16 septembre 2019 | 16:49
Vous etes ici:  / Libre opinion / Lettre à Monsieur le Maire – lecture du magazine de Fontenay

Lettre à Monsieur le Maire – lecture du magazine de Fontenay

Monsieur Le Maire,

Je lis chaque mois le magazine de Fontenay-aux-Roses. Depuis votre élection, vous ne cessez dès votre éditorial de critiquer tout ce que la municipalité précédente a fait. Tout au long du magazine, nous sommes coupables de tous les maux ! Ce n’est pas votre faute ou celle de votre municipalité mais celle des autres !

Oui, nous avons fait des choix politiques pour la ville, ses habitants pendant notre mandat et ce ne sont pas les mêmes que les vôtres !

Vous reprochez à la municipalité précédente (magazine d’octobre 2015) trop d’internalisation des services et que 68% du budget communal est consacré à la masse salariale. Pourtant, en transformant une association en un établissement public administratif, vous augmentez la masse salariale municipale, alors qu’un des axes forts de votre programme est la « baisse des dépenses de personnel et des services »… Dans le même dossier, vous indiquez « les opérations nouvelles envisagées et nécessaires au développement de l’attractivité de la ville devront donc être essentiellement financées par la recherche de subventions extérieures, le recours à des partenaires privés et par des ventes, uniquement lorsque cela est pertinent, de réserves foncières », c’est pour cela que la ville préempte et achète une maison rue Blanchard et prochainement d’autres pour son opération immobilière de « La Cavée ».

Création d’une SPLA, loi du 28 mai 2010 certes déposée par les sénateurs socialistes mais promulgué par M. Sarkozy, prendre un élément pour ridiculisez ! Mais au fait, que se cache-t-il derrière votre Société Publique Locale d’Aménagement ? Un outil adéquat ou une nouvelle SEMFAR et de nouvelles dépenses ? Impossible puisque vous mettez en place un plan d’économie sans concession !

Il y aurait encore beaucoup de choses à écrire, sur votre façon d’utiliser le magazine mieux emmêler le faux et le vrai, biaiser les présentations, c’est tellement plus facile pour s’exempter des responsabilités. A titre d’exemple, l’audit complet du cabinet d’expertise chargé d’examiner les comptes laissés par l’ancienne majorité n’est toujours pas sur le site Internet. Pour ma part, je n’ai pas eu l’impression d’être dans l’immobilisme pendant mes 13 années de conseillère municipale avec la liste « Fontenay pour tous ». En 2008, le désengagement de l’Etat envers les collectivités territoriales nous frappait déjà (et M. Hollande n’était pas président) ! La majorité municipale avait alors fait le choix de conserver une ville à taille humaine avec son empreinte, sans bétonnage. Egalement choisi de mettre en place la concertation avec l’élaboration d’une charte de la démocratie participative, pour permettre aux habitants de contribuer à la vie de leur ville, de créer une maison des associations pour encourager, développer les échanges et pérenniser le soutien de la mairie aux associations, d’accroître les investissements en faveur de la jeunesse sans pour autant oublier les anciens et le reste de nos concitoyens..
Nous n’avons pas à rougir des engagements politiques que nous avions pris pour notre ville, nous avons agi et réalisé de nombreuses choses et n’avons pas passé notre temps à diffamer l’opposition dans le magazine municipal !
Cordiales salutations.
Sylvie Lours-Gatabin

Pièce jointe: Lettre_à_Monsieur_le_Maire.pdf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )