21 octobre 2019 | 19:59
Vous etes ici:  / Coup de gueule / Indignité nationale

Indignité nationale

Alors que la France pleure 129 morts, alors que plus de 352 blessés souffrent encore dans les hopitaux dont certains restent entre la vie et la mort, alors que des familles sont dans le deuil et d’autres restent dans l’angoisse, alors que la plupart des pays du monde montrent une solidarité exemplaire, jamais connue, vis à vis de la France, nous en France nous assistons à une séance de l’assemblée nationale dans laquelle des députés hurlent, sifflent, insultent, réclament la démission de tous ceux qui ne partagent pas leur avis politique, ne laissant même pas les ministres de la France commencer leur discours. Et cela uniquement pour des raisons de basse politique politicienne.
Ils donnent dans ces moments si particuliers et si douloureux, méritant recueillement et unité, une déplorable image de la France.
Et ces personnes se disant représantant le peuple Français regrettent dans les médias que les Français se desintéressent de la politique?
Et ils regrettent que les Français se tournent de plus en plus nombreux vers les partis extrêmes ?
Ils ne méritent que le mépris.
Ils sont indignes de représenter le peuple Français à l’intérieur du pays et la France à l’extérieur.
Ils n’ont aucune honte, moi oui.
Daniel Marteau

3 RÉPONSES

  • Dominique GUILLOU

    Comportement indigne, entièrement d’accord.

    Mais rien d’étonnant à ce que des abrutis se lâchent, dès lors que l’exemple est donné par certains « hauts responsables (?) » de Les Républicains, qui n’ont de cesse dans toutes leurs interventions de courir derrière le FN.

  • Sylvie Lours-Gatabin

    Je suis aussi d’accord avec ces comportements indignes de notre démocratie !
    A nous citoyens d’être à la hauteur ! Ne tombons pas dans le piège tendu par les fascismes et fondamentalistes de tous bords. Opposons notre démocratie nécessitant l’unité et le rassemblement et faisons vivre notre devise « liberté, égalité, fraternité ».
    Sylvie Lours-Gatabin

  • « Je pense donc je suis » alors n’oublions pas de réfléchir, penser et faire preuve de discernement pour la période pas très claire qui s’annonce.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )