14 avril 2024 | 21:38
Vous etes ici:  / Libre opinion / Le parking du marché victime de la physique quantique ?

Le parking du marché victime de la physique quantique ?

La physique quantique nous dit que les atomes se déplacent, avant de revenir à leur place. Ainsi, si vous restez suffisamment longtemps (des siècles, des millénaires, voire plus !) devant la vitrine des joyaux de la couronne à la Tour de Londres, vous avez une chance (toute petite, infime !) que tous les atomes qui composent la couronne royale décident de venir en même temps entre vos mains ; ce serait le casse du siècle ! Malheureusement, ils décideraient aussi vite de revenir à leur place initiale ; un casse très éphémère donc !

Une telle mésaventure est arrivée près de chez nous : le parking souterrain du marché a changé de place !

******

Si vous passez de temps en temps dans le centre-ville, vous avez certainement constaté que la rue la Boissière, qui longe le marché, vit actuellement des travaux de rénovation. Plusieurs fontenaisiens s’en sont d’ailleurs étonnés (sur ce blog par exemple), puisque la dernière rénovation de cette rue date d’une dizaine d’année seulement, alors que d’autres voies attendent depuis plus de 30 ans. Mais ce n’est pas l’objet de cet article.

Faisant confiance aux plans qui leur ont été remis, les entreprises en charge du chantier ont donc creusé un peu. Et à leur grande surprise, elles sont tombées dans le parking du marché. Qui n’aurait pas dû être là, selon les plans ! Vous pouvez aller voir, le plafond du premier niveau du parking est soutenu par des étais à cet emplacement (sur le côté gauche en entrant).

Si l’on en croit les théories de la physique quantique, il est possible, très très improbable mais possible, que le parking du marché se soit déplacé. Mais il aurait dû revenir très vite à sa place !

Se pourrait-il que Max Planck et Louis de Broglie, pour ne citer que deux des principaux théoriciens du quantique, se soient trompés : tous les atomes d’une structure pourraient se déplacer ensemble et décider de rester là où ils sont arrivés ?

Cela n’a jamais été observé, et ferait de notre parking du marché un centre d’intérêt mondial. Il faudrait alors de toute urgence arrêter tous les travaux et mettre le parking sous cocon pour que toutes les sommités mondiales de la physique puissent venir observer et tenter d’expliquer le phénomène.

Cela ferait de Fontenay-aux-Roses le centre de la recherche mondiale en physique quantique, après avoir été le centre de la recherche française en physique atomique… Glorieux destin, non ?

******

Il y a hélas une explication plus probable et moins valorisante : les travaux de voirie à Fontenay sont depuis peu totalement pilotés par le territoire Vallée-Sud Grand-Paris ; le marché et son parking sont toujours gérés par la ville.

J’ai écrit il y a quelques jours, dans un commentaire sur Facebook, que « de la dilution des responsabilités naît l’irresponsabilité. » Je crains que l’exemple des travaux rue la Boissière et leur conséquence sur le parking du marché ne viennent confirmer cette remarque : la ville avait les plans du marché et de son parking ; le territoire avait ceux de la rue. Manifestement, ils n’étaient pas en phase et les acteurs ont oublié de se parler…

Planck et de Broglie peuvent dormir tranquilles…

Michel Giraud

1 RÉPONSE

  • Plus fort que l’effet tunnel, l’effet parking souterrain !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )