29 mars 2020 | 10:41
Vous etes ici:  / Libre opinion / Copie du courrier envoyé au député Jean Louis Bourlanges

Copie du courrier envoyé au député Jean Louis Bourlanges

Monsieur le député Jean Louis Bourlanges
Vous avez mercredi soir dernier participé à Fontenay-aux-Roses à la réunion de campagne de Monsieur Laurent Vastel pour lui apporter votre soutien pour les élections municipales de mars 2020
Certes le Modem de Fontenay-aux-Roses, dont vous faites partie, a appelé à soutenir Monsieur Vastel.
Mais plusieurs de ses membres n’ont pas voulu suivre cette consigne et l’ont fait savoir.
Il en est d’ailleurs exactement de même pour le parti La Rem de Fontenay-aux-Roses, dont vous nous avez dit être proche au niveau national.
N’auriez vous pas dû, du fait de votre position de député, prendre plus de recul et interroger les personnes réticentes à ce soutien sur leurs motivations avant de vous décider ?
Ils vous auraient peut être fait part de quelques faits marquants dans la gestion de la ville depuis six ans par Monsieur Vastel qui ont choqué plus d’un Fontenaisien.
Citons entre autre:
-augmenter les impôts à l’inverse des promesses, écrites, de campagne 2014, de 17% en moyenne.
-décider de changements profonds dans l’esthétique de la ville et en particulier du coeur de ville sans questionner les habitants sur les deux constructions qui seront les changements les plus importants, les plus visibles et les plus contestés.
-avoir ramené la charte de Démocratie Participative, dont l’élaboration avait pris 2 ans de travail à des fontenaisiens bénévoles, à une caisse d’enregistrement et en conséquence rendu exsangues les Comités d’habitants qui étaient le relais dans les quartiers de la D.P.
-renier les promesses de campagne et les 2 engagements écrits faits aux Fontenaisiens de conserver dans les actifs municipaux l’ancien Conservatoire, un grand bâtiment culturel, pour décider seulement quelques mois plus tard d’en vendre les 3/4 et cela sans en informer au préalable ni les élus ni l’association concernée ni aucun Fontenaisien.
-attaquer en justice, et faire payer aux Fontenaisiens les frais de 3 ans de procédure, deux Fontenaisiens bénévoles qui animent en toute bonne foi un blog citoyen ouvert à tous. Le motif invoqué étant la publication dans le blog d’un article soi-disant diffamatoire, écrit par un actif supporter d’une liste associée à celle de Monsieur Vastel (!), basé sur des interprétations de propos et cela sans jamais avoir discute préalablement avec les administrateurs du blog.
-ne pas répondre aux courriers des Fontenaisiens tout simplement parce que ceux-ci ne partagent pas toutes ses visions.
-refuser un droit de réponse à des Fontenaisiens suite à un article mensonger dans le magazine mensuel.
-diffuser dans une partie de la ville un tract municipal, payé par les Fontenaisiens, signé par maire lui-même disant qu’une « association fontenaisienne ment » et qu’il « n’associerait plus ses responsables à la reflexion sur le conservatoire » discriminant ainsi une partie de la population de la ville.
-se recommander de l’adhésion du Modem, bien avant le démarrage de la campagne pour les municipales et diffuser largement l’information alors qu’il n’avait pas obtenu l’accord de ce parti ni de son référent local. Ce qui lui a valu une lettre de reproche du référent local du Modem.
-faire un signalement au Préfet d’un Fontenaisien parce qu’il s’était opposé par un recours à un permis ce construire non conforme, et pour lequel le Fontenaisien avait parfaitement raison et obtenu satisfaction.
-refuser à une association Fontenaisienne une proposition d’article dans le magazine mensuel de la ville sur la vente de l’ancien Conservatoire mais autoriser l’acheteur potentiel du bâtiment à publier et signer dans le même magazine un article sur le même sujet.
Devons nous comprendre, Monsieur le Député, que vous cautionnez ces façons de faire d’un maire vis à vis de ses administrés ?
Correspondent-elles à vos valeurs ?
Nous étions loin d’imaginer cela.
Vous comprendrez aisément que beaucoup de Fontenaisiens aient été très surpris de votre soutien.
Je tiens bien sûr à votre disposition tous les documents étayant mes propos ci-dessus.
Veuillez agréer mes salutations distinguées.
Daniel Marteau

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )