27 mai 2018 | 21:36
Vous etes ici:  / Libre opinion / Fontenay aux Roses, ville attirante?

Fontenay aux Roses, ville attirante?

 » Rénovation, embellissement et mise en valeur de notre ville », tel est le programme déclaré de la Mairie de Fontenay aux Roses pour l’année 2018 ( éditorial de Mr le maire, MAG d’avril p. 3). On ne peut que souscrire à ces objectifs très généraux qui ont pour but d’attirer de nouveaux habitants à Fontenay.
Encore faut-il s’interroger sur ce qui constitue l’attractivité d’une ville. Le Maire de Fontenay suggère lui même à juste titre que ce sont  » des investissements qui visent à améliorer le cadre de vie et les services aux Fontenaisiens » (MAG, p. 15). On interrogera donc ces deux finalités essentielles pour la vitalité municipale. La ville a-t-elle été embellie par la suppression des arbres sur la pace de l’Eglise? Le sera-t-elle par la disparition des marronniers de la place de Gaulle? L’apparition, à la place de pavillons anciens ou d’espaces verts, d’immeubles massifs d’apparence médiocre la rendra-t-elle plus agréable à habiter? Après tout, les jugements esthétiques sont toujours discutables et il peut y avoir une poésie des grands ensembles…
Mais qu’en est-il des services rendus aux Fontenaisiens? A moins de se représenter l’avenir de Fontenay comme celui d’une localité réservée aux seniors, ce qui serait pour le moins paradoxal, l’intérêt collectif serait d’attirer de jeunes actifs accompagnés d’enfants. Cela suppose un effort important fait en direction de l’enfance, de la jeunesse, des équipements culturels et sportifs, de la circulation dans les rues des piétons et des voitures. Or, on apprend que l’exécutif local a décidé de fermer les crèches municipales trois semaines au mois d’août (MAG, p. 10). Qu’en est-il d’ailleurs des crèches privées? On découvre aussi que la semaine de quatre jours est rétablie dans l’enseignement primaire, mais que « la qualité pédagogique » sera améliorée  » en renouvelant le parc informatique et en nous dotant d’écrans tactiles numériques en primaire » (MAG; p. 3). Les enseignants et les élèves apprécieront cette conception de la pédagogie. Les équipements culturels sont menacés, non certes la Médiathèque, mais le Théâtre des Sources dont  » la programmation est mutualisée avec le Théâtre de Châtillon » (ibid.) pour plusieurs mois, programmation qui disparaît purement et simplement pour le Cinéma Scarron. Quant aux structures sportives, « la réflexion sur la mutualisation avec Clamart de certains équipements sportifs est lancée (MAG, p.3).
La réfection de la voirie de neuf rues est envisagée (p.3), qui ne sont d’ailleurs plus que huit (p.18) et on se demande pourquoi la rue Scarron elle aussi pleine de nids-de-poule comme la rue des Sorrières qui y aboutit n’est pas , comme cette dernière, prévue pour cette rénovation nécessaire.
Il semble bien que l’avenir de Fontenay soit envisagé sans vue d’ensemble, sans cohérence et sans souci de l’intérêt général.
Michèle Dorothée

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )