue même une compétence incomplète sur ce sujet.

    Par ailleurs, je publie chaque semaine un article sur la sociologie ou les finances de la Ville pour permettre aux Fontenaisiens de mieux connaître certains aspects de leur Ville ; je ne mets jamais le nom d’une personne (pas de nom du moindre individu) même si je sous-entends évidemment que le maire ou tel adjoint de telle année peut être critiqué sur telle opération. Je donne les faits et toujours les justificatifs.

    Je propose que ceux qui sont intéressés à communiquer sur ces sujets en fassent autant et mettent en avant idées et sources plutôt qu’attaques personnelles erronées.

    Je signale en dernier point un aspect personnel : pour des raisons gravissimes concernant un proche, je me suis présenté au dernier rang de la liste Vastel pour être certain de ne pas être élu. J’écris en conséquence à titre personnel et me réserve le droit de critiquer qui je voudrai (mais toujours de manière documentée).

    Pour ceux qui savent lire, il y a, dans mes écrits, des attaques qui ne concernent pas que l’ancien maire.

    En toute amitié pour le Blog Osez-Fontenay et ses lecteurs.

    JM Durand

  • Gilles Mergy

    J’ai des interprétations différentes de celles de M. Durand sur l’impact financier consolidé des nouveaux habitants ou sur la manière de calculer le bilan financier entre une recette perçue une année et une perte de recettes étalées sur 15 ans mais je tiens à dire
    – qu’il veille toujours à argumenter ses analyses et qu’il est toujours prêt à débattre courtoisement ;
    – que sur la TEOM la ville n’a plus compétence depuis longtemps déjà (compétences sud de Seine puis VSGP). Il n’est donc pas responsable de cette potentielle illégalité

  • Pascal Renault

    Monsieur Bayet, j’aurais dû écrire “potentiellement” interdit par la loi et non pas “formellement”. Ce qui ne change pas grand chose au fond.
    Pascal Renault

  • Pascal Renault

    Ai-je écrit Monsieur Durand que vous étiez responsable ?
    Non. .
    J’ai écrit : « Pour cette illégalité flagrante, Monsieur Durand (Maire adjoint aux Finances et Logements sociaux de 2014 à 2020) ne savait pas ? Ne s’en préoccupait pas ? Savait et n’a pas dit ? C’était et ça reste une stratégie délibérée ? ».
    Questions légitimes vis à vis d’un adjoint aux finances, non?
    Vous demandez de « … se renseigner et réfléchir avant d’écrire ». Vous avez bien raison.
    J’ajouterai qu’il ne vous serez pas inutile de lire avant de répondre.
    Je maintiens que quand on est adjoint aux finances je ne crois pas que l’on puisse ne pas se préoccuper de « toutes » les finances de la ville. Surtout vous qui montrez un intérêt fort pour les chiffres.
    Qui pourrait croire que l’adjoint aux finances pendant 6 ans ne s’est pas préoccupé de cette question ? Ne s’est jamais posé de question sur ce sujet ? N’en a jamais entendu parlé même s’il n’est pas membre du Territoire ?
    Je l’aurais cru.
    Et si ce n’est le cas, et puisque vous le dites je vous crois, c’est bien regrettable. Car il s’agit de l’argent des Fontenaisiens.
    Enfin quand vous écrivez « je publie chaque semaine un article sur la sociologie ou les finances de la Ville pour permettre aux Fontenaisiens de mieux connaître certains aspects de leur Ville » , je persiste à dire que vous désinformez les Fontenaisiens qui vous lisent en omettant dans vos analyses tout une partie des chiffres, les dépenses, qui rendent vos conclusions fausses et vos attaques contre les anciens responsables totalement déplacées.
    Cordialement (car mon propos s’adresse bien sûr à la fonction et non pas à la personne)
    Pascal Renault

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )