21 octobre 2019 | 20:31
Vous etes ici:  / Libre opinion / Encore un éditorial « hors sol » du maire dans le Mag d’avril

Encore un éditorial « hors sol » du maire dans le Mag d’avril

Dans son éditorial d’avril, le maire remet ça sur les coûts des travaux dans Fontenay.

On y avait eu droit sur la place de l’eglise, ce mois ci c’est la place de Gaulle: « Elle coûtera 1,6 M€ » écrit-il.

Et à partir de là, c’est un festival: 

«Coût un peu inférieur aux rénovations récentes des places des villes voisines » nous dit-il .

Comment peut-on écrire cela? On compare quoi? Quel périmètre de rénovation? D’où partait-on? Qu’a-t-on réalisé ? Dans quel projet global? Qu’est ce que c’est que cette comparaison?

Pourquoi ne pas affirmer que ça a coûté moins cher que la pyramide du Louvre. Ce serait exact mais quel intérêt? 

Continuons.

On lit, toujours sur la place de Gaulle: «Coût 1,6 M€. 60% département et région et donc seulement 650.000€ à la ville ». 

Super.

Mais à la ligne suivante le maire explique que : « les Fontenaisiens payent tous les ans des impôts au département et à la région donc nous sommes fiers que ça nous revienne ». 

Mais pourquoi être particulièrement fiers? C’est notre argent.

Au total les 650.000 € de nos impôts à la ville plus nos impôts à la région et au département, eh bien voilà les Fontenaisiens ont tout payé. Point.

Cet argument éculé, rabâché par le maire à chacun des travaux entrepris (place de l’église par exemple ) ne trompe plus personne. Mais il continue à le marteler, pour minimiser  l’impact financier sur les Fontenaisiens.

Ensuite le « marronnier ». Pas celui de la place, non, celui du maire.

On lit: « les contentieux systématiques et souvent politiques »  ( bien sûr, il y avait longtemps, tout comme ce blog qui est politique et d’opposition, etc, etc,…) , et  il continue: «  bloquent la ville », et encore «privent la ville de 400.000€  de recettes fiscales».

Mais le maire ne s’est-il jamais demandé pourquoi tous ces contentieux? Ne lit-il jamais le blog ( sauf pour l’attaquer en diffamation) dans lequel même moi j’ai compris pourquoi tout se bloque ? 

Ne lui dit-on pas au service technique que les permis de construire recèlent d’incompatibilités flagrantes avec le POS ou le PLU ? 

Les promoteurs ne lui ont-ils pas dit qu’ils avaient dû modifier les permis après discussions avec les plaignants pour les remettre aux normes ?

Et qui fait vraiment perdre 400.000 € de recettes fiscales à la ville du fait de permis non conformes ?

Ceux qui empêchent des constructions avec des permis non conformes ou ceux qui les acceptent sans sourciller?

Et d’ailleurs ne perd on que 400.000 € ? Ou bien beaucoup plus en continuant à avoir une TAM bien inférieure  aux villes voisines ( voir plusieurs articles dans ce blog).

Pourquoi le maire dans un prochain éditorial ne nous décrirait-il pas tous ces permis qui ont soi-disant été bloqués injustement? Chiche. Parceque les Fontenaisiens eux peuvent lui citer les permis qui ont nécessité d’etre revus .

Alors oui , comme écrit le maire « cette mandature ne verra la livraison d’aucun immeuble collectif initié sous sa responsabilité ». 

Le maire reconnaît clairement ici que son absence de programme en particulier sur l’urbanisme, sa méthode de travail et sa relation avec les Fontenaisiens a conduit à 6 années totalement vides, hors les garnitures de façades et les revêtements de sol extrêmement coûteux.

Et le tout dans une pagaille indescriptible dans la ville pour servir sa propagande électorale.

Encore un éditorial « hors sol ».

Pascal Renault

3 RÉPONSES

  • Vous avez parfaitement raison de dénoncer cette mascarade dépensiere qui ne trompe plus personne. Certains travaux sont utiles comme pour la création du parc la Boissiere que nous avons soutenue. Mais une grande partie des travaux visent à refaire ce qui avait déjà été aménagé il y a à peine 6 ans et que c est donc du gaspillage ou du superflu dépensier comme le miroir d eau. Et qui plus est pour le parvis devant le château que nous avions rénovés en créant la maison de la Musique et de la Danse, ces travaux gaspillages donc ont été décidés avec le projet d’un immeuble massif d un promoteur immobilier… mais je n en dirai pas plus.

  • Merci pour votre article.

    Le Maire actuel et son équipe hétéroclite ont été élus en 2014 sans le moindre programme commun si ce n’est l’envie de rompre avec ce qu’ils qualifiaient à l’époque « d’immobilisme du passé ».

    Au bout de 5 ans, les nombreux chantiers engagés simultanément sur la ville sans aucune coordination et dans la précipitation (absence notamment de dispositifs de protection adaptés au Centre ville ou devant le Thèatre des Sources) témoignent surtout de leur fébrilité.

    Les réactions de plus en plus agressives du Maire et de ses amis sur les réseaux sociaux (y compris vis à vis d’une association Far à Vélo dont le Président a toujours privilégié le dialogue constructif avec la Maire) s’expliquent aussi par cette fébrilité.

    Enfin, selon des élus de la majorité du Maire, la directrice de la communication de la ville aurait été licenciée de manière précipitée. Toujours de la fébrilité.

    Pour construire la ville de demain, il faudra des qualités d’écoute, de rigueur, de créativité et de bienveillance à la future équipe municipale.

    C’est ainsi qu’on pourra rendre notre commune plus dynamique, plus conviviale et plus accueillante pour tous ses habitants.

    Gilles Mergy
    Conseiller municipal d’opposition

  • Je ne lis plus les éditos du Far Mag depuis plusieurs mois. Les affirmations non étayées d’autosatisfaction de mon Maire m’ont lassé…

    Mais je lis assez assidument les articles des Zozos qui paraissent régulièrement dans ce Blog après vérification de leur contenu par nos 2 chers Administrateurs.
    Les analyses des faits et des idées y sont très souvent pertinentes, comme celles rédigées dans le dernier article de Pascal Renault du 17 avril dans lequel il nous rapporte entre autre que Laurent Vastel a écrit « Cette mandature ne verra la livraison d’aucun immeuble collectif initié sous notre responsabilité ».

    Mon Maire ignore t-il que les 2 chantiers en cours, celui du carrefour des Mouilleboeufs et celui de l’ilot B de la Cavée, tournent à plein régime pour respecter la livraison des appartements programmée pour le 1er trimestre 2020 ?

    Et que penser objectivement de cette notion de responsabilité de la majorité municipale lorsque l’on sait que :
    – l’élaboration puis la validation du PLU ont attiré depuis son application de nombreux promoteurs pour acheter et tenter d’acquérir tout ce qui peut devenir pour eux une bonne opération immobilière ?
    – les nombreux arrêtés municipaux autorisant des constructions de logements privés sont signés quasiment tous les mois, selon ce qui est écrit à la rubrique « urbanisme » , rubrique que je lis dans chaque Fontenay Mag ?

    Mon Maire ne serait donc pas responsable de tout cela parce que, selon ce que je comprends de cette phrase, rien n’a pu se concrétiser en 6 années d’exercice du pouvoir municipal à cause des recours déposés par quelques fontenaisiens motivés par de simple intérêt personnel ou pour des raisons bassement politicienne… Je crois rêver !

    Et finalement pourquoi écrire cela et de cette façon là ?
    Sans doute pour séduire le plus grand nombre de citoyens-électeurs à l’aube de la prochaine campagne électorale :
    – ceux qui associent spontanément à cette affirmation l’interjection « hélas »
    – et les autres, plus nombreux, qui associent tout aussi spontanément l‘adverbe « heureusement ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )