23 août 2019 | 20:13
Vous etes ici:  / Libre opinion / Le gâchis d’eau considérable de la place de l’église (en complément du commentaire de M. Renault)

Le gâchis d’eau considérable de la place de l’église (en complément du commentaire de M. Renault)

Monsieur Pascal Renault, je suis une nouvelle fois en plein accord avec ce que vous dites et dénoncez.

Comment ne pas être offusqué par les centaines de litres d’eau (payées par l’impôt des fontenaisiens) qui sont parties et continu de partir à l’égout depuis l’inauguration de la place de l’église ?

Lors de la présentation du projet aux fontenaisiens, le concepteur de l’aménagement de la place de l’église, soutenu par plusieurs élus de la majorité municipale qui lui a commandé ce projet,  avait expliqué que les jets d’eau situés dans le prolongement et suivant le même espacement régulier des piliers intérieurs de l’église allaient créer une haie d’honneur extérieure pour les heureux mariés… C’est raté !!!!!

Je me souviens aussi que Laurent Vastel avait justifié la nécessité de réaménager en urgence cette place parce que certaines dalles étaient instables et donc dangereuses et que la fontaine centrale n’était pas sécurisée pour les jeunes enfants…

Certaines personnes lui avait alors fait remarquer qu’il en était de même pour la fontaine circulaire de l’entrée du parc Sainte-Barbe.

Et tout le monde pourra faire remarquer à notre Maire que « son miroir d’eau » qui n’est pas autre chose qu’un petit plan d’eau, construit sans aucune concertation sur le parvis de la Mairie, n’est pas non plus sécurisé pour les jeunes enfants (une étiquette rouge a été du reste apposée sur la tranche d’un côté du plan d’eau pour avertir de ce danger).

Pour revenir sur ce gâchis d’eau qui résulte d’une erreur de conception et de réalisation de ces jets d’eau, comment se fait-il que la municipalité n’ait pas engagé une procédure  à l’encontre des intervenants pour demander la réparation de l’inutilisation complète et permanente du parvis de l’église et le remboursement de la consommation anormale d’eau potable depuis la mise en service ?

La municipalité aurait-elle omis de contracter une assurance dommages-ouvrage pour ce dossier, comme Laurent Vastel a pu le reprocher à Pascal Buchet pour les désordres constatés sur la toiture du marché couvert ?

Je pense que certaines personnes bien informées pourraient nous donner une réponse à ces questionnements légitimes.

Quoiqu’il en soit, les jets d’eau de la place de l’église ne peuvent pas rester dans cet état.

Soit les réceptacles sont agrandis et mis à l’horizontal pour que les jets d’eau fonctionnent en circuit fermé, soit les réceptacles sont remplacés par de la végétation de pleine terre arrosée par les circuits d’eau en place, soit les réceptacles sont modifiés suivant une autre solution que chacun pourra proposer.

Dans l’avalanche des promesses électorales qui vont fleurir en septembre prochain, tous les candidats devraient s’engager à stopper ce « gâchis d’eau considérable » sans omettre de nous dire comment, sous quel délai et avec quel financement.

Bernard Welter

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )