14 avril 2024 | 23:37
Vous etes ici:  / Libre opinion / Fontenay-aux-Roses, ville d’artistes ?

Fontenay-aux-Roses, ville d’artistes ?

Je n’ai pas inventé le titre de cet article ; il est très largement utilisé dans la communication municipale. Je n’ai fait que le transformer interrogation, car une question est en effet posée…

Rappelons les faits.

Il y a quelques mois, apprenant que la Présidente de l’Art à Fontenay souhaitait prendre un peu de recul, la majorité municipale a décidé de choisir elle-même le(la) futur(e) président(e) : n’importe qui, et surtout pas un opposant, ne pouvait quand même pas occuper ce poste ! Étant directement concerné, je n’ai pas souhaité communiquer publiquement sur le sujet, mais on peut lire l’article de Gilles Mergy sur le blog Ateliers Fontenaisiens ;

Il y a une quinzaine, trois artistes, photographe et sculptrices, installaient leur exposition dans les salons de la médiathèque. Quelques jours plus tard, trois photos de l’une d’entre-elles étaient retirées. Leur défaut ? Elles représentaient des manifestations de rue contre la réforme des retraites et pour les droits des femmes en Iran… Lire le communiqué de presse des élus de l’opposition.

Faut-il comprendre que certains voudraient faire de Fontenay-aux-Roses une ville réservée aux artistes soumis ?

Michel Giraud

1 RÉPONSE

  • Je ne comprends pas.

    Je ne comprends vraiment pas en quoi 3 photos en couleur et encadrées, prises lors des manifestations contre la réforme des retraites et contre l’oppression des libertés des femmes en Iran, méritaient le triste sort d’être retirées de cette exposition « lignes de vie », alors que ces mêmes sujets sociaux ont rempli les pages des quotidiens d’information et de nombreux magazines et occupé le temps d’antenne de tous les journaux télévisés et de plusieurs émissions sur différentes chaines de télévision depuis ces derniers mois.

    Je ne comprends sincèrement pas en quoi ces images risquaient d’ébranler la bonne conscience des Fontenaisiens et des visiteurs au point de décider qu’elles soient décrochées.

    Muriel, Laurent, Jean-Didier, vous qui m’adressez régulièrement et de façon systématique parce que mon nom figure dans un listing, les cartons d’invitation aux inaugurations des expositions organisées dans les salons de la médiathèque de Fontenay-aux-roses, expliquez-moi la ou les raisons pour lesquelles vous avez décidé de censurer l’Artiste photographe Valeyrie Durant.
    Et si ce n’est pas vous qui êtes à l’origine de ce décrochage dans cette exposition, expliquez-moi la raison pour laquelle vous ne vous y êtes pas opposé.

    J’aimerai tellement comprendre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )