16 septembre 2019 | 16:43
Vous etes ici:  / Libre opinion / Il faut savoir raison garder

Il faut savoir raison garder

Savoir avancer, par l’usage de la raison, avec des arguments  précis, et posés, constitue le socle de la démocratie. Les « petites » phrases, ou les « grands » discours, vont dans le sens contraire.

Ainsi va un commentaire de l’article  « Zut, encore un départ», qui indique que  la municipalité élue en 2014 a eu pour première urgence de repeindre les bureaux des adjoints au maire.  Il eût été élégant d’ajouter « sauf le bureau des maires-adjoints associatifs et citoyens ». Dans le même temps, avant même d’être élus, entre les deux tours des élections municipales, Michel Faye et moi avons été confrontés à un affaissement de sol préoccupant sous le préau de la maternelle Jean Macé, à la suite d’une fuite d’eau qui durait depuis … plus de 6 mois. Des alertes sont désormais posées, la stabilité des structures vérifiée. Ce qui n’a pas empêché le maire actuel de déprogrammer l’isolation prévue lors de la réfection du toit métallique de la Rotonde de cette même école. Sauf que cette année, les enfants étaient en classe sous la canicule de juin. Rationalité, où te caches-tu ?
«  Rien ne sert de courir, il faut partir à point » !  Un bâtiment amianté occupait la cour de l’école de la Roue B. Sa démolition était demandée depuis plus de 25 ans, jamais budgétée, mais souvent promise, comme je l’avais constaté quand j’étais moi-même présidente d’une association locale de parents d’élèves. Comme maire-adjointe aux écoles (2014-2017), j’ai agi pour que ce bâtiment soit démoli, dès l’été 2014. J’ai agi pour que soient installés à la place, pendant l’été 2015, un terrain de sport, une sortie pour les enfants, et un accès pour les fauteuils roulants. Mais je ne saurais dire qui était le lièvre, qui était la tortue. Même Monsieur de La Fontaine en perdrait  la raison.
Quant aux chantiers actuels du centre ville, malgré toutes les « petites » ou « grandes » phrases,  la raison du plus fort sera un jour ou l’autre celle du climat.

Suzanne Bourdet, conseillère municipale Associative et Citoyenne

9 RÉPONSES

  • A vous lire on se demande vraiment pourquoi vous avez fait alliance avec l’équipe du maire actuel en 2014 ? La crédibilité en démocratie s’est aussi d’assumer ce qui a été fait et reconnaître ses erreurs. Tout le monde peut changer d’avis !

  • Pendant près de 4 ans, les élus Associatifs et Citoyens ont fait des choses que les politiques laissent de côté, comme les exemples ci-dessus, parer aux conséquences de fuites d’eau négligées par l’équipe précédente, remplacer par des équipements pour les enfants un bâtiment amianté, que l’équipe précédente avait aussi négligé… Et oui, cela a énervé les élus politiques, qui, parce que nous n’avions eu que 12% des voix, ont pu nous démettre de nos mandats. Mais nous avons montré, grâce à ces années-là, une autre façon de remplir un mandat d’élu local.
    Suzanne Bourdet

  • Je ne comprends pas la différence que vous faites entre des gens comme vous et des politiques. A partir du moment où on participe à la vie de la cité, ce qui est votre cas depuis de nombreuses années, et c’est très respectable, pourquoi vous dissociez de personnes avec qui vous avez travaillé en confiance ? Il n’y a pas d’un côté les non-encartés par essence vertueux et parfait et de l’autre des politiques encartés, qui par principe seraient mauvais. Il y a des visions, des projets, des pratiques différentes et vous trouverez toujours du bon et du moins bon tant chez des encartés et des non encartés. Le plus important est d’être ouvert, respectueux et garder la modestie et l’humilité comme boussole. Nous sommes tous de simples citoyens au final.

  • Mme Bourdet, un peu d’humilité quand même. Personne ne disconvient que vous avez fait des choses. Mais d’autres aussi ont fait des choses. Ils en ont oublié certainement, ils en ont fait des mauvaises peut être. Mais il n’y a pas que les élus associatifs qui ont œuvré pour la ville depuis 20 ans.
    Et si vous deviez faire une liste exhaustive de ce que vous avez fait, n’oubliez pas de rappeler entre autre que vous avez contribué à faire élire M. Vastel et très largement à doter Fontenay d’un PLU inutilement densificateur.
    Si je puis me permettre, à vouloir trop démontrer qu’il n’y a que vous et M. Faye qui font des choses et qui les font bien, vous perdez beaucoup de crédibilité.
    Cordialement

  • Et voilà ce sont encore une fois les inspecteurs des travaux finis qui se déchaînent mais dites-moi Madame Bourdet, ces gens-là qui sont dans la critique permanente, les avez-vous vus travailler dur pour vous aider ou vous proposer une alternative autre en 2014 ?

    Je vous remercie à l’avance pour votre réponse.

  • Dites-nous donc Messieurs Duval et Renault, ou plus précisément expliquez-vous : quel(s) recours contre ce PLU que vous contestez avez-vous menés ? Je suis certain qu’il existe des voies de recours légaux que vous n’avez pas manqué de suivre afin d’essayer de mettre en application tout ce que vous contestez sur ce blog et de le combattre n’est-ce pas ?
    Critiquer c’est bien, agir c’est mieux. Alors ?

  • Mon commentaire ne visait pas à renier le travail accompli par Mme Bourdet comme adjointe. Je remercie plus particulièrement les services techniques de la mairie car ce sont eux qui travaillent au quotidien et qui doivent répondre aux commandes des « élus politiques » comme dit Mme Bourdet. Vous avez fait des choix en 2014, il ne s’agit pas de savoir si d’autres vous ont proposé des alternatives mais d’assumer vos choix. A votre réaction j’ai le sentiment que vous avez un peu de mal. C’est votre droit.

  • Mr Patron je n’ai jamais parlé du PLU… vous vous trompez d’interlocuteur. Bon dimanche

  • Monsieur Patron,
    Écrivez ce que vous voulez bien sûr mais svp évitez vis à vis des contributeurs de ce blog les sous entendus : ( « on ne se mouille pas » ou «  même si cela vous est extrêmement désagréable » ou « quels recours avez vous fait contre le PLU?…etc …) et les procès d’intention ( « contrairement à vous je ne suis pas un beau macho 2019 » ou «  pour votre champion » (on suppose que vous parlez de G.Mergy) ou «  inspecteurs des travaux finis »).
    Vous ne savez rien de ce que j’ai fait ni à quoi j’ai participé, ni ce que je voterai c’est donc gratuit.
    Vos propos sont déplacés, ridicules et désobligeants et ne servent ni vous ni les gens que vous portez au pinacle.
    Par ailleurs en réponse à votre commentaire il n’est pas nécessaire d’aider ou d’avoir aidé Mme Bourdet («  les avez vous vu travailler dur pour vous aider Mme Bourdet ? ») pour avoir ou avoir eu une incidence à Fontenay.
    Heureusement, Mme Bourdet n’est pas LA référence absolue de l’opposition aujourd’hui, après avoir contribué à faire élire la majorité actuelle, sauf certainement pour vous.
    Pour ma part j’arrête là mes discussions avec vous sur ce sujet et vous remercie par avance de retrouver des propos plus en adéquation avec l’esprit et la qualité de ce blog.
    Cordialement

Répondre à David Duval Annuler la réponse

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )