28 novembre 2021 | 08:52
Vous etes ici:  / Libre opinion / La réunion publique sur les projets de la place de Gaulle organisée par une association de Fontenaisiens : une vraie réussite

La réunion publique sur les projets de la place de Gaulle organisée par une association de Fontenaisiens : une vraie réussite

Pour pallier l’absence d’information de la municipalité (1 seule réunion, pour annoncer le projet, en avril…2015, soit plus de 2 ans et depuis plus rien), l’association Civifar avait convié les Fontenaisiens à une réunion publique le 19 juin dans la salle du Chateau Sainte Barbe.

Le thème était triple :

  • rappeler les éléments connus du projet
  • faire part de l’étude réalisée par l ‘association de Fontenaisiens FAR GO sur l’utilisation de la place, les circuits possibles de cheminement voitures et piétons, et autres précisions
  • questions, réponses, et propositions du public.

Le cadre de la réunion était précisé : pas de parti pris politique, pas d’informations provenant de rumeurs, toutes propositions et remarques des Fontenaisiens bien venues.

La salle était archi pleine, les exposés précis, l’étude FAR GO remarquable, les schémas clairs, les remarques et propositions vraiment très pertinentes.

Il est intéressant de noter en synthèse (un compte rendu exhaustif est promis par l’association Civifar) l’unanimité complète qui s’est dégagée sur 4 points :

  • cette place doit englober la place aux marronniers, le parvis du château la Boissière et si possible le parvis de la mairie,
  • elle doit être considérée comme piétonnière éventuellement empruntée par des voitures et non pas comme un axe de circulation emprunté par des piétons
  • elle doit être soit totalement piétonnière soit avec un flux limité de circulation et ce dans un seul sens
  • aucune construction d’immeuble sur cette place à quelqu’endroit que ce soit (cela ne touche pas l’éventuel construction d’un immeuble en extrémité de l’immeuble Saint Prix).

Une réunion parfaite, bien tenue par l’association et particulièrement dynamique.

Après que le président ait conclu la réunion, l’adjointe au maire chargée de la communication, Mme Galante Guilleminot, a pris la parole.

Cette intervention était d’autant plus étonnante qu’elle venait de signer dans le dernier Mag de Fontenay un article sur la « désinformation » en écrivant, concernant la place du général de Gaulle, je cite: «…le projet qui n’a pas encore été présenté ni entérinée puisque le bureau d’études vient d’être choisi, mais là aussi une association se propose de vous informer et débattre dès la mi juin, il semblerait bien que nous ayons là une illustration du terme désinformation ».

L’adjointe au maire a d’abord remercié l’organisation de cette réunion (c’était  sympathique même si c’est un revirement à 180° par rapport à sa tribune du Mag d’il y a quelques jours) puis à noté l’intérêt et la richesse des échanges.

Puis elle a déroulé un long discours politique (s’affranchissant totalement du cadre défini par le président en début de séance) digne d’une campagne municipale, à la gloire du Maire « qui écoute beaucoup et tient compte de ce qu’on lui dit» ( avec une seule réunion sur le sujet il y a plus de 2 ans, on est en droit de se demander de quoi et de qui il tient compte ?), de l’équipe municipale « qui réfléchit beaucoup sur cette place » (dommage qu’elle n’intègre pas dans sa réflexion les Fontenaisiens qui ne cessent de le demander, et « qui partage bien ce qui s’est dit ce soir » (ça, si c’est suivi d’effet ce serait positif, mais on aurait aimé le savoir avant), et enfin n’a pas pu s’ empêcher de rappeler « qu’ en arrivant la nouvelle équipe municipale avait trouvé un projet insalubre à la Cavée » (ce qui est un pur jugement de valeur et semble t il pas très partagé mais qui de toutes façons n’a strictement rien à voir avec le sujet de la réunion).

Mme Galante Guilleminot après 3 ou 4 minutes d’intervention n’a pu achever son propos devant les protestations des Fontenaisiens qui n’étaient pas venus pour entendre un discours politique.

A l’exception de ces toutes dernières minutes, cette réunion très intéressante montre bien que les Fontenaisiens ont des idées, nombreuses, riches, et qu’ils savent parfaitement les mettre en forme pour alimenter une discussion et construire une décision.

Le Maire a indiqué vouloir organiser une réunion publique sur le projet de la place du Général de Gaulle en septembre. C’est bien sûr une excellente initiative, même si elle est très tardive.

Si elle n’avait pas lieu ou si ce n’était pas une vraie consultation des habitants, il conviendrait alors d’ organiser une 2 ème séance publique comme celle du 19 juin pour finaliser le projet des Fontenaisiens.

De la même façon, il serait vraiment souhaitable qu’une réunion publique identique soit organisée par l’association Civifar sur le projet de la Cavée car tout n’étant pas encore ficelé, les Fontenaisiens sauraient proposer des idées qui pourraient être intégrées au plan final. Et pas seulement comme cela nous est actuellement proposé de faire un choix binaire entre 2 dessins sans aucune remarque possible.

Au constat de la réunion du 19 juin, il est clair que si nous continuions à n’être pas assez informés et impliqués dans les décisions qui touchent des points importants de notre ville dans le domaine de l’urbanisme, ce serait à nous les habitants avec les associations d’organiser des réunions publiques pour élaborer des propositions réalistes, solides et partagées par le plus grand nombre de Fontenaisiens, dans le cadre bien entendu du strict respect de la démocratie représentative et participative.

Daniel Marteau

3 RÉPONSES

  • Pascal Renault

    Bien ok avec vous.
    Pas question que des nouveaux venus à Fontenay et qui n’ont pas vocation à y rester préférant certainement suivre un parcours politique qui les emportera à droite ou à gauche ( plutôt à droite d’ailleurs) nous déposent pendant leur mandature des réalisations totalement farfelues et aberrantes, que nous Fontenaisiens garderont des années, et cela sans que les habitants réagissent.
    Avoir l’idée d’implanter un immeuble sur cette place au motif qu’elle est trop grande (là, on se rapproche du fond) ou pour copier les places italiennes (là, on le touche le fond) tiendrait du plus haut comique si on ne savait pas que cela faisait partie des arguments développés par plusieurs de nos élus fontenaisiens pour en justifier cette ineptie.
    La démocratie représentative ayant de toute façon le dernier mot, qu’au moins les habiatnts montrent par leur mobilisation et leurs propositions qu’ils ne sont pas ceux pour lesquels on les prend.
    P. Renault

  • Isabelle Audoux

    Je pense qu’il est très utile que l’adjointe au maire continue d’intervenir et dans le plus grand nombre de réunions possibles. Car elle traduit bien ce qu’est la gestion concrète actuelle de la ville: de très longues phrases, des grands mots (partage, écoute, temporalité, équipe plurielle, etc, etc…), et des actions inversement proportionnelles : des poubelles, des toilettes publiques, la même place de l’église qu’avant mais plus chère, des augmentations d’impots hallucinantes et en retour un paquet de recours parce que le seul mot qui manque dans les discours c’est “impliquer”. Impliquer les Fontenaisiens.
    Et ça c’est dommage parce que, non seulement ça se dit en un mot mais en plus ça ne coute rien…

  • Sylvie LOURS

    Tout à fait d’accord avec vous.
    Merci à l’association CIVIFAR pour cette réunion publique sur la place du Général de Gaulle avec les très bons exposés des différents intervenants.
    Veuillez m’excuser d’être partie sans avoir remerciés les orateurs mais je préfère éviter les polémiques politiciennes.
    Merci à Tous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )