14 juin 2024 | 14:03
Vous etes ici:  / Libre opinion / Faire de la fête de la ville un événement festif encore plus fédérateur

Faire de la fête de la ville un événement festif encore plus fédérateur

Samedi prochain, se tiendra la nouvelle édition de la fête de la ville sur le thème des JO. Lorsque j’ai créé cet évènement en 1998 en tant que conseiller municipal en charge de l’animation locale, elle se déroulait sur un WE entier avec plusieurs temps forts :

Samedi :

– Carnaval des enfants dans les rues de la ville jusqu’au Parc Ste Barbe ;
– Animations et spectacles pour enfants ;
– Soirée musicale ouverte à tous avec pôles de restauration.

Dimanche : 

– Installations de pôles d’animation pour tous les âges sur toute la coulée verte et le parc Ste Barbe ;
– Troupes artistiques itinérantes ;
– Restauration sur site ;
– Spectacles sur scènes avec des troupes professionnelles et des Fontenaisiens ;
– Spectacle de clôture (cirque, acrobatie…)

A l’exception de l’offre de restauration, tout était gratuit.

Depuis quelques années, la fête a été réduite sur une seule journée. C’est dommage.

Le principal défi à relever pour faire de la fête de la ville un évènement festif fédérateur est surtout de toucher les adolescents et les jeunes adultes qui regrettent en général le manque d’animations et d’activités adaptées à leur âge.

Il n’existe pas de solution miracle pour y parvenir mais ces quelques pistes pourraient y contribuer :

Impliquer les adolescents dans l’organisation :

– Création d’un Comité d’Organisation Jeunesse dans lequel les adolescents et les jeunes adultes pourront exprimer leurs idées et participer activement à la planification de la fête ;

– Sondage concernant leurs attentes : réaliser un sondage auprès des jeunes pour identifier les types d’activités et de musique qu’ils préfèrent.

Proposer des activités plus attrayantes :

– Concerts et scènes ouvertes : organiser des concerts avec des groupes locaux et des DJ populaires auprès des jeunes, ainsi que des scènes ouvertes pour les talents locaux ;

– Ateliers et initiations : mettre en place des ateliers interactifs (graffiti, danse urbaine, etc.) pour que les jeunes puissent s’initier et pratiquer ;

– Espaces de jeux et compétitions : Installer des espaces dédiés aux jeux vidéo, des tournois de sports urbains (skate, basket 3×3, etc.), ou encore des escape games en plein air.

Créer des espaces dédiés :

– Aménager des zones de détente avec des food trucks, des espaces de repos conviviaux facilitant les échanges ;

– Espaces d’expression libre : réserver des murs ou des espaces pour l’expression artistique libre (peinture, écriture, etc.).

Adapter la communication  :

– Utiliser les réseaux sociaux : promouvoir l’événement sur les plateformes prisées par les adolescents et créer un hashtag officiel pour partager les moments forts ;

– Partage des moments forts : difuser une vidéo récapitulative et des photos de l’événement sur les réseaux sociaux et le site de la ville.

En adoptant une approche plus inclusive vis-à-vis des jeunes (mais aussi des seniors qui se sentent également oubliés) et en mettant l’accent sur la diversité des activités, la fête de la ville de Fontenay-aux-Roses a le potentiel de devenir un événement incontournable pour tous les habitants de notre ville renforçant ainsi le sentiment d’appartenance à notre ville.

Gilles Mergy

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )