21 octobre 2019 | 20:04
Vous etes ici:  / Finances / Budget 2015 : les associations fontenaisiennes sacrifiées avec une chute des subventions de – 10 %. une baisse générale moyenne qui cache des choix politiques

Budget 2015 : les associations fontenaisiennes sacrifiées avec une chute des subventions de – 10 %. une baisse générale moyenne qui cache des choix politiques

La nouvelle coalition municipale vient d’annoncer la baisse sans précédent des subventions aux associations fontenaisiennes de -10 % soit une baisse de 97.000 € sur un total de 884.887 €.

C’est en soi un choix politique que de diminuer l’aide de la ville aux associations. Mais que se cache-t-il derrière cette moyenne qui revèle leurs choix politiques ?

La seule association qui voit sa subvention fortement augmenter est l’OGEC (association de gestion de l’école privée Saint Vincent de Paul) avec une subvention qui passe de 59.500 € à 98.490 € soit une augmentation de 38.540 € !

Les scouts recevront 200 €, la ludothèque une augentation justifiée de 11.000 € tout comme Camargo (3.000 €) et Actrom Madras (2.500 €).

Mais par ailleurs, de nombreuses associations voient leurs subventions fortement baisser :

– le CCJL (Centre culturel jeunesse et loisirs) baisse de 50.000 € (- 20 %)
– l’ASF (association sportive fontenisienne) baisse de 30.000 € (-10 %)
– le CSIS (école des sports) baisse de 16.000 € (-31 %)
– l’ASAP (soutien scolaire aux Blagis) baisse de 200 € (-20 %)
– le PPCM (plus petit cirque du monde) baisse de 5.000 € (- 83 %)
– Farandole (danse aux Blagis) baisse de 200 €
– le CUF (collège universitaire Jean Fournier) baisse de 1.000 € (-20 %)
– l’ASCS (association socio culturelle des Sorrières) baisse de 1.000 € (-20 %)
– Freestyl System (Batucada) baisse de 500 € (-50 %)
– Art et danse baisse de 500 € (- 62 %)
– Taî Chi Chuan (art martial) baisse de 100 € (- 17 %)
– UNAFAM (handicapés psychiques) baisse de 100 € (- 33%)

D’autres associations ne reçoivent tout simplement plus de subvention:

– les 3 fédérations de parents d’élèves (FCPE, PEEP, AAPE)
– le CIDFF (information pour le droit des femmes et des familles)
– l’ADAVIP (aide aux victimes de violences)
– Cultures partagées – carottes et villes
– Fontenay Philatélie
– Stop à l’alcool
– APEI (enfants inadaptés)
– Ressouces (réseau hopital-ville)

Il y a de quoi s’inquiéter pour la vie associative fontenaisienne qui était une richesse pour la commune et les Fontenaisiens !

Pascal Buchet
Maire honoraire de Fontenay aux Roses

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )