11 décembre 2019 | 18:05
Vous etes ici:  / Libre opinion / C’est pas ma faute, c’est la loi Alur!

C’est pas ma faute, c’est la loi Alur!

Je reste persuadé que la densification de la petite et de la grande couronne parisienne est un non- sens écologique et que cela va obligatoirement provoquer une altération de la qualité de vie des franciliens.

Il est tout à fait exact de dire que les grands schémas directeurs et les lois peuvent favoriser cette augmentation de population. Mais jamais je n’accepterai le discours de certains qui consiste à dire que c’est la faute du SDRIF (Schéma Directeur de la Région Ile de France), de la loi ALUR (Accès au Logement et à un Urbanisme Rénové), de Madame Duflot, de la suppression des COS (Coefficient d’Occupation des Sols), que c’est comme ça et que c’est inéluctable.

Si la loi est mauvaise il n’y a pas de raison de se résigner, il est possible de la contourner et de placer l’Etat devant ses contradictions. En effet quand on analyse les orientations réglementaires du SDRIF, on constate que priorité doit être donné à la limitation de la consommation d’espace et à la préservation de la biodiversité. De même, les objectifs et principes qui doivent être poursuivis par les orientations générales du PADD (Projet d’Aménagement et de Développement Durable ) annexé au PLU (Plan Local d’Urbanisme) concernent aussi la préservation de la biodiversité.

Ces objectifs sont difficilement compatibles avec la densification de la ville surtout en petite couronne. De plus, la ville de Fontenay-aux-Roses étant déjà très dense un choix devra être fait entre biodiversité et densification. Nous avons de bons arguments à opposer à l’Etat pour introduire dans le règlement du PLU des mesures beaucoup plus restrictives s’agissant de la densification et provoquer le désintérêt des promoteurs.

1- Réviser entièrement le règlement du PLU en passant chaque article au crible de la transition écologique ( espaces verts, déplacements, qualité de l’air, stationnement, sous-sols….. etc. ..)
2- Modifier le règlement en augmentant de manière significative le pourcentage d’espaces verts de pleine terre dans chaque parcelle constructible notamment dans les zones pavillonnaires où résident les réservoirs de biodiversité.
3- Classer le maximum d’espaces verts privés (AVEC accord des propriétaires) et publics en EBC (Espaces Boisés Classés).
4- Planter des arbres partout et préserver les vieux arbres. Inscrire au PLU que chaque arbre abattu devra être remplacé par deux nouveaux arbres. Favoriser les friches pour attirer les insectes pollinisateurs (coulée verte, talus,  sentes…. ). Recenser, avec la participation des habitants, les espèces protégées et préserver leurs milieux de vie.

J’arrête l’énumération qui deviendrait fastidieuse, mais les mesures à prendre et à inscrire dans le PLU sont nombreuses afin de limiter les constructions et préserver ce qui nous reste de biodiversité urbaine.

Jamais je n’accepterai la politique d’urbanisme de L.Vastel qui fait passer la pilule des constructions en revendiquant une moindre densification que celle des villes voisines. C’est une attitude nombriliste détestable. Il se refuse à  regarder le problème de la région parisienne dans sa globalité et privilégie les échéances électorales.

Jamais je n’accepterai que l’urbanisme de Fontenay-aux-Roses soit géré par M. Berger maire de Clamart, président de VSGP (Vallée Sud Grand Paris) et grand bétonneur devant l’Eternel car la ville appartient à ses habitants.

Je n’accepte pas non plus les revirements de ceux qui ont bâti ce PLU (S.Bourdet et M.Faye) car pour éteindre les feux qu’ils ont eux-mêmes allumés, ils se sentent obligé d’entamer des procédures contre des règlements (PLU) qu’ils ont eux-mêmes élaborés et défendus devant la population ou contre des projets découlant de ces mêmes règlements.

On ne s’associe pas aux recours de pyromanes-pompiers. Cette versatilité est parfaitement insupportable et décrédibilise complètement l’action politique.

Jean-Jacques FREDOUILLE, élu écologiste d’opposition…….. énervé.

5 RÉPONSES

  • Antoine Mitouard

    On peut toujours dire partout comme le font Mme Bourdet et M Faye que le PLU que nous avons est la conséquence des lois Alur, Sdrif, Sru, etc…
    Non, c’est faux. Si ils n’ont pas compris monsieur Fredouille ou n’importe qui qui veut regarder les choses honnêtement peut leur expliquer.
    Continuer à leur répéter aux Fontenaisiens est un mensonge.
    On comprend bien que c’est pour discréditer les candidats concurrents (Buchet, Mergy) mais c’est faux. C’est un argument bidon tentant de justifier malhonnêtement un choix malheureux fait en 2014. Assumez, point
    Vous finissez par vous discréditer vous même Mme Bourdet et M Faye et ça devient ridicule.
    Antoine Mitouard

  • Antoine Mitouard

    Madame, je reviens sur un point de votre commentaire. Monsieur Faye a certainement travaillé ardemment sur le PLU mais au final nous avons un PLU bien plus densificateur que ne le demande la loi Alur et le Sdrif.
    Un PLU qui collerait uniquement à ces lois serait bien moins densificateur. Or ce n’est pas le cas. Plusieurs blogeurs l’ont montré dans ce même blog, comme l’architecte monsieur Welter par exemple. Monsieur Faye le sait bien et vous même certainement aussi.
    Comme je l’ai déjà écrit vouloir faire croire que ce PLU est simplement la traduction de ces lois votés par la gauche et les Verts est une erreur.
    Insister ça devient une faute.
    Attention que votre adulation pour Monsieur Faye ne vous fasse pas perdre de vue l’exactitude des faits.
    Cordialement

  • Céline
    On peut parfaitement critiquer le PLU de Fontenay sans vouloir celui de Bagneux.
    C’est mon cas. Et c’était possible. Ça l’est encore après modifications.
    Mais jusqu’à la modification si elle a lieu un jour, l’actuel PLU permet cette sur densification par rapport aux lois existantes.
    On ne peut que le regretter. C’est encore mon cas.
    Amitiés
    Daniel

  • Mme Alvaro,
    A lire vos différents commentaires, j’ai l’impression que vous et vos mentors ne faites que critiquer ce qui a été fait par les autres. Ceci ne va pas, c’est de la faute de M Vastel/ cela est mal fait: c’est dû à M Buchet … Vous faites de long discours en ne parlant que des « étiquettes » de chacun mais ne savez-vous pas que dans le cadre d’élections municipales ce qui compte ce sont les idées pour la ville et non les « étiquettes ». D’ailleurs ces deux manières de faire et de penser ressemblent beaucoup à celles de M Vastel…. Vous pourriez faire partie de sa garde rapprochée!
    Pour les personnes qui s’engagent et essaient de construire quelque chose au cours de cette campagne, vous passez également beaucoup de temps à dénigrer ce qu’ils ont pu faire/ penser auparavant. S’ils ont évolué ( je ne parle pas bien sûr d’un changement à 180 degrés- voir 210 degrés comme Mme Bekari, M Lafon ou M Gabriel) c’est à mon sens un signe d’adaptabilité aux besoins des fontenaisiens, à la société qui évolue dans sa manière de fonctionner et de penser. Et comme l’on dit « il n y a que les c… qui ne changent jamais d’avis! ».
    Pour autant revenons à vos différents commentaires sur ce blog et aux discussions que j’ai pu entendre, vous et votre équipe, passez votre temps à critiquer les autres sans apporter de réelles idées nouvelles et constructives.

    Faisons un petit exercice ( d’imagination bien sûr!) : nous sommes le 25 04 2020.Mme Bourdet que vous soutenez est maire depuis un mois. Vous êtes bien ennuyés, vous ne pouvez plus dire que c’est de la faute de Messieurs Vastel/ Buchet/ Moizan… maintenant il vous faut essayer de faire avancer les choses… et là vous vous dites que votre rôle d’opposition vous allait bien, il n y avait pas besoin d’agir, uniquement critiquer.
    Mais heureusement ce n’est que de la fiction!

  • Antoine Mitouard

    Mme Alvaro,
    Je ne comprends vraiment pas le ton de votre commentaire:
    -Je n’ai rien à démontrer. Je reprends simplement ce qu’écrit le Commissaire enquêteur. Si vous en voulez la preuve, (re)lisez son rapport
    -Nous parlons de M. Faye. Pourquoi me parlez vous de M. Fredouille? Si vous avez quelque chose à lui dire, dites le lui. Pas à moi, je n’ai rien à voir avec lui ni avec EELV.
    -« Adulation » veut dire simplement « louange excessive ». En quoi est-ce discourtois ??? En quoi cela conteste votre capacité de réflexion? Vos écrits montrent toujours une face extrêmement positive de M.Faye (qui existe bien sûr) mais en omettant toujours de signaler ses erreurs importantes commises depuis son rapprochement avec M. Vastel (faire élire M. Vastel, établir le PLU, voter la hausse d’impôts record, prendre des décisions étonnantes sur l’urbanisme: voir article de M. Welter du 8/11dans Osez, etc…)
    -Sexiste? Misogyne? Là encore où avez vous lu cela dans ce que j’ai écrit? Est ce parce que c’est un désaccord avec une femme que c’est sexiste ou misogyne? Ce serait un peu réducteur non?
    Je redis que rabâcher que Mme Bourdet et M. Faye ont toujours tout fait bien et qu’il n’y a qu’eux qui font quelque chose à Fontenay n’est pas exact et n’est pas crédible.
    C’est simplement un constat.
    J’ai bien compris que vous le le partagez pas, très bien. Nous avons deux angles de vue différents.
    Pas besoin d’aller chercher des mots blessants comme misogynes ou sexistes ou discourtois ou campagne de caniveau pour exprimer un désaccord, alors que rien dans mes propos n’est agressif à votre égard.
    Ce que je ne crois pas pouvoir dire des vôtres au mien.
    Respectueusement,
    Antoine Mitouard

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )