19 avril 2024 | 07:51
Vous etes ici:  / Libre opinion / La reconstruction du gymnase des Potiers va-t-elle ne rien coûter à la ville ainsi que l’affirme le maire ?

La reconstruction du gymnase des Potiers va-t-elle ne rien coûter à la ville ainsi que l’affirme le maire ?

Dans le cadre d’une étape du « galette tour », le 17 janvier dernier à la maison des Entrepreneurs pour le quartier Blagis-Gare (sans associer le conseil de quartier), le maire a délivré un scoop électoral : la reconstruction du gymnase des Potiers ne coûterait rien à la ville « puisque prise en charge par le promoteur ».

Aurait-on trouvé un promoteur mécène ? Pas vraiment.

Selon les informations fournies par notre édile lui-même lors du Conseil municipal du 7 décembre 2023, la réalité est « très légèrement » différente. En effet, comme cela a déjà été exposé dans divers blogs et forums et selon les dossiers accompagnant les délibérations 16 et 17 soumises au vote de ce Conseil, le schéma prévu pour l’ilot Lombard/Potiers diverge considérablement.

L’urbanisation de l’ensemble de ce secteur a été confiée à un promoteur sans aucun appel d’offre. Ainsi, la ville se décharge de toute la conception de l’avenir immobilier de cet îlot, dit d’entrée de ville, auprès d’un opérateur privé.

Elle lui vend la totalité des terrains municipaux concernés (avec une « ristourne » de 730000 euros par rapport à l’estimation des Domaines). Elle se démunit ainsi de son patrimoine et l’investisseur s’engage à construire « la coque » d’un gymnase qu’il cédera ensuite à la commune. « Coque » signifie que ce sont les murs à l’état brut qui seront cédés, c’est à dire sans aucun équipement, ni intérieur, ni extérieur, ni pour les fluides. Il pourra donc imposer ce que bon lui semble et si possible au moindre coût. Mais cette cession à la commune n’est pas gratuite puisque la transaction se fait au prix de 5 382 000€ alors que l’évaluation des Domaines était sensiblement inférieure (à savoir 5 290 000 €, d’où une ristourne supplémentaire en faveur du promoteur de 92 000 €).

Par ailleurs, le gymnase étant livré nu, il appartiendra à la ville de financer les aménagements intérieurs et extérieurs, le parking souterrain, les équipements d’infrastructure et sportifs. Ils ne sont pas chiffrés à ce jour mais, d’ores et déjà, le supplément à la charge du budget communal peut-être estimé à plusieurs millions d’euros.

La question qui se pose n’est pas de savoir si la reconstruction du gymnase des Potiers est indispensable ou non, mais d’informer objectivement les Fontenaisiens. En l’occurrence, ils ont été bernés puisque le gymnase est loin de ne rien coûter à la commune. Au contraire il reviendra à un montant final équivalent à celui du gymnase du Parc c’est à dire autour de 7à 8 millions d’euros.

Non seulement le mécénat n’est pas à l’ordre du jour mais, de plus, carte blanche est donnée à un promoteur, sans concurrence, sans garantie quant à sa fiabilité, sans bénéfice réel… et sans concertation.

Jean-Yves Sommier
Conseiller municipal

1 RÉPONSE

  • Les amateurs de galettes et tous les autres fontenaisiens ne sont pas à un mensonge prêt…

    La coque m’en rappelle une autre : celle du parking public situé au 1er sous-sol de l’immeuble construit place de la Cavée. 20.000€ la place achetée au promoteur et à aménager et à sécuriser aux frais de la municipalité, donc des contribuables.
    Deux ans et demi après la livraison du bâtiment, le parking public est toujours dans sa coque brute de béton…
    C’est certainement pour cela que les commerces du centre-ville ne se dynamisent pas…

    Et pourquoi le Maire ne continuerait-il pas à procéder de cette façon là puisque les diverses augmentations d’imposition permettent de boucher le trou financier de la Ville sans être sanctionné par les électeurs…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )