24 avril 2019 | 20:32
Vous etes ici:  / Démocratie Participative / Libre opinion / Tribune Groupe communiste dans Fontenay Mag : Des précisions svp.

Tribune Groupe communiste dans Fontenay Mag : Des précisions svp.

La lecture de l’article du Groupe Communiste dans le Fontenay Mag d’avril, centré sur les crèches à Fontenay aux Roses soulève interrogations et remarques de ma part.
D’abord sur les chiffres, c’est à ce stade difficilement compréhensible.
En effet il est écrit qu’il y avait 115 places de crèches dans les crèches Péri et Pervenches.
Après la rénovation il y en aura, écrivez vous, 132 voire même 144 si le projet de 12 places supplémentaires se concrétise. Il est indiqué que cela fera + 70 places voire + 82 places. Or 132 – 115 ne font que 17 et 144 – 115 ne font que 29!
Pourrait on avoir une explication de ces chiffres: 70 et 82?

Ensuite, si on se félicite que l’ancienne majorité ait doublé en 20 ans le nombre de places en crèche, on ne lit pas dans l’article un grand enthousiasme pour les augmenter encore. Bien sûr, les conditions sont plus difficiles avec le désengagement progressif de l’État. Mais près de la moitié des demandes de places en crèche à Fontenay-aux-Roses restent toujours non satisfaites. Pour voir une population heureuse de vivre à Fontenay aux Roses (et vouloir encore la densifier, ce que souhaite le groupe communiste), il faut bien lui offrir les services qui vont avec. Et donc trouver les moyens de les réaliser.

Enfin, il est indiqué que de tels choix (augmenter le nombre de places en crèche) se font aux dépens d’autres dépenses utiles à la population.
Bien sûr, c’est une évidence, comme tout choix de ce type.
Et il est ajouté qu’il faudrait un grand débat démocratique sur le sujet. C’est bien sûr tout à fait nécessaire.
Mais dans d’autres temps, pas si éloignés, ceux où le groupe communiste siégeait au conseil municipal dans la majorité, la décision fortement orientée par le groupe communiste de construire une «très ambitieuse» maison de la musique et de la danse en centre ville (avec un auditorium semi enterré,…), était aussi un choix qui se faisait aux dépens d’autres dépenses (et peut-être tout aussi utiles à la population).
Mais je n’ai pas le souvenir de grands débats démocratiques sur le sujet!
On ne peut que se féliciter que le groupe communiste considère désormais le débat démocratique utile.

Catherine Gavazzeni

1 RÉPONSE

  • Françoise Zinger, conseillère municipale PCF

    ma réponse étant trop longue pour un simple commentaire, vous pouvez la consulter dans l’article « Réponse aux demandes de précisions de Catherine Gavazzeni »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )