19 août 2018 | 15:52
Vous etes ici:  / Libre opinion / J’avoue, j’agis par intérêt personnel…

J’avoue, j’agis par intérêt personnel…

Monsieur Croland,

Puisque vous me citez, à juste titre, dans votre article je me permets de vous répondre.

Je ne sais pas ce qu’il en est de mes partenaires du groupe qui a élaboré le projet alternatif de la place de Gaulle, mais en ce qui me concerne, je dois vous dire que oui, Monsieur le Maire a parfaitement raison.

J’agis bien par intérêt personnel.

En effet j’agis en tant qu’ancien Fontenaisien (une trentaine d’année de présence), qui a l’intention d’y rester encore longtemps, qui veut y vivre, dans une ville agréable, paisible qui suit l’évolution de son temps mais en conservant sa caractéristique de petite ville -pourquoi pas employer le mot de village- même si elle commence a être cernée par des villes alentours qui semblent avoir fait le pari du béton d’immeubles d’habitations, une ville qui évolue aussi dans son offre culturelle, et dont l’évolution générale, dans son volet urbanistique répond à une vision globale, cohérente sur le moyen et long terme et non pas à une bétonnisation à marche forcée pour répondre à des préoccupations purement électorales pour en faire changer le profil socio-professionnel.

J’avoue donc, Monsieur Croland, agir  par intérêt personnel.

Mais je remarque que c’est un intérêt personnel partagé par près de 700 personnes lors d’un sondage récent fait pendant à peine 3 semaines.

A ce sujet si Monsieur le Maire nous dit au dernier Conseil Municipal que 60 % des Fontenaisiens soutiennent son projet (sic) parce que 450 personnes ont voté « pour » lors de son enquête qui a duré 2 mois, alors avec 700 personnes qui ont approuvé le projet alternatif de la place de Gaulle en 3 semaines, on doit pouvoir affirmer en prenant le même algorithme de calcul que Monsieur Vastel qu’environ 120 % des Fontenaisiens approuvent le notre !

De telles affirmations n’ont évidement aucun sens.

Bien à vous.

Daniel Marteau

3 RÉPONSES

  • En tapant sur google : intérêt personnel et politique, le 1er lien référencé est un sondage de mai 2017 :

    https://www.bfmtv.com/politique/sondage-pour-76percent-des-francais-la-plupart-des-politiques-privilegient-leur-interet-personnel-a-l-interet-general-1176285.html

    Le maire aime les sondages BVA payés par nos impôts, les fontenaisiens préférerons certainement celui-là qui ne leur coute rien.

    Ainsi pour les sondés, la majorité des politiciens agissent pour leur intérêt personnel…

    Pouvons nous en déduire que de simples citoyens peuvent agir pour l’intérêt général ? Très certainement. N’est-ce pas ce que font les bénévoles et associatifs, et autres personnes de terrain…

    M. Marteau ne pensez vous pas faire plutôt partie de ceux-là ?

  • Cher Monsieur Croland,
    Et bien cela ne va pas être facile d’écrire après toutes ces personnes qui défendent que leur intérêt personnel !

    Monsieur le Maire se trompe ! Voici exactement 62 ans que j’agis par intérêt personnel à Fontenay ! J’y ai aussi travaillé quelques années avec le plaisir et la grande chance d’y aller à pieds en passant par les chemins verts de Fontenay. Attention (je vous entends), sans être sponsorisé par une marque quelconque de chaussures ! Bénévole dans de nombreuses associations avant d’être 13 ans au service des Fontenaisiens en tant que conseillère municipale, et aujourd’hui responsable d’une association caritative, tout cela que pour de l’intérêt personnel !

    J’aime ma ville et ces associations, grâce à elles j’y ai fait du sport, de l’artisanat, j’y ai inscrit mes enfants pour des activités et c’est ainsi que j’ai voulu aider à leur gestion. Un début de participation, d’intéressement à la vie locale, un espace privilégié pour la démocratie, de la créativité et surtout de la convivialité, pour un jour plus tard une maison des associations.

    J’aime ma ville parce qu’elle n’a pas de balcons pleins d’arabesques pour s’envoler au pays imaginaire, ni de tourelles pour princes charmants, ni de lac pour Bert et Mary-Poppins mais deux châteaux sans Belle au Bois Dormant, l’un pour les associations et l’autre pour la danse et la musique. Certes, son urbanisme central est hétéroclite mêlant maisons individuelles, bâtiments des années 30 et barres d’immeubles des années 60 utilisés pour le tournage « le bonheur » d’Agnès Varda.

    J’aime ma ville et c’est pour cette raison qu’un jour j’ai osé me lancer dans la grande aventure que constitue la défense du bien commun et de l’intérêt général. J’ai rejoint la liste « Fontenay pour tous » pour les élections de 2005, 2008 et enfin de 2014. Le rôle d’élu-e est l’un des plus étonnant de l’altruisme, aller au bout de son engagement, partager avec les fonctionnaires l’ambition d’offrir le meilleur service public à la population, accepter à la fois sa reconnaissance et surtout d’être houspillé par les rumeurs et une critique implacable. Oui, j’ai été une adversaire politique de M. le Maire, mais ai-je été autant malhonnête et méprisante avec nos opposants ?

    J’aime ma ville et son théâtre, avec mes enfants nous allions voir les « mini-concerts » programmés par le CCJL Anne Sylvestre, Henri Des… etc. J’y suis abonnée fidèle depuis 2005 et cette année j’y ai vu tous les spectacles « jeune public » avec ma petite fille. Il faut être au plus près des petits, un conteur, un clown, du jonglage tout cela se passe directement sur la scène avec les enfants assis au sol. Que de préparation pour monter un spectacle sur une scène aussi haute ! et ensuite que de vigilance pour qu’un enfant ne s’échappe pas pour courir le long de cette scène si haute !

    Ce même théâtre qui avant 1994 n’avait pas de Directeur et quasiment pas d’équipe et pas de programmation spécifique ! Aujourd’hui théâtre comme cinéma proposent une programmation pour tous les goûts et tous les publics. Comme la bibliothèque est devenue une médiathèque, le Conservatoire trop étroit et réclamant de nouvelles mises aux normes déplacé dans un espace techniquement plus approprié ou la rénovation des restaurants scolaires…etc. ma ville à taille humaine, et pas mon village, doit continuer sa modernisation ! Notre théâtre à 30 ans, peut-être est-il temps de réfléchir avec les Fontenaisiens quel type de théâtre souhaitons-nous ? et à une reconstruction, plutôt qu’à « des sparadraps » tous les ans ?

    Veuillez M. Croland accepter mes excuses pour la réponse seulement aujourd’hui à votre question alors que vous vouliez lever rapidement toute ambigüité ! Enfin, j’espère que mon retard ne vous aura pas fait partir de ce blog pour écrire, dorénavant dans « Fontenay-aux-Roses Avenir » !

    Je termine par une petite histoire, je me souviens à la récré, du mignon blondinet avec les dents écartées et les petites lunettes, celui qui était perfide et soufflait tantôt des grandes propositions d’amitiés et des vacheries qui me faisait pleurer.
    Vous vous souvenez vous aussi ?
    Quand il nous balançait des insultes et devant l’agression, manquant du sens de la réplique, on répondait la tête haute : « C’est celui qui le dit qui l’est » !

    Et bien voilà ma réponse.

    Avec nos écrits, à vous et aux lecteurs de ce blog de décider si nous avons « des intérêts personnels » dans ce projet.
    Bel été à tous.

  • Madame,
    Il n’est jamais trop tard pour reconnaître un méfait.
    Je rends hommage à votre honnêteté et suis sûr que vous aurez désormais, après cet aveu, quoique tardif, la conscience tranquille.
    Enfin vous reconnaissez agir par intérêt personnel.
    Enfin vous reconnaissez la pertinence et la profondeur des analyses ciselées, taillées à la hache et fignolées au marteau piqueur de monsieur Vastel .
    Ce n’est pas trop tôt.
    Par ailleurs pour répondre à l’ angoissante question qui vous taraude, heureusement que je viens de lire votre repentir.
    J’étais à deux doigts de sauter le pas pour abandonner le blog des deux individus non recommandables et que l’on finira bien par faire taire, pour écrire dans le pétillant blog Municipal du maire et de son 1 er adjoint (l’homme aux !!!!!), blog ouvert à la pub ( oui, oui), dont le dernier article date de février (2008 quand même!) et courageusement signé Marc D (ou Nicolas S ou Paul B , on ne sait plus très bien), blog où tout comme celui de l’éminent Monsieur Chambon, n ième actuel adjoint expert en gommage d’articles compromettants, on ne publie pas les commentaires qui ne correspondent pas à la ligne éditoriale, dans lequel on peut être insultant, on peut écrire sans signer les articles, on peut publier les articles d’un n+unième adjoint qui compare MM Buchet et Pétain sans être attaqué pour diffamation et qui va ensuite se vautrer dans un hilarant conte ottoman, blog qui n’a pas de charte, etc, etc…
    Alors oui madame, je vous rassure , je continuerai encore à publier dans Osez Fontenay.
    Et que les deux graines de terroristes révolutionnaires d’Osez Fontenay qui font que dire du mal de notre guide suprême ne s’avisent pas de me censurer, je te leur colle un procès pour censure abusive, et après la diffamation ils vont comprendre les 2 ayatollahs.
    Mais, de grâce Madame, ne recommencez pas, je ne serais plus sûr de savoir contrôler mes réactions.
    Bien à vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )