14 avril 2024 | 22:11
Vous etes ici:  / Libre opinion / Le fiasco de la rénovation des rames du RER B

Le fiasco de la rénovation des rames du RER B

Patatras ! Il y a quelques jours, la présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse a annoncé la fin du contrat de rénovation des rames du RER B par Alstom. C’est la fin de plusieurs années d’un projet de rénovation qui a tourné au fiasco.

En 2017, elle avait confié à Alstom la rénovation de 31 vieilles rames du RER B : des trains datant des années 80… Mais Alstom a multiplié les retards et la région n’a pas obtenu l’application du contrat. Résultat : elle annonce l’abandon du contrat initial et seules 15 rames seront « relookées ». Car il s’agira d’une rénovation minimaliste en changeant les sièges, l’éclairage et les vitres. Oubliées la ventilation réfrigérée et la vidéo-surveillance.

Le RER B est déjà l’une des pires lignes de transports de la région, avec un taux très élevé de trains en retard et annulés. Les trains très anciens sont à un seul niveau et sans ventilation réfrigérée. Les conditions de transport des passagers y sont donc déplorables avec surcharge aux heures de pointe et chaleur étouffante l’été. C’est donc un supplice qui va durer encore quelques années pour les passagers.

Enfin, au-delà de cette « rénovation », les nouvelles rames doivent être remplacées par une nouvelle génération de trains dits « MI20 ». Mais on évoque des dates autour de 2030… Ainsi, lors des élections régionales de 2015, Valérie Pécresse avait promis une rénovation complète des RER de la région. Il faudra peut-être près de 15 ans pour en voir la couleur.

Maxime Messier
Conseiller municipal EELV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )