18 juin 2019 | 07:39
Vous etes ici:  / Libre opinion / Le vrai visage du maire: un anti démocrate fermement opposé à la liberté d’expression. 

Le vrai visage du maire: un anti démocrate fermement opposé à la liberté d’expression. 

Après avoir refusé d’afficher sur les panneaux municipaux un petit flyer pour informer de l’existence du blog citoyen Osez Fontenay, après avoir refusé 2 lignes d’information dans le Mag pour annoncer sa création, L. Vastel continue de montrer son vrai visage d’anti démocrate totalement opposé à la liberté d’expression. 

Et son équipe municipale, unanime, le soutient dans cette attitude.

Les faits: Laurent Vastel, directeur de la publication du Mag de Fontenay publie dans le numéro de mai du Mag un article signé par toute son équipe municipale dans la rubrique « Parole à la majorité ». 

Une partie de cet article est consacré au blog Osez Fontenay.

Il s’agit de 4 lignes de mensonges, de diffamations et de contre vérités.

Comme le droit de la presse le prévoit, nous avons demandé par écrit un droit de réponse dans le prochain numéro du Mag, car nous considérons que nous ne pouvons pas laisser diffuser des mensonges et des propos malveillants dans le magazine municipal diffusé à 12000 exemplaires qui touche tous les foyers fontenaisiens, sans réagir et demander le même niveau de diffusion.

L. Vastel n’a même pas daigné nous répondre. C’est par la video du Conseil Municipal du 20 mai que nous apprenons qu’il ne nous accordera pas ce droit de réponse et que, ajoute-t-il, nous «ils n’ont qu’a saisir le tribunal si ils le souhaitent ».

Cette position est votée à l’unanimité par son équipe municipale qui a signé cet ignoble article sachant pertinemment qu’en cas de refus, nous ne pourrions pas imposer de publier notre réponse sans passer par les voies judiciaires.

Ce déni absolu de démocratie qui consiste à publier des mensonges à 12000 exemplaires – touchant un blog de bénévoles Fontenaisiens qui essayent d’ouvrir le débat dans la ville – et à refuser de publier un droit de réponse parfaitement légitime se double d’une fâcheuse habitude de L. Vastel de saisir la justice pour des questions de ce niveau.   

Car c’est avec beaucoup de facilité que L. Vastel s’en remet à la justice en attaquant pour diffamation le blog Osez Fontenay au tribunal ou en faisant des signalements au procureur sur les Fontenaisiens qui ne partagent pas son avis sur les questions d’urbanisme .

C’est encore une fois une conception lamentable de la démocratie  pour un maire que de s’appuyer sur les deniers des contribuables pour attaquer en justice les Fontenaisiens ou les renvoyer avec mépris s’adresser aux tribunaux avec leurs propres deniers pour exercer un droit légitime. 

Car les administrateurs, Fontenaisiens, qui déjà payent avec leurs impôts les procédures juridiques engagées par L. Vastel, payent aussi avec leurs deniers personnels les recours aux tribunaux, deniers personnels auxquels s’ajoutent ceux des très nombreux Fontenaisiens tous bords – le maire serait étonné de découvrir certains noms – Fontenaisiens qui s’opposent à cette attitude qui n’est pas légale, anti démocratique et non équitable.

Dans cette attitude de la majorité municipale, au delà de L. Vastel lui même, parachuté que l’on ne connaissait pas il y a 5 ans, on pense à plusieurs de ces conseillers, Fontenaisiens de longue date, qui hier se piquaient de défendre avec pugnacité la démocratie participative ou militaient comme 1ers adjoints pour une plus grande ouverture du débat municipal. 

Ces conseillers qui hier voisins, ou relations voire même pour certains, amis de l’un ou l’autre de nous 2, signent aujourd’hui un article mensonger et n’acceptent pas de droit de réponse.

Fontenay-aux-Roses, comme on le constate d’ailleurs dans plusieurs pays du monde aujourd’hui, semble pris ces dernières années dans une vague de radicalisation, d’exclusion, d’intolérance bafouant toutes les valeurs de la démocratie et les droits des citoyens.

Quelle honte.

Françoise Létang et Daniel Marteau , administrateurs du blog Osez Fontenay

18 RÉPONSES

  • Suite à la décision unanime des adhérents EELV de notre commune de rejoindre la démarche de rassemblement citoyen impulsée par les ateliers fontenaisiens, je réitère nos premiers engagements en matière de communication citoyenne : désignation d’un élu de l’opposition et d’un citoyen de la ville dans le comité de rédaction du magazine municipal, ouverture de tous les canaux de communication de la ville à l’expression citoyenne, application de règles identiques entre la majorité et l’opposition sur les dates de transmission des tribunes politiques, droit de réponse accordé aux associations et citoyens de la ville qui se jugeraient injustement diffamés…
    Gilles Mergy
    Conseiller municipal d’opposition

  • M. Mergy,

    Les adhérents EELV de notre commune : cela représente combien de personnes ?

    Un rassemblement citoyen impulsé par les ateliers fontenaisiens : n’y a-t-il pas déjà depuis plusieurs années des associations avec cette démarche sur Fontenay ?

    Des premiers engagements en matière de communication citoyenne ; cela veut-il dire que vous n’en n’avez jamais eu quand vous étiez élu avec M. Buchet ? De votre fait ? Du fait de M. Buchet ?

    Cordialement.

  • Mme Duval,

    Sur le premier point, il faut poser la question à nos amis d’EELV

    Sur l’engagement d’une démarche citoyenne dans notre ville, il y en a eu d’autres par le passé en effet. Nous construisons notre démarche en nous appuyant sur l’expérience de personnes qui ont déjà été élues et le regard neuf de citoyens de Fontenay de tous les âges et de toutes les sensibilités politiques.
    Sur l’expression citoyenne, il y avait eu des avancées intéressantes avant 2014 à l’initiative notamment de Sylvie Lours sur le fonctionnement plus participatif des comités de quartier, les questions aux élus au début du conseil municipal.
    Pour 2020, je souhaite aller au delà notamment sur la base de ce que j’ai indiqué dans mon commentaire précédent
    A votre disposition pour en parler plus longuement
    Gilles mergy
    Conseiller municipal d’opposition

  • de ma compréhension de fontenaisien de base sur ce sujet de l information locale…

    On a d’un côté, un homme mal élu en 2014 pour 6 ans qui verrouille ou tente de verrouiller , car il en va de sa survie politique, tous les canaux de com de la ville.

    Qu’ils soient:
    – officiels (cf : le fontenay mag, Twitter FAR,…), mais bon n etait ce pas déjà le cas sous M. Buchet ?
    – alternatifs sympathisants ( cf : le blog de M. Chambon ( souvenez vous chers lectrices et lecteurs http://www.osez-fontenay.fr/osez-fontenay-presente-ses-excuses-a-e-chambon/),
    – ou alternatifs débats d’idées (cf: Osez Fontenay et l’espoir du Maire de faire taire ce blog par la justice)

    En somme une façon de faire du Maire qui traduit une culture politique des relations avec tous ses administrés qui date du siècle passé.

    Et de l’autre côté, on a un candidat, M. Mergy, qui nous propose je cite
    : « un droit de réponse accordé aux associations et citoyens de la ville qui se jugeraient injustement diffamés… » Au doigt mouillé ça peut sentir le gros bordel tout ça !! La réforme oui… la chienlit aurait dit mon géneral sur ce coup !!

    On passe donc du tout au tout…. du contrôle à tout va au forfait open bar avec une goutte de démago étonnante à 10 mois des élections.

    A mon avis il doit bien y avoir moyen que les citoyens qui seront aux mannettes de la future majorité municipale proposent une information objective, factuelle, complète et sans culte de la personne. Pour cela il nous faudra des élus accessibles, sans ambitions autres que celles d oeuvrer dans l intérêt de notre ville, à l écoute et représentatifs de toutes les composantes culturelles et sociales de la ville.

  • M. Auta,

    Quelques éléments de réponse :
    – non le droit de réponse que j’évoque n’est pas de l’open bar. Il faut d’abord partir de l’idée que le magazine dans ma vision n’a pas vocation à mettre en cause ou à attaquer personnellement des citoyens de la ville ou des élus. Néanmoins si un citoyen s’estime injustement diffamé, il pourra demander et bénéficier d’un droit de réponse. Si jamais à l’usage il y avait de l’abus, il appartiendra au comité de rédaction de décider de la suite à donner (comité de rédaction qui sera notamment composé d’un élu de l’opposition et d’un citoyen).
    Sur votre dernière remarque : bien entendu tout le monde ne peut en théorie qu’être d’accord avec vous. Mais en pratique, cela ne marche pas comme ça. Tous les élus finissent par se persuader à un moment ou à un autre qu’ils ont raison et que les autres ont tort. Certains arrivent néanmoins à rester courtois avec leurs opposants et d’autres même pas. Pour éviter ce risque, il faut des contre pouvoirs et donner une réelle place à l’opposition et à l’expression citoyenne sans pour autant basculer dans la co-gestion. Il est sain d’avoir une majorité et une opposition.
    Gilles Mergy

  • Bonsoir madame Duval, je ne crois pas que ce ce soit les adhérents de la commune à un groupe qui comptent dans une élection, ce sont plutot les votants.
    Et les Verts ont réuni 1600 voix aux Européennes il y a quelques jours. C’est beaucoup à Fontenay. (Rappelons que LR et le PS ont obtenu 620 chacun, LFI 450 et le PC 250. Loin bien sûr dérrière LREM avec 2400).
    Certes ce ne sont pas des municipales, mais c’est un électorat qui compte et comptera demain semble-t-il.
    Ce qui va être intéressant à Fontenay suite au score des Européennes c’est de voir maintenant la danse de ceux (ou celui?) qui vont vouloir faire allégeance à LREM après avoir affiché un soutien fort à LR ou à l’UDI …

  • Monsieur Marteau,

    Nous sommes parfaitement d’accord sur le fait que1600 voix pour EELV c’est beaucoup et étant donné le boulot qu’il reste à faire pour la planète, il faut espérer que TOUS les politiques quels qu’ils soient s’emparent amplement de ce sujet. A ce niveau droite ou gauche on s’en moque.

    Ce qui me dérange profondément dans le message initial de M. MERGY, c’est qu’en bon politicien averti et expérimenté, il joue avec des éléments de langage. Il parle ainsi de « décision unanime » laissant penser que les verts encartés sont nombreux sur la commune, ce qui n’est très certainement pas le cas puisque dans sa réponse il botte en touche sur le nombre d’adhérents… Pourtant le groupe ou groupuscule EELV de FAR semble avoir rejoint la liste de M. MERGY, ils sont donc censés se connaître. Rappelons aussi qu’ils étaient déjà tous ensemble élus dans la majorité de M. Buchet ou sur sa dernière liste aux municipales. Si le futur journal municipal est tenu de cette façon avec ce type d’éléments de langages, je reste perplexe.

    Après 1600 voix EELV sur FAR cela renforce-il le groupe des verts au local ? Je n’en suis pas certaine, voter Verts aux Européennes pour faire bouger les choses à grande échelle c’est une chose, mais ensuite reporter sa voix sur un groupe inexistant depuis 6 ans en termes de présence et d’action, il ne faut pas exagérer… C’est très décevant.

  • Monsieur Mergy, j ai sincèrement hâte de vous voir Maire et donc responsable de la publication du mag de la ville avec M. Vastel comme élu de l’opposition membre du comité de rédaction. Je confirme c est Open bar comme proposition… voire limite Punk! Le premier effet EELV sur votre campagne 2020 ? Bonne chance à vous!

  • Monsieur Auta, je comprends votre septicisme justifié probablement par les déceptions du passé. Mais il m’apparait plus satisfaisant d’avoir des engagements sur la liberté d’expression demain qu’être comme nous le vivons depuis 5 ans bâillonnés, trainés en justice si pas en accord et insultés dans les réunions publiques ou dans le magazine de la ville sans pouvoir répondre.
    Plutot que de rejeter à priori une telle ouverture, organisons nous, nous les Fontenaisiens pour faire respecter les engagements pris par un candidat.
    Et si comme vous l’imaginez, Monsieur Vastel elu de l’opposition se retrouvait au comité de rédaction du Mag, peut-être aura-t-il la chance d’ apprendre à cette occasion qu’il y a une autre façon de gérer la communication de la ville qu’en la verouillant.

  • Mme Duval
    Je ne botte pas en touche
    Si vous me demandez le nombre de personnes dans l’équipe des ateliers Fontenaisiens, je vous réponds que nous sommes une vingtaine.
    Si vous voulez connaître le nombre d’adhérents d’EELV, de l’UDI ou du PS, vous le demandez à leurs responsables locaux.
    Après je trouve que vous parlez en termes bien critiques des militants EELV sincèrement engagés depuis plusieurs années dans la transition écologique, le développement des mobilités actives, la lutte contre les pesticides…
    Autant de sujets sur lesquels le maire actuel n’a rien fait avant son édito du dernier magazine municipal.
    Toujours à votre disposition pour en parler plus avant
    Bien à vous
    Gilles Mergy

  • M. Mergy,

    Sur votre blog vous notez ainsi « Les adhérents d’EELV (Ecologistes) de Fontenay-aux-Roses ont décidé à l’unanimité de rejoindre les Ateliers Fontenaisiens… Nous nous réjouissons de cette décision car nous partageons avec les adhérents EELV la même vision de la ville de demain. »

    Vous englobez tous les militants EELV de Fontenay-aux-Roses mais vous ne savez pas combien ils sont. C’est ennuyeux. Et puis quel lien avec les adhérents de l’UDI et du PS, peut-être eux aussi ont-ils décidé de vous rejoindre à l’unanimité.

    Concernant l’action des militants EELV nous n’avons visiblement pas les mêmes lunettes vous avez vu des choses ces six dernières années je n’en ai pas vu, et je me permets de l’exprimer.

    Je fais partie de ces fontenaisiens qui en ont marre d’entendre que des choses se passent alors que ce n’est pas le cas, il faut changer ces discours et ces méthodes. Dès lors je serai prête pour en parler plus avant, mais ça ne semble pas pour tout de suite.

    Cordialement.

  • Mme Duval,
    Vous avez raison de noter que depuis 5 ans les verts n’ont pas été très actifs pour Fontenay en dehors d’un article par mois dans le Mag et d’une participation au Conseil Municipal.
    Décevant? Oui.
    Mais parfois on peut se demander ce qui est préférable.
    Car à l’inverse on a vu d’autres personnes plus que très actives à qui l’on doit par leur ralliement (opportuniste?) de second tour… l’arrivée du maire actuel et le PLU.
    Je crois que si l’on passe notre temps à se reprocher les uns les autres les erreurs ou les fautes du passé, nous faisons clairement le jeu du maire actuel, qui ne demande que ça.
    N’est-il pas temps de passer à la suite, qui arrive vite, pour éviter le pire?
    Mon message s’adresse d’ailleurs à toutes les personnes, groupes , partis qui veulent le retour à une gestion démocratique et conviviale de cette ville pour en finir avec le mépris, l’exclusion et le passage en force de projets non désirés par les habitants et non primordiaux pour la ville.
    On voit bien au niveau national ce que donne la « non union ». », voir les guerres fratricides.
    Alors reprocher à M. Mergy de savoir ou pas savoir le nombre d’adhérents Verts à Fontenay ne me semble pas le point le plus préoccupant aujourd’hui pour Fontenay demain.
    N’y voyez bien sûr aucune critique personnelle, simplement l’inquiétude que se mobiliser sur des points secondaires joue contre l’avenir.

  • M. Renault,

    Je ne vois aucune critique personnelle dans votre message et je me contrefiche des guerres fratricides ou je dirais plutôt des guerres d’égos par ailleurs très masculines.

    Moi aussi je suis pour « une gestion démocratique et conviviale de cette ville  » mais de là à voter pour des groupes invisibles comme EELV… N’en déplaise à certains mais mon vote tiendra compte de cet élément.

    Concernant ma question sur le nombre d’adhérents EELV, elle n’est toujours pas bien interprétée… Je reproche à M. MERGY de grossir les traits dans les propos qu’ils utilisent laissant croire qu’il a obtenu un ralliement de taille. Une méthode politicienne qui me déplait mais si elle plait à d’autres…

    Qui décide de ce qui est primaire ? Qui décide de ce qui est secondaire ? Pour moi, il n’y a rien de primaire ou secondaire tout est important à discuter.

  • Madame Duval,
    Je commence par remercier Daniel Marteau qui a répondu à votre question au sujet des adhérents et des électeurs EELV sur Fontenay. Si vous voulez absolument des visages et des têtes, en voici sur ces 2 liens. Maxime Messier et moi-même étions candidats lors des dernières élections départementales en quadrinôme avec Chatillon :
    https://archives.eelv.fr/departementales2015/fontenaychatillon.ecologie2015.fr/merci/index.html
    https://archives.eelv.fr/departementales2015/fontenaychatillon.ecologie2015.fr/candidat/remplacante-agnes-gillot/index.html

    Je continue par paraphraser Yannick Jadot, ce qui compte pour moi, ce ne sont pas les personnes mais les projets, les valeurs et les convictions. Je vous invite à lire mon dernier article sur ce même blog « http://www.osez-fontenay.fr/ecologiste-un-certain-regard-sur-le-monde/

    Ensuite sur Fontenay, adhérents et sympathisants écologistes Fontenaisiens avons défini nos priorités pour les prochaines municipales dans un an, cela va passer très vite.
    Nous avons deux objectifs principaux :
    – La défense de projets et d’une ville qui nous tient à cœur
    – Que Monsieur Vastel qui, par ses idées et sa façon de gouverner notre ville est aux antipodes de nos valeurs, ne soit plus maire de Fontenay aux Roses. Je n’en dis pas plus pour ne pas mettre ce blog en difficulté même si ce n’est pas l’envie qui me manque.

    Il faut donc une liste qui défende nos valeurs et suffisamment forte au second tour pour battre la liste de l’actuelle majorité. Pour ces deux points, nous avons effectivement voté, nous écolos, à l’unanimité pour une liste commune avec celle portée par Monsieur Mergy.
    Dans le microcosme politique, vous avez raison, nous nous connaissons tous bien, les écologistes faisaient d’ailleurs partie de la majorité dans la précédente mandature de Pascal Buchet avec Gilles Mergy.
    Nous avons quelques différences avec Gilles Mergy et heureusement c’est ce qui fait la richesse et permet d’avancer car je hais l’uniformité et l’uniformisation.

    Il en va à chaque Fontenaisien de se poser les bonnes questions pour l’année prochaine car ces municipales seront déterminantes pour l’avenir de notre ville. Le film “ La guerre des étoiles “ me revient toujours à l’esprit, j’espère que nous ne basculerons pas “ du côté obscur de la force “. Cela a déjà malheureusement commencé mais ce n’est pas encore irréversible … 😉

    Madame Duval, J’espère avoir répondu à au moins quelques unes de vos interrogations.

    Merci Gilles pour tes réponses.
    Agnès Gillot – Adhérente EELV

  • Madame Duval, j’ai un peu de mal à vous suivre.
    En quoi M. Mergy grossit-il le trait en écrivant que les Verts ont votés à l’unanimité pour se rallier à sa liste ?
    Puisque c’est exact.
    Et Mme Gillot vous le confirme dans son commentaire, si vous en doutiez.
    Y aurait-il un chiffre d’adhérent à partir duquel vous considéreriez que l’unanimité est le mot qui convient ?
    Qu’ils soient 2, 12 ou 36 adhérents, ils ont décidé à l’unanimité. Comment voulez vous le formuler autrement?
    Et par rapport à ce que vous écrivez, pour ma part, oui il me semble que c’est un ralliement de taille, peut-être pas par le nombre d’adhérents locaux, que je ne connait pas, mais par le nombre de sympatisants qui les suivront dans leur prise de position pour les municipales.
    C’est à Fontenay le cas d’autres groupes qui ont peu d’adhérents locaux mais qui entraineront certainement pas mal d’élécteurs derrière leur prise de position quand ils la définiront.
    Que vous n’appreciez pas les Verts pour telle ou telle raison, je crois l’avoir saisi. Mais aller chercher « des poux dans la tête  » de M. Mergy, au nom à demi mot d’une manipulation, alors qu’il relate un fait exact, j’avoue que j’ai plus de mal.
    Cordialement

  • Bonjour

    EELV est un groupe peut-être modeste à Fontenay, mais il n’en est pas moins déterminé. Ses adhérents et sympathisants y sont actifs et au-delà, la plupart d’entre nous sommes aussi investis dans les associations à Fontenay. Et je note qu’une part significative des électeurs nous fait confiance.

    Il y a quelques années, les élus EELV à Fontenay ont mis en œuvre une politique d’urbanisme protecteur contre l’hyper-densification, créé de nouveaux espaces verts, ou encore supprimé l’usage des phytosanitaires. C’est évidemment plus difficile dans l’opposition depuis 5 ans, mais nous y prenons notre part. Au Conseil Municipal, dans les réunions publiques, aux élections ou sur internet : nous prenons des positions, nous tentons d’éclairer les habitants, nous dénonçons les choix du maire et son équipe, nous alimentons le débat local, etc.

    Je lis ici que certains trouvent que c’est trop peu : c’est une opinion respectable.

    Pour les élections municipales l’an prochain, nous prendrons toute notre part à une liste avec les Ateliers Fontenaisiens menés par Gilles Mergy. Nous y défendrons la déclinaison locale de la transition écologique. Fontenay doit prendre sa part à l’effort de réduction de son impact carbone, de son impact sur la biodiversité, de la sortie des énergies épuisables, de la lutte contre la pollution, de la végétalisation de la ville, etc. Nous aurons fort à faire face à un maire qui me semble avoir montré à plusieurs reprises son désintérêt, voire son mépris, pour tous ces sujets.

    Maxime Messier
    Adhérent EELV à Fontenay-aux-Roses

  • Monsieur Marteau,

    Il y a des vérités/ des faits et il peut aussi y avoir ce qu’ils sous entendent…

    Pourquoi vouloir dissocier ces deux points.

    Si donner son opinion et son ressenti ou interroger est réduit à l’acte de « chercher des poux », je me pose effectivement des questions sur la liberté d’expression qui devient finalement toute relative…

    La campagne s’annonce compliquée sur la ville et il va falloir que les susceptibilités des candidats soient visiblement ménagées… Lesquels auront les épaules assez larges pour endosser le rôle ?

  • Madame Duval,
    Je ne vois pas bien le rapport entre ce que j’ai écrit et la liberté d’expression, qui en plus deviendrait toute relative…
    Mais l’important c’est que tout le monde ait pu s’exprimer, c’est le but de ce blog.
    Pour ma part, n’ayant aucune envie de m’engager dans une polémique qui n’apportera rien, je m’arrêterai là.
    Cordialement

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )