18 octobre 2018 | 07:29
Vous etes ici:  / Libre opinion / Et il est où notre député? Ni à Fontenay, ni à l’assemblée, mais à la radio !

Et il est où notre député? Ni à Fontenay, ni à l’assemblée, mais à la radio !

De notre député Jean Louis Bourlanges (député au parcours linéaire…: soutien de Bayrou au premier tour de 2007, vote Sarkozy au second tour, s’éloigne ensuite de Bayrou et du MoDem, soutien Macron et En Marche en 2017, et se fait élire député des hauts de Seine avec l’étiquette…Modem !) , on savait que de Fontenay et de ceux qui l’ont élu dans notre ville , il s’en contrefichait comme de sa première émission à France Culture.

Mais nous étions loin d’imaginer qu’il se contrefichait aussi de l’écologie et de la santé de ses concitoyens.

Et cela d’autant moins qu’ il avait fondé et soutenu « l’Alliance Républicaine, Ecologiste (notez bien Écologiste pour la suite de mon propos) et Sociale ».

Pourquoi j’écris cela ? Je vais vous le dire.

Le 28 mai à l’assemblée nationale il aurait pu être gravée dans la loi, grâce à l’amendement déposé par le député Matthieu Orphelin ( député LREM hein, pas une graine de terrroriste de EELV ou LFI), l’interdiction du gliphosate en 2021.

Pas d’interdiction immédiate, non quand même pas, simplement l’interdire dans 3 ans comme l’a promis le président Macron, mais le faire inscrire dans la loi pour que ça ne soit pas encore repoussé suite à du lobbying massif d’un industriel ou d’un agriculteur. Mais non, il a été rejeté dans la nuit par l’Assemblée nationale : 63 députés contre l’amendement, 20 pour, 2 abstentions.

Et qu’est ce qu’il à voté notre député, allez-vous me demander avec l’impatience qui caractérise les lecteurs d’Osez Fontenay ?

Ben, rien, il était pas là .

J’ai enquêté, j’ai fait le tour de toutes les salles de réunion à Fontenay où on pouvait manger de la galette ce soir là. Rien.

A France Inter, Info, Culture ? Pas là non plus.

Pour quelqu’un qui a fondé « l’Alliance Républicaine, Ecologiste et Sociale », on se disait que faire inscrire dans la loi la date d’interdiction de cette saloperie cancérigène l’intéresserait, le concernerait. Perdu.

Mais ça y est, on l’a retrouvé. Il est réapparu ce dernier lundi matin.

Pimpant dès potron-jaquet, il était à l’antenne de France Inter à « La Matinale » de Demorand / Salamé.

Et enfin, il a parlé en direct aux Fontenaisiens (enfin, entre autres). 30 minutes pour donner des cours de maintien au président Macron. Mais que finalement il aime bien mais que tout n’est pas bien, mais qu’en fait c’est pas si mal, et qu’il va voter pour lui, mais que quand même, etc…

Et il a bien raison de parler à la radio. Parce que le glyphosate qui va tuer tout le monde on s’en fout. Mais savoir que Monsieur Macron « est dans le rôle », ça, ça va nous sauver la planète.

Remarquez qu’il est cohérent le député parcequ’il nous dit dans l’émission qu’il appartient à un mouvement, le Modem, qui est « libéral, social, et européen ». Mais écologiste, pas un mot. Donc aller s’embêter à passer la soirée à l’assemblée pour voter contre le glyphosate, vaut mieux aller voir à la radio si y’aurait pas une petite émission à se mettre sous la dent…

Bon il fait quand même de la peine, il se sent « mis à l’écart, mis sur la touche» par le gouvernement. Au moins il partage ça avec les Fontenaisiens qui se sentent mis à l’écart, eux,  mais par leur député.

Pour conclure l’émission Monsieur Demorand nous dit que l’écouter c’est rafraîchissant. Dommage qu’on ne le voit pas à Fontenay, parcequ’ici c’est de plus en plus chaud, et pas que le temps !

Au fait, sauf inattention coupable de ma part, il n’a jamais répondu à la question que nous lui posions il y a 6 mois : ça sert à quoi pour les Fontenaisiens un député comme ça ?

S’il n’a pas la réponse, un bon nombre de Fontenaisiens le lui expliqueront en détail lors de la prochaine élection législative. Il va pas avoir à faire à des ingrats le député !

Allez, à + m’sieur Bourlanges on vous attend pour la galette et encore merci pour tout ce que vous faites pour l’écologie à l’assembée et pour les fontenaisiens.

Jean Guy Croland

1 RÉPONSE

  • Marie-Helene Boulestreau

    Merci ,monsieur Croland d ‘ essayer de nous faire rire sur des sujets aussi navrants..Surtout ne perdez pas votre sens de l ‘ humour. A bientôt pour lire vos prochains commentaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )