19 avril 2024 | 08:02
Vous etes ici:  / Libre opinion / Les mauvais comptes du Maire de Fontenay-aux-Roses

Les mauvais comptes du Maire de Fontenay-aux-Roses

Je fais suite à la demande de droit de réponse par le Maire que j’ai publié sur ce blog le 16 février.

Je voudrais expliquer pourquoi contrairement aux affirmations du Maire dans ce droit de réponse le projet d’aménagement de l’Ilot Potiers est une très mauvaise affaire sur le plan financier.

En effet, dans sa tentative un peu désespérée de faire passer cette opération immobilière de densification de notre ville pour une bonne opération financière, le Maire se mélange un peu les pinceaux en confondant volontairement ou pas flux de trésorerie et valeur patrimoniale.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, je voudrais donner un exemple pour illustrer mon raisonnement.

Supposons que vous soyez propriétaire d’une belle maison à Fontenay-aux-Roses évaluée par tous les experts de la place à 1 M€. Vous décidez de la vendre 800 k€. Sur la base du raisonnement du Maire, vous vous êtes « enrichi » de 800k€. Je considère au contraire que la valeur de votre patrimoine a diminué de 200 k€ et que vous vous êtes donc « appauvri » de ce montant.

C’est le même raisonnement dans cette affaire.

Le terrain vendu par la municipalité a été évalué par le service des domaines (service d’expertise immobilière de l’Etat) à un peu moins de 13 M€. Le Maire a décidé de le vendre à un promoteur immobilier (choisi en plus sans mise en concurrence ni dans le cadre d’un appel d’offres) à un peu plus que 12,2 M€. La valeur du patrimoine de la ville  s’est donc réduite de 700 k€.

Sur l’achat de la coque vide au promoteur immobilier pour y aménager le gymnase, le service des domaines a estimé la valeur de cette coque à un peu de moins de 5,3 M€ et la ville va la racheter à un peu moins de 5,4 M€.  La ville va donc surpayer ce bien et toutes choses égales par ailleurs s’appauvrir à hauteur de 100 k€.

Grâce à cette double opération, le promoteur immobilier, avant même de commercialiser le moindre logement s’est enrichi de 800 k€ et la ville s’est appauvrie à hauteur du même montant.

Sans même prendre en compte le fait que la ville avait déjà dépensé 1 million d’euros pour préempter le joli pavillon qui devait accueillir la maison de la solidarité et qu’elle devra racheter une coque de gymnase réalisé par un promoteur immobilier dont ce n’est pas le cœur de métier.  Selon toutes probabilités, elle devra reprendre de nombreuses malfaçons qui vont renchérir le coût de ce gymnase au détriment des contribuables fontenaisiens.

Encore une « belle » opération financière et immobilière conduite par le Maire de Fontenay-aux-Roses…

Et au passage, la ville aura supprimé plusieurs centaines de m2 de pleine terre alors que tous les scientifiques soulignent la nécessité de préserver ces espaces de pleine terre pour lutter contre le réchauffement climatique.

Gilles Mergy

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )