19 décembre 2018 | 05:48
Vous etes ici:  / Libre opinion / Les assises du sport, un bilan mitigé

Les assises du sport, un bilan mitigé

Nous avons assisté à des interventions intéressantes de personnalités extérieures pour certains ateliers mais  très peu d’informations nouvelles pour faire évoluer le sport à Fontenay . Un public clairsemé, une cinquantaine de personnes au maximum dont la moitié d’élus, d’agents municipaux et d’intervenants extérieurs, ont assisté aux assises; Voir les photos  sur le site Internet de la ville. Un constat avait déjà été établi dans le passé suite à des réunions organisées avec les dirigeants de l’ASF, principale association sportive de la ville avec ses 4000 adhérents, et les conseils de jeunes du collèges sur leurs attentes en matière de sport. L’intervention de trois  sociétés, le cabinet Olbia pour l’organisation des assises,  BVA pour le sondage et l’agence spécialisée ProPolis  sur les études des équipements ont certainement été un coût important pour la collectivité pour un résultat bien limité, il serait  intéressant d’en connaître le montant.

Ces assises arrivent bien tard.

Le projet bien avancé du gymnase du Parc, est imposé aux sportifs à la place d’un 6ème gymnase, pourtant inscrit dans le contrat ville-département signé par Patrick Devedjan.  Après son élection et bien que promis dans son programme, Laurent Vastel abandonne le projet de ce nouveau gymnase. La décision du conseil municipal pour ces travaux au gymnase du Parc, est prise sans l’avertir d’une expertise en cours par un bureau d’étude. Son rapport révèlera ensuite des défauts majeurs et un nombre important d’éléments structuraux qui ne respectent pas les règlementations en vigueur et des règles de l’art de la construction. Tout le programme et le planning des travaux sont à revoir avec un investissement plus conséquent et la création d’une structure provisoire. Et pourtant, il communique en utilisant les différents supports de la ville, sur une grande concertation, consultation, ou co-élaboration avec les sportifs.

Comme il en a l’habitude,  Laurent Vastel, dans son introduction, n’a pu s’empêcher d’annoncer que rien avait été fait sur les équipements sportifs pendant les 20 ans de l’équipe précédente. Le sondage effectué sur 400 personnes le contredit en grande partie.

Alors que dit brièvement ce sondage. 75% des Fontenaisiens sont satisfaits de l’offre en matière de sport à Fontenay en ce qui concerne la pratique libre en dehors des clubs et associations. 69% se disent  satisfaits de la pratique sportive encadrée,  en association.

Les 2/3 sont satisfaits de l’accès aux équipements sportifs municipaux, de leur variété et du nombre d’équipements disponibles, de leur qualité et entretien.

Bien-sûr, Il ne faut pas se contenter de ces chiffres et continuer à améliorer l’offre d’installations et leurs rénovations, comme nous l’avions entrepris pour répondre à l’attente des sportifs.

Concernant la demande des Fontenaisiens, 55%  souhaitent le développement de nouveaux lieux de pratique sportive en plein air et  la rénovation des équipements sportifs de proximité.

77% des sondés indiquent fréquenter la coulée verte (promenade, plaine de jeux, terrain de pétanque…) . Pendant les ateliers, les intervenants extérieurs ont souligné l’intérêt des installations sportives de la coulée verte. Je m’en réjouis, l’équipe municipale précédente est  à l’origine de son développement.

Nous avions profité de cet espace vert, placé en centre ville et d’accès facile, pour y créer différents équipements sportifs de proximité. Tout d’abord le terrain de rugby, qui était à l’abandon depuis une dizaine d’années, un skatepark en concertation avec les jeunes, un terrain de basket, l’agrandissement du terrain de pétanque avec un éclairage pour les compétitions et un terrain en gazon synthétique  multisports pour les entraînements de football, rugby et le CSIS école des sports. Ce terrain accueille également les écoles et le collège pour les cours d’EPS ainsi que le centre de loisir Pierre Bonnard. Des  ateliers  sportifs avaient été installés sur la coulée verte et dans le Parc pour les ainés. Je constate que de nouveaux ateliers viennent renforcer l’offre, je ne peux qu’approuver.
Ces équipements ont la particularité d’être à la fois en accès libre et d’être utilisés par les clubs pour leur entraînement ou leurs rencontres interclubs. La fréquentation importante démontre l’intérêt de terrains  de proximité et contribue à créer de l’animation dans le centre de Fontenay.  D’autres équipements de proximité avaient été créés, comme le terrain de foot en gazon synthétique  et le terrain multisports dans la cité des Paradis. Le terrain de foot en gazon synthétique du Panorama avait également été conçu pour un usage mixte, club et accès libre.

Je ne vous parle que des terrains de sports de la coulée verte et de proximité que nous avions réalisés. Je reviendrais certainement plus tard sur d’autres installations sportives en fonction de l’actualité et des circonstances.

Toutes ces installations citées précédemment ne sont pas virtuelles, comme certains voudraient vous le faire croire, elles ont bien été réalisées lors des précédentes mandatures.

En aucun cas,  je ne cherche à encenser notre action en faveur du sport, même si nous avions fait de gros efforts. Le développement du sport à Fontenay relève de l’intervention de plusieurs Maires pendant leurs mandats respectifs, avec plus ou moins de volonté, mais tous ont contribué à son expansion. J’avais d’ailleurs écrit aux Maires précédents, Jean Fournier et Alain Moizan, lors de ma première carte de vœux comme élu aux sports, pour les remercier de leurs  actions envers le sport. Tous les deux ont été élus aux sports dans le passé. J’avais également eu l’honneur d’organiser la cérémonie d’hommage à Jean Fournier, en donnant son nom au gymnase des Potiers.

Cette volonté du Maire et certains de son équipe de faire table rase sur les réalisations de l’équipe municipale précédente pendant 20 ans, me laisse perplexe. Comment qualifier cette attitude ?  Puérile , ridicule, absurde ou méprisante ? Chacun choisira mais cela ne correspond pas à ma façon de faire de la politique, qu’elle soit du nouveau monde ou de l’ancien. J’avais pourtant lu avec attention l’édito de Laurent Vastel du magazine du mois d’octobre sur la mémoire politique et l’amnésie, mais c’est déjà oublié.

P. S : Pour vous aider à lire la plaquette des assises du sport, je me permets de traduire quelques passages. « Regrouper l’offre de tennis sur un site unique » il faut comprendre : Destruction des trois terrains dont deux couverts pour le projet d’agrandissement de la cuisine centrale. On passera de 9 courts à 6, avec l’impossibilité  de s’agrandir  au club de tennis. En cas de pluie, il n’y aura plus aucune possibilité de jouer de mai à octobre.

Stéphane Cicerone
Conseiller municipal
Ancien Maire-adjoint aux Sports

1 RÉPONSE

  • Françoise Létang

    Je lis dans l’article sur les assises du sport: «Cette volonté du Maire et CERTAINS de son équipe de faire table rase sur les réalisations de l’équipe municipale précédente pendant 20 ans, ….».
    Vous écrivez «certains». Monsieur Cicerone, pourriez vous nous dire très précisément qui sont les «autres» de l’équipe du maire qui selon vous n’auraient pas fait table rase du passé ?
    Est ce une tournure de phrase ou le pensez vous vraiment ?
    Parce que ce que l’on peut constater depuis 4 ans 1/2 c’est une unanimité totale et constante, sans aucune réserve, hors le groupe de Michel Faye, avec toutes les positions, affirmations, attaques personnelles ou projets du maire quels qu’ils soient.

    Même quand il s’agissait de voter contre la liberté d’expression et pour traîner en justice le blog citoyen Osez Fontenay, ils ont TOUS voté (sauf le groupe Faye) comme le maire pour tenter de le faire fermer
    Alors qui sont «les autres» ???

    Espérons que tous les candidats aux prochaines élections s’en souviendront pour constituer leurs listes et que tous les Fontenaisiens n’auront pas de trou de mémoire dans les isoloirs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )