19 décembre 2018 | 05:50
Vous etes ici:  / Libre opinion / « Il n’y a plus d’argent » dit le maire, mais la gabegie continue.

« Il n’y a plus d’argent » dit le maire, mais la gabegie continue.

Des travaux viennent de commencer au rez de chaussée du conservatoire de la rue du Docteur Soubise, dans la salle de danse.

Aucune explication n’est donnée ni au Comité d’habitant concerné (ces Comités qui ont permis au maire de relancer la démocratie participative…) ni dans aucune autre instance.

Pas trop étonnant ce manque d’information, on en a pris l’habitude.

Ce qui est choquant c’est que le plancher très spécial de la salle de danse à été démonté et mis directement … à la benne.

Ce parquet vaut très cher ? Poubelle.

Pour quoi faire ? Une salle polyvalente, selon des sources officieuses.

Ridicule.

La salle polyvalente existe , elle est juste à l’étage du dessus du conservatoire, la salle Bonnard : une salle à l’acoustique particulièrement remarquable, très spacieuse pouvant y accueillir des concerts, de belles réunions, etc…Mais non, le maire veut la vendre.

Depuis 3 ans le conservatoire est fermé, la salle de danse avec son parquet remarquable aurait pu servir à la section danse qui fonctionne dans une salle de l’école du parc dans de très mauvaises conditions, mais aussi employée à d’autres activités, on pense tout de suite à la section yoga de l’ASF. qui a refusé cette année 70 adhésions par manque de place (des rentrées de cotisations en moins) et qui elle aussi exerce son activité dans une salle qui n’est absolument pas adaptée.

La salle polyvalente aurait pu servir à de nombreuses associations qui le demandaient. Non, fermée. A l’abandon depuis 3ans.

Le bilan: on vend une très belle salle polyvalente au 1er étage, pour dépenser de l’argent pour en créer une autre au rez de chaussée en mettant un parquet remarquable et cher à la poubelle.

Un schéma ridicule mais qu’il faut faire vite pour ajouter à la liste de réalisations avant le démarrage de la campagne électorale.

« Y a plus d’argent », mais celui que l’on a, on le jette par les fenêtres.

La gabegie continue

Daniel Marteau

Co-président de l’association Conservatoire Soubise

5 RÉPONSES

  • Dans les années 90′, la RTBF (télévision belge) a diffusé une série de reportages consternants intitulés « Le journal des travaux inutiles ». Étaient pointés du doigt les travaux entrepris dans le royaume sans réflexion, sans concertation, non aboutis et bien inutiles pour les usagers… qui les ont pourtant payés ! A l’époque, on riait, mais tout de même jaune, de voir un tel gâchis.
    A la lecture des articles de ce blog, j’ai le sentiment que notre petite ville de FAR ne serait pas si loin de faire l’objet d’un reportage complet sur la même thématique.
    Je vous remercie donc, administrateurs et contributeurs, de lever le tapis et de nous faire voir cette poussière que la communication officielle (Fontenay Mag en tête) tente de dissimuler grossièrement depuis quelques années.

  • Jean François Bresse

    Hier, lors de la réunion du Comité d’Habitants Ormeaux-Renard, Mme Guilleminot qui était présente, a annoncé que cette salle servirait comme salle d’exposition, (car elle en voudrait une par quartier) et aussi, depuis l’annonce qui a été faite par Mr le Maire, lors des Assises du Sport, pour des gymnastiques douces, dont la section Yoga de l’ASF (dont je suis le Président). Pour les gymnastiques douces, le parquet convenait très bien. Elle a annoncé aussi que le parking dont l’accès se fait par l’avenue Jean Moulin, sera transformé en espace d’exposition extérieur avec un espace vert. Le comité d’habitant n’a jamais été mis au courant de ces décisions.

  • Les services municipaux ont fait un travail important pour améliorer la présentation de la programmation pluriannuelle des investissements (PPI). C’est un progrès mais qui ne reste malheureusement que virtuel :
    – on n’a jamais ni en commission ni au conseil une présentation actualisée de la mise en œuvre effective de cette PPI sur une année donnée
    – et surtout comme le souligne Daniel Marteau dans son article, trop souvent, les travaux effectivement effectués dans le cadre de cette PPI ne répondent pas aux besoins des Habitants de la ville. Tant les gros travaux comme la rénovation à prix d’or de la place de l’église que les travaux plus mineurs qui ont pour seul objectif de laisser penser que la majorité croupion agit au quotidien…

  • Cher Jean Francois Bresse, merci d’avoir confirmé par votre commentaire ce fonctionnement totalement hors sol de l’actuelle équipe municipale. Mme Galante Guilleminot, pour une fois présente à un Comité d’Habitants, traduit cette conception de la Démocratie Participative et du rôle des Comités d’habitants qui révolte une majorité de Fontenaisiens: « je vous informe de ce que nous avons décidé ». Aucune concertation avec les habitants, aucune discussion. Nous sommes élus, nous décidons, taisez vous!
    Mais où sont les grands mots de Mme Gagnard adjointe en charge de la démocratie participative quand elle présentait la DP selon la nouvelle équipe : «Partage»,  « Echange », « Écoute »?
    Des mots vides de sens quand ils sont sans rapport avec la réalité.
    Et comme vous le confirmez, ce parquet remarquable et très cher, vous aurait parfaitement convenu pour vos activités de yoga.
    Non, poubelle.
    Atterrant

  • Mme Guilleminot « voudrait » une salle polyvalente par quartier. Elle voudrait. Donc on dépense de l’argent parce que Mme Guilleminot voudrait!
    Mais les Fontenaisiens que veulent-ils eux?
    Sont-ils d’accord pour dépenser tout cet argent?
    Qu’en sait-elle Mme Guilleminot de ce qu’ils veulent ?
    Quand les a-t-on interrogés sur ce sujet?
    Jamais.
    Encore une preuve de cette anti démocratique gestion entre 20 personnes qui savent ce que veulent les 23000 autres sans le leur demander.
    Ce n’est plus seulement atterrant comme dit Daniel Marteau, c’est inquiétant pour les 18 derniers mois de cette mandature

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )