23 août 2019 | 20:13
Vous etes ici:  / Libre opinion / La réunion de soi-disant suivi du PLU: la démonstration de la version zéro de la démocratie participative de L. Vastel

La réunion de soi-disant suivi du PLU: la démonstration de la version zéro de la démocratie participative de L. Vastel

Après avoir appris que le maire convoquait une réunion du jour pour le lendemain pour traiter du suivi du PLU, on s’aperçoit que toutes les personnes ou associations impliquées dans l’urbanisme à Fontenay ne sont pas conviées.

Encore une large consultation réservée à quelques personnes triées sur le volet ! 

Ça permettra au maire de dire sans rougir pour sa campagne électorale  qu’il a consulté et informé les Fontenaisiens.

C’est la démocratie participative version Vastel, un point fort de ce maire comme il aime à le répéter.

Mais attachons nous aussi à lire à l’ordre du jour de cette réunion .

Nous avons entre autres sujets  « analyser les projets des communes voisines ».

Pour ceux qui pourront participer, vu le délai extrêmement court, il faudra rappeler au maire que d’après la police municipale, le conservatoire de la rue du Docteur Soubise a été victime le  20 juin d’une tentative d’intrusion pour établir un squat. 

Et ce n’est pas la première fois.

 Heureusement ce bâtiment fait l’objet d’une surveillance quotidienne de la part de la police municipale et grâce au travail de  toute l’équipe de la police municipale à qui il faut rendre hommage, cette tentative de squat à une nouvelle fois échouée. 

Quel rapport avec l’ordre du jour ?

Ce bâtiment du Conservatoire est fermé depuis 4 ans parce que le maire, faisant fi des demandes et de l’intérêt de nombreux Fontenaisiens, à eu soudain et contrairement à ses promesses une autre idée : vendre 2/3 du bâtiment à un acteur privé pour une somme étonnamment basse, et garder une salle pour en faire … rien ! Rien puisque son projet, vendu avec l’aide de l’adjointe à la culture pour être un projet d’excellence, ne peut pas déboucher. Ca fait déjà 2 fois que personne ne veut réaliser ce projet de salle de polyvalente pour y mettre de la danse (qui y était déjà) mais aussi du yoga, et pourquoi pas les fêtes à neuneus et des méchouis d’anciens combattants.

Alors si le maire veut faire une comparaison utile avec  les projets des communes voisines, qu’il regarde ce que maire de Sceaux, qui n’est pas réputé pour être un extrême gauchiste, a fait de l’ Amiral (on en a déjà parlé ici).

Comme notre Conservatoire, c’est un bâtiment dont l’avenir reste  à définir, mais le maire de Sceaux  en attendant le projet final, l’a ouvert, lui, aux habitants.

Bilan de l’action du maire de Fontenay:

-les Fontenaisiens ne peuvent pas utiliser ce bâtiment alors que le besoin existe, 

-les recettes des adhésions ne rentrent pas, une perte importante pour la ville

-le bâtiment vide se dégrade et coûtera de l’argent quand il faudra le rendre enfin aux Fontenaisiens,

-il fait l’objet désormais de tentatives de squat coûtant à la municipalité pour assurer une surveillance permanente par la très efficace police municipale,

-s’il est vendu au prix prévu par la municipalité c’est un manque à gagner considérable pour la ville.

Au delà de ne pas servir les fontenaisiens, c’est une catastrophe économique.

Ça vaut la peine d’en dire 2 mots à la réunion sur l’avancement du PLU dans la partie comparaison avec les villes voisines.

Peut être que l’adjoint aux finances Jean Michel Durand, ancien adhérent de l’association Conservatoire Soubise nous dit-on, pourrait en dire 2 mots. Il doit savoir, lui.

Si non qui participera? Qui en parlera?

Pascal Renault

1 RÉPONSE

  • Il n’y a pas de solution miracle pour favoriser la participation citoyenne dans notre commune.
    Dans nos ateliers, nous avons d’ailleurs testé plusieurs approches.
    Il appartient aux participants de le dire mais j’ai eu le sentiment que le mode d’animation retenu hier pour notre atelier sur la transition écologique organisé avec EELV a permis à tout le monde de s’exprimer et de faire valoir son état d’esprit et/ou ses propositions.
    S’il n’y a pas de solution miracle, il y a en revanche une méthode vouée à l’échec c’est celle mise en œuvre par le Maire actuel :
    – pseudo concertation sur les points de détail
    – Pas de préavis sur l’envoi des invitations
    – monopolisation de la parole par les seuls élus de la majorité
    – approbation des conclusions par un vague vote à mains levées
    – Pas de compte rendu des débats
    – dénigrement de tous ceux qui défendent une vision alternative

    Cette vision de la ville n’est plus acceptable

    C’est pourquoi EELV et les Ateliers Fontenaisiens proposeront une nouvelle vision de la ville citoyenne en mars 2020.

    Gilles Mergy
    Conseiller municipal d’opposition

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )