17 septembre 2019 | 12:57
Vous etes ici:  / Démocratie Participative / Finances / Contribution au débat sur le rôle de chacun pour la démocratie locale

Contribution au débat sur le rôle de chacun pour la démocratie locale

Bonjour,

Effectivement Gilles tu n’as pas tort sur un point « les projets visant à transformer la ville sont en gestation, pas encore connus » et pour cause, comme nous le savons tous cette nouvelle majorité n’a pas de « programme ».

Je suis pour ma part, comme Madame Catherine Gavazzeni un peu surprise tout de même de constater que les membres de l’opposition n’expliquent pas sur ce blog les motivations de l’orientation qui avait été prise sur les différents sujets lorsqu’ils étaient à la Mairie, cela aiderait les Fontenaisiens à y voir plus clair. Ce blog n’est pas destiné à faire de la critique pour de la critique mais une analyse un peu plus poussée et donner une information qui permettrait de faire évoluer la démocratie participative.

Dire que l’équipe actuelle ne gère que médiocrement les affaires courantes ne veut pas dire grand chose pour le Fontenaisien qui n’est pas informé si il n’évolue pas dans le milieu des élus.
Comment peut-il connaître la façon dont est utilisé le budget de la commune ? Je suis, comme certains Fontenaisiens interloquée pour ne pas dire choquée par ce que je vois et ce que j’entends actuellement. Par exemple était-il urgent d’aller numéroter les places du théâtre, coût 12 000 euros environ, d’acheter deux voitures neuves ? Après la décision de changer de logo par exemple et j’en passe ….. certes nous ne parlons pas de sommes conséquentes mais mises bout à bout les dépenses inutiles deviennent importantes. Importantes selon moi lorsque j’entends dire que si l’état ne revient pas sur la baisse du montant de la dotation des subventions les impôts vont augmenter.  Il y a tout de même une question de choix. N’avez vous pas un rôle d’information. Doit-on simplement faire une constatation, attendre que les impôts locaux augmentent sans se préoccuper de savoir pourquoi ?
La ville était sale, mal entretenue « la faute a été mise sur la société de nettoyage », le contrat a été changé le résultat est identique. C’est une constatation mais c’est un résultat identique pour un budget en hausse ??? Ne sommes nous pas en droit de nous poser des questions.
Et sur toutes les questions que les Fontenaisiens se posent, et elles sont nombreuses, au moins pourriez-vous nous éclairer par vos analyses, à défaut d’avoir de vrais explications motivés de la part de l’équipe de la majorité municipale.

Françoise LETANG

2 RÉPONSES

  • Bonjour,
    Je me permets d’intervenir sur votre article. Il est difficile en effet d’obtenir « de vrais informations », la majorité actuellement nous matraque d’un message « l’ancienne municipalité a dépensé, d’un coup de baguette magique, 4 M. du CEA », j’ose espérer que les Fontenaisiens ne sont pas dupes, il s’agit d’une manipulation. Il est très facile d’utiliser des slogans à répétitions pour essayer de persuader les gens, à force d’entendre le message de différentes façons ils ne vérifient pas et finissent pas y croire. C’est un peu comme la publicité.

    Comment reconnaitre le vrai du faux ? Comment avoir de bonnes informations ? C’est difficile de s’y retrouver dans ces échanges qui ressemblent plus à une partie de ping pong « politico verbale » qu’à une information.

    Il est vrai que même si Monsieur BUCHET ne faisait pas l’unanimité lorsqu’il était à la Mairie, il est impossible de lui reprocher d’avoir dilapider l’argent des Fontenaisiens. Il est possible que les taux de certains crédits n’aient pas été renégociés mais notre Ville avait une gestion financière saine. Aujourd’hui comment pouvons- nous croire qu’il en encore ainsi ? En effet, vous avez cité des petits montants mais mis bout à bout comme l’écrit Françoise LETANG ….
    • La destruction du premier Fontenay Mag
    • Le logo avec ce que cela comporte comme changements sur les courriers, enveloppes, etc ….
    • La remise en peinture des bureaux des élus avec l’achat de quelques meubles
    • Les poubelles très très grandes alors que nous pourrions faire du tri sélectif
    • La numérotation des places du théâtre
    • L’achat de voitures neuves
    • Les audits, les questionnaires, la création de commission et notamment une toute dernière qui doit réfléchir sur le nom des rues de Fontenay-aux-Roses. Une bonne idée qui ne coûte rien, il faut changer les plaques, les plans …. etc
    Je n’imagine même pas la liste des « petites factures remboursées » j’ai entendu dire qu’il y en a beaucoup, frais de repas pour ne citer que ceux-là etc …. (il serait intéressant de comparer les frais de l’ancienne majorité et de la nouvelle sur un peu plus de 2 ans)

    La liste est très longue et la facture commence à être élevée. Qui va payer ? nous, les Fontenaisiens dans une hausse des impôts locaux qui parait inévitable. Pourquoi cela n’est pas dénoncé par l’opposition ? qui mieux que l’opposition peut analyser les incohérences ?

    Les commerces de proximité, question sensible pendant la période électorale ou chacun reprenait les implantations et critiquait et bien, aujourd’hui le constat est bien triste, nous n’avons plus de librairie et sous les arcades on supprime un commerce « possible » pour implanter une crèche, je suis tentée de dire on marche sur la tête, pardonnez -moi, je copie l’expression de l’article sur les escaliers de la poste mais elle me semble bien appropriée.

    Entre ces points de gestion courante et d’autres qui sont cruciaux sur le devenir de notre Ville avec les transformations que cette majorité veut faire j’ai bien du mal à croire que personne ne trouve matière à analyse et à débat.

    Isabelle AUDOUX

  • Bonsoir,
    La municipalité laisse entendre que le chèque du CEA a été dilapidé pour mieux faire passer la pilule de la hausse des impôts.
    Pourtant, les faits sont simples :
    – la baisse des tarifs de la cantine et de la garderie décidée en juillet 2013 a réduit les recettes de la ville d’environ 800 k€ sur deux ans,
    – la ville a fait étudier en juin 2013 l’intérêt d’un remboursement anticipé de 4 M€ de sa dette. Le coût financier actualisé de ce remboursement (pénalité de remboursement anticipé comparée aux intérêts d’emprunt économisés) nous a conduit à ne pas y donner suite.
    – en revanche, nous n’avions pas emprunte en 2013 pour financer le programme d’investissement de la ville en utilisant une partie de l’enveloppe du CEA . Comme, sur l’année 2013. nous avions rembourse 1,5 M€ de capital de la dette, la dette s’est réduite d’autant et la ville a économisé les intérêts d’emprunts.
    Au total, l’enveloppe du CEA avait servi pendant la fin de notre mandat à réduire notre dette et donc à diminuer les frais financiers et à améliorer le pouvoir d’achat des familles en réduisant les tarifs de la cantine.
    Il est donc temps que la municipalité actuelle arrête de tromper les Fontenaisiens. La légitimité incontestable que lui donne son élection ne l’autorise pas pour autant à raconter n’importe quoi. Gilles Mergy, conseiller municipal

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )