13 décembre 2019 | 13:39
Vous etes ici:  / Libre opinion / Fontenay ne peut pas laisser une mère et 2 enfants à la rue

Fontenay ne peut pas laisser une mère et 2 enfants à la rue

Nous venons de prendre connaissance de l’article de Mme Solange D’Oliveira publié ce matin dans le blog Osez Fontenay : « Pas d’hébergement à Fontenay pour une famille jetée à la rue ?» .

Nous comprenons que c’est une famille qui habite Fontenay depuis plus de 10 ans, une femme seule avec 2 enfants de 3 et et 11 ans.

La maman est  infirmière à Fontenay et se retrouve à la rue suite à une condition familiale devenue récemment très difficile.

La mairie de Fontenay lui indique par son service social que rien ne peut être fait actuellement mais que d’ici 6 à 12 mois le problème sera réglé!

Nous nous étonnons que devant une telle situation notre ville ne puisse pas apporter une solution provisoire pour éviter à 2 enfants et leur mère de vivre dans la rue ou dépendre de la générosité de quelques voisins .

Nous souhaitons rappeler aux responsables de Fontenay qui n’entrevoient pas de solution avant 6 ou 12 mois que dans le Conservatoire de la rue du Docteur Soubise qui est fermé depuis maintenant 4 ans, il existe un bâtiment séparé qui était jusqu’à la fermeture du Conservatoire le bureau du directeur et anciennement le logement du gardien. Il est doté d’eau, d’électricité et de sanitaires.

En tant que solution d’urgence et provisoire, cet espace pourrait être mis  à la disposition de cette famille. Avec un peu de motivation, la remise en fonction ne devrait pas prendre beaucoup de temps.

Nous sommes bien sûrs que quelques Fontenaisiens de bonne volonté pourront prêter qui 1 lit, qui 1 table , qui 1 chauffage , etc..

Cela permettra à cette mère et ses 2 enfants en attendant la solution définitive à cette situation malheureuse de vivre provisoirement dignement .

Elias Abou Mansour et Daniel Marteau

Membres de l’association Conservatoire Soubise

7 RÉPONSES

  • Françoise Létang

    Et voilà, on y vient, la mairie ne peut (surtout ne veut) rien faire.
    Plus de logements de disponibles sur les Blagis, au fil des départs, pas de remplacements et idem pour les bâtiments de la résidence proche du marché couvert (en prévention de ce magnifique immeuble « Stalino-Versaillais) qui viendra prôner en fond de place.
    La mairie préfère « continuer le clinquant et en mettre plein la vue » que de reloger une famille avec deux enfants. Vite, vite les travaux.
    C’est inadmissible.
    J’espère qu’une solution pérenne sera trouvée rapidement. Il y a des appartements vides dans Fontenay aux Roses et cette situation est une URGENCE.

  • Il y a quelques mois L.Vastel et sa garde rapprochée nous bombardaient de «  y’a plus d’argent ».
    Et puis ils ont trouvé tout un tas de millions pour refaire la place de l’église, le parvis de la mairie , la place de Gaulle, etc…Que du cosmétique.
    Aujourd’hui les mêmes nous disent que l’on ne sait pas reloger 1 mère et 2 enfants jetés à la rue à cause d’un revers familial. Ce qui peut arriver à chacun d’entre nous demain matin.
    Dans la cagnotte qui a permis de puiser tous les millions inutilement dépensés , il ne resterait pas quelques euros pour trouver un appartement …?
    La position actuelle de la municipalité n’est pas supportable.

  • Antoine Mitouard

    L. Vastel est dans le « faire ».
    Oui mais le faire du béton pas du social.
    Fontenay s’enfonce dans la honte.

  • Merci Messieurs Elias Abou Mansour et Daniel Marteau
    Voilà une proposition concrète qui au moins apporte une solution, certes provisoire, mais qui permet de donner un toit à 2 enfants qui sont à des moments importants de leur vie scolaire, entrée en 6ème pour l’une, en maternelle pour l’autre. La maman, fontenaisienne depuis de nombreuses années, infirmière à Fontenay, mérite une attention réelle au-delà des grands discours et des échappatoires « c’est compliqué », « ce sera long », « que la famille appelle le 115 » (à ce sujet essayez de joindre ce numéro, impossible !), …
    Que signifie le terme « solidarité » dans ce monde qui a perdu toute humanité.
    Votre proposition leur apporte une solution.
    Au maire de prendre la décision.

  • Antoine Mitouard

    Difficile de croire qu’il n’y a pas un petit appartement temporairement libre à Fontenay!
    Regardez bien Monsieur le Maire si tous les appartements de l’immeuble Saint Prix que vous voulez détruire pour construire l’ignoble Immeuble Staline Versaillais sont vraiment occupés en ce moment.
    Mon petit doigt me dit que non.

  • il y a des appartements vides dans l’immeuble Saint Prix vu qu’il ne reste plus que quatre familles qui y vivent. Mais malheureusement si notre maire reloge cette famille dans cet immeuble après il ne pourra plus le démolir ni construire son superbe immeuble (qu ‘on ne veut pas) vu que ce sera l’hiver et ne pourra plus virer les gens.
    Et cela se passe chez nous quelle honte.

  • Habitante de saint prix,il y a actuellement de très nombreux appartements de libre sur la résidence….notamment des appartements réservés à l association  »’ les enfants du canal »’
    Allez Monsieur le Maire, un petit peu d efforts…..

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )