21 octobre 2019 | 20:00
Vous etes ici:  / Libre opinion / Les municipales 2020 à Fontenay ? « Le tout à l’ego » . 2 ème saison

Les municipales 2020 à Fontenay ? « Le tout à l’ego » . 2 ème saison

La finesse de l’analyse donnée en 1ère partie vous a rendu impatients?

Croulant sous votre pression enthousiaste, nos administrateurs prochainement embastillés, me réclament à cor et à cri, la saison 2. J’opine donc et vous livre ici la suite de mon analyse.

Aujourd’hui, l’opposition .

L’ancien calife après 20 ans de mandature débutée en remplacement d’un « dégagé » qui voulait déjà couper les arbres du centre ville, n’ayant toujours pas digéré sa défaite face à l’association de la carpe, du lapin, du renard et de la belette, revanchard en diable, ami du cumul dans le temps des mandats, boosté aux aimables mots de quelques vieux Fontenaisiens qui  l’appellent encore Monsieur le Maire le samedi matin devant le café du marché en lui demandant s’il a des nouvelles de Guy Mollet et de Mendes France, veut nous faire une « Sarkozy version primaires 2017: le retour» avec le succès d’estime que l’on a constaté.

L’ENA et Sciences Pôt ne devraient pas être oubliés avec une liste du sémillant César du meilleur compromis au festival de Fontenay, Oscar du meilleur gendre idéal à celui des Hauts de Seine, lauréat de  la faculté de Vallée Sud de Seine du politiquement correct,  entouré de quelques vieux de la vielle fraichement rajeunis par l’occasion de (re)trouver une place au chaud au Conseil Municipal, mélangés à des perdreaux de l’année récemment recrutés et dévoués à l’ancien ministre des finances de la ville comme les nouveaux députés à Jupiter.

Puis Les Verts. Organisés à Fontenay comme au niveau national, en Verts clairs, Verts moyens et Verts foncés avec un peu plus de tendances que de sympathisants dans la localité, ils pourraient pour être fidèles à leur tradition, se diviser en groupes: l’un présentant une liste pour « se compter » comme disait J. Chirac avant sa facétieuse dissolution de 1997, l’autre rejoindrait l’un des 2 candidats sus-cités. Mais qui ? On pourrait alors assister à une nouvelle division en 2 groupes : l’un rejoignant l’ancien calife l’autre le gendre idéal . Celui se rapprochant de l’ancien calife pourrait alors se diviser en 2 groupes l’un pour l’ancien calife à donf, l’autre pour l’ancien calife aussi mais plus tiède, mais alors les tièdes pourraient eux même se diviser en 2 groupes, les uns en… Les verts, quoi.

Arrive le couple fidèle à lui même et à une opposition citoyenne perpétuelle, militants de la contestation locale depuis le début de la 3 ème république, tous 2 frappés d’une complète amnésie sur qui a fait calife l’actuel calife, et sur qui a largement contribué à transformer le Pos en  Plu(ie) de béton, martelant l’argument bien connu que sans eux c’eût été encore plus pire, reconnaissant par là même que grâce à eux c’est déjà bien pire. Ils présenteront une liste de « citoyens associatifs et contre tout et tous » avec un nouveau slogan dynamique et percutant : « les seuls qui bossent ici, c’est nous».

Les Communistes, plus assez nombreux pour une partie de carte, mais renforcés par le « truchement », comme on dit chez eux, d’un ou deux insoumis bagneusard égarés ou parachutés, ils pourraient « réunir les conditions » , comme on dit aussi chez eux, pour chèrement négocier leur alliance avec le leader de l’opposition à condition qu’il leur garantisse au moins une grosse vingtaine de postes sur les 35 du Conseil Municipal – ce qu’ils considèrent comme une récompense minimale suite au beau score des européennes avec 2,9% des voix fontenaisiennes – pour aider à la destruction des « beaux appartements neufs » dans des immeubles de standing construits (ou en projets) par le futur ex-édile et nous remplacer vite fait tout ça par du logement social pur et dur comme on les aime.

Fini?

Mais non, c’est sans compter sur, sortant du diable vauvert et du tribunal des diffamations, une troupe de zozos aux agissements pas très catholiques, composée d’anciens occupants d’espèces d’emplois fictifs agissant uniquement par intérêt personnel,  financée par les gains des multiples recours contentieux, qui présenterait un programme innovant à base de démolition de la maison de la musique et de la danse et sa reconstruction sur l’ancien emplacement, le déplacement de 183 mètres de la mairie pour la mettre au milieu du marché, le remplacement du Fontenay Mag par le blog Osez Fontenay et le transfert du cinéma-théâtre au fond du «  trou Osica » dans le prolongement du chef d’oeuvre architectural  « Stalino- Vesaillais ». Une troupe de zozos qui replantera 2 fois plus de marronniers malades sur la place de Gaulle, aura les mains libres pour surdensifier les Vespasiennes, retrouvera la statue perdue de la place de l’église pour la fixer sur la nouvelle « larme » d’eau de la mairie et transformera les fontaines de la future ex-adjointe en bar à chicha.

C’est tout?

Que nenni.

Voilà qu’ entre ici majestueusement dans la course (mettre ici l’hymne Européen à fond la caisse), précédé de son assistante, ses 3 adjoints, sa voiture de fonction ses billets de train et d’avion gratuits, sa suffisance légère, son début de complexe de supériorité qu’il combat en vain, et la bouche remplie de références à l’ami Montesquieu, voilà que nous arrive l’ami intime de Sarko, Fillon, Macron, Bayrou, du Général, et plus récemment de la Loiseau,  le voilà qu’il arrive avec son cortège de ( supposés) votes à l’Assemblée ( on suppose parcequ’on en sait rien, il ne nous dit rien) brillamment argumentés, sur l’assouplissement de l’exit tax pour mieux aider les  fuyards fiscaux, sur le lessivage de l’ISF pour arrêter d’embêter nos super riches, sur la pertinente diminution  de 5€ des apl pour nous calmer une bonne fois pour toutes ces étudiants j’en foutre qui veulent pas bosser, sur la poursuite du glyphosate évitant ainsi de mettre plus de gilets jaunes dans les rues, voici qu’arrive le radiophonique et télévisuel député à la galette facile, l’élu de la circonscription, qui va tout naturellement se placer au dessus de tous ces incultes revanchards individualistes zozos parachutés incompétents pour apporter enfin à Fontenay-aux-Roses, ville d’Europe (plus fort l’hymne Européen, svp) et qui entend le rester, cet élan de jeunesse, de dynamisme et de culture qui lui manque tant.

Y’a du choix, non? On a hâte d’y être.

Nota 1: j’ai aussi une stratégie pour le second tour, si ça vous intéresse pour le mois prochain. Demandez, c’est cadeau.

Nota 2: il s’agit ici d’une pure  fiction . De ce fait, lettres de protestation, pétitions, injures, privation à vie de galette, attaques pour diffamations, insultes, menaces, article dans le blog du maire (ça c’est le pire), excommunions, fatwa, etc…sont à envoyer directement aux administrateurs du blog qui sont totalement responsables et coupables et qui s’en débrouilleront ou alimenteront la rubrique commentaire de leur brulot diffamant subversif en voie de fermeture dans les semaines à venir.

Votre dévoué, responsable mais pas coupable,

Jean Guy Croland

Dernier heure : j’apprends par l’AFP, l’Association des Fontenaisiens Pertinents que les  Verts clairs, moyens et foncés se regrouperaient avec le mouvement centripète du gendre idéal.

Voilà une nouvelle qu’elle est bonne.

A quand l’union des autres forces?

Allez, encore un effort et on évitera un 2 eme tour aux municipales.

Facile, suffit de mettre l’ego à l’égout.

Finira-t-on par avoir une opposition intelligente à Fontenay?

C’est bien souhaitable mais c’est le pas gagné, mes aïeux

5 RÉPONSES

  • Venant d’ apprendre par les administrateurs le décès hier soir de Monsieur Bigret, j’ai demandé aux administrateurs de modifier mon article qui se veut ironique et qui a été publié dans le blog ce matin dans lequel je citais , indirectement, le 1 et adjoint.
    Jean Guy Croland

  • Respect monsieur Croland ..tellement vrai..condoléances pour les proches de Monsieur Christian Bigret.

  • Cher Monsieur Croland, j’aime beaucoup vos billets et je vous remercie des moments plaisants que génère toujours leur lecture.

    Je ne résiste pas à cette réponse dont j’ai personnellement vérifié la réalité……… Dans mes rencontres culturelles, sportives ou simplement festives, j’ai constaté que seuls les élus associatifs et citoyens sont présents et attentifs à nos besoins de citoyens, y compris quand ils battent régulièrement le pavé pour distribuer leurs tracts et prennent le temps d’expliquer et de s’expliquer.

    …. Heureusement, l’approche des élections offre une belle session de rattrapage aux candidats déjà déclarés qu’on entend bien davantage aujourd’hui que naguère et à leurs supporters qui se réveillent brusquement tous azimuts.

    Sur ce, je vais profiter de la pause estivale et privilégier mon vieux compte twitter.

    Je souhaite un bel été à tous.

  • Véronique Lafarge

    Monsieur Patron

    Vous intervenez toujours dans le même sens.

    Depuis 2014, Pascal Buchet et ses anciens colistiers sont intervenus régulièrement au conseil municipal et ont déposé des amendements de grande qualité.

    Pascal Buchet a fait un recours sur le règlement intérieur du conseil municipal qui limitait les droits de l’opposition et il a gagné au bénéfice de tous.

    Plusieurs d’entre eux ont publié des articles de fonds dans les blogs citoyens depuis 2014.

    Gilles Mergy a lancé son blog ateliers fontenaisiens en novembre dernier

    Il a organisé 4 ateliers participatifs très intéressants au cours desquels il ne monopolise pas la parole contrairement à Michel Faye et Suzanne Bourdet qui sont les seuls à parler lors de leurs réunions publiques.

    Michel Faye et Suzanne Bourdet sont des élus de qualité mais pendant trois ans ils critiquaient le soir dans leurs réunions publiques l’équipe municipale à laquelle ils appartenaient le jour.

    Pas un comportement éthique exemplaire.

    Donc arrêtez svp avec ce culte de la personnalité totalement déplacé.

    Véronique Lafarge

  • Monsieur Patron, merci de vos mots agréables concernant mes articles.
    Je comprends que nous partageons tous les deux une passion, moi pour l’ironie, vous pour les élus associatifs!
    Mais je m’incline en reconnaissant humblement votre plus grande constance et profondeur dans votre admiration …
    Votre grand père que vous citez parfois ne vous disait-il pas « Qui trop embrasse mal étreint »? En d’autres termes, « vous n’en rajouteriez pas un peu dans la dévotion, non »?
    Bonnes vacances à vous aussi.
    Amicalement

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )