4 mars 2021 | 07:33
Vous etes ici:  / Libre opinion / “Digne la campagne électorale” qu’il disait L. Vastel.

“Digne la campagne électorale” qu’il disait L. Vastel.

L. Vastel voulait une campagne digne. Il a fait ce qui fallait pour y arriver !

Même la juge rapporteure du tribunal administratif l’a reconnu…

Rendez vous compte :

  • Tweets odieux « médisants, médiocres, nauséabonds » ;
  • Propos  inacceptables ;
  • Instrumentalisation de la crise sanitaire ;
  • Promesses de fin de campagne hors calendrier normal ;
  • Annonce de la rénovation d’un collège -dont il n’est d’ailleurs pas le responsable- alors que ce n’était qu’une première étude de faisabilité ;
  • Diffusion en grande quantité d’un tract mensonger sur le programme de G.Mergy ( suppression de 50% de places de stationnement et la mise en stationnement payant).

La juge rapporteure a déclaré ces manquements bien réels et non contestables. C’est clair et net.

Et encore elle n’a même pas tenu compte des ahurissantes dépenses de Noël 2019 – dont on se demande bien pourquoi d’ailleurs elle n’en a pas fait état – qui sont juste de 3/4 supérieures à l’année précédente. Une paille les 140000 € dépensés !

Pour être digne c’était vraiment digne !

Ce qui n’est pas moins digne, c’est ce qu’a demandé L. Vastel au tribunal : Déclarer G. Mergy inéligible !!! C’est ridicule.

Évidement la ficelle est grosse et on comprend bien pourquoi. Sentant le vent du boulet – le tribunal pourrait annuler l’élection ce qui est tout à fait possible si la juge réintègre les dépenses de Noël dans les comptes de campagne – alors il espère que Gilles Mergy ne puisse plus se présenter.

Il aurait dû demander qu’on le guillotine, ça le protégeait définitivement !

On pense aussi bien entendu ici aussi à son directeur de campagne P.H. Constant.

Ils doivent être fiers les 20% de Fontenaisiens qui ont voté pour un Vastel d’une telle dignité.

Pascal Renault

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )