14 octobre 2019 | 17:49
Vous etes ici:  / Libre opinion / « Homard m’a tuer »

« Homard m’a tuer »

Voilà que nous apprenons ce soir qu’au niveau national, un Vert peut rougir (comme le homard) à la cuisson (la responsabilité politique).

On se demande bien à qui on peut faire confiance de nos jours. Même les Verts ! Tout fout le camp.

Un vert propre sur lui comme le Rugy, voilà pas qu’il glisse sur une bouteille de Chateau Eyquem qui traine sous son bureau.

Dans le même cercle politique LREMMODEMUDIFOURTOUICI, nous dans la circonscription, on avait déjà la galette, mais là haut ils font nettement plus fort.

Bon, ok, on joue pas dans la même cour. Quoique avec le copain à Montesquieu et à la Loiseau faudrait voir.

Espérons que nos Verts locaux s’ils étaient amenés à remplacer notre inégalable actuel édile, ne se laissent pas tenter pas des agapes avinées au Colibri ou des ripailles sans fin au café de la gare.

Gageons que le Mediapart local qui agit sournoisement sous le nom d’Osez Fontenay (dont d’aucuns espèrent la mise sous scellé dans les heures prochaines) saurait immédiatement les démasquer.

Tante Francoise et Oncle Daniel, un conseil: vigilance, vigilance. Le pire est probable.

Votre guetteur politique,

Jean Guy Croland

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )