22 novembre 2019 | 20:15
Vous etes ici:  / Libre opinion / Lettre ouverte d’un militant énervé aux dirigeant locaux de LREM

Lettre ouverte d’un militant énervé aux dirigeant locaux de LREM

Bonjour

Un grand bravo pour cet acte démocratique : envoyer une convocations aux adhérents le vendredi à 17h pour une réunion le lendemain à 10h, samedi d’un week-end de trois jours !
Je pense que vous allez pouvoir, démocratiquement, à la majorité des peu nombreux présents, prendre quelques décisions majeures, pas franchement légitimes.
Parmi les sujets qui ne manqueront pas de venir en débat, il y en a un qui me tient à coeur : les municipales du printemps prochain.
Comme je ne pourrai pas participer pour défendre mon point de vue, je vous le rappelle : Laurent Vastel, actuel maire de Fontenay-aux-Roses, tout en se réclamant du Centre (l’UDI notamment), affiche une arrogance et un dédain des opinions contraires tout à fait choquant. Son bilan, et son absence de transparence sur ses projets, ne plaident pas en sa faveur.
Je sais que, dans le mouvement, certains militent pour qu’il soit investi par LREM. Cette idée me paraît totalement contraire à nos valeurs (voir en pièce jointe l’extrait de notre charte, que j’ai récemment publié sur les réseaux sociaux).
Libre à vous de décider, en catimini, qu’il peut être notre chef de file ; les absents ont toujours tort…
Personnellement, je ne l’accepterai pas. Je l’ai déjà écrit à plusieurs reprises sur mon blog et les blogs fontenaisiens, et en dehors de la réaction de la compagne du maire (que j’ai refusé de publier), je n’ai pas vu s’élever de voix contraires.
Je pense que le choix de notre futur maire est un choix particulièrement important car ce sont deux conceptions de la ville qui s’opposent : faut-il, dans la continuité (urbaine) entre Chatillon et Le Plessis-Robinson, densifier l’habitat, comme le fait, sans le dire, Laurent Vastel, ou au contraire, comme à Sceaux, préserver un esprit village, en misant sur la qualité de vie et l’animation des quartiers ?
C’est là un débat qui mérite mieux qu’une réunion en catimini au coin d’un bar.
Je suis profondément désolé que nous n’ayons pas pu l’avoir dans de meilleures conditions.
A votre disposition pour en discuter très largement, dans l’esprit du mouvement LREM, raison pour laquelle je vais probablement publier cette réponse sur un blog fontenaisien.
Michel Giraud

Capture 9.PNG

5 RÉPONSES

  • Vous devriez changer de parti Monsieur Giraud.
    Pour ma part je ne suis pas surpris quand on a les marcheurs locaux qui font alliance avec des gens de droite très à droite…cherchez dont l’erreur. Emmanuel Macron sait il cela et Richard Ferrand? Personne ne dénonce cela en haut lieu chez vous ?

  • Vous ne serez pas le seul militant LREM à regretter le moment venu le ralliement LREM au maire sortant. Mais appelons un chat un chat : les comités de Fontenay ont été instrumentalisés depuis plusieurs mois déjà par les proches de Mr Lafon et Mme Bekiari et investis par des proches du maire actuel et ce par pur calcul politicien en vue des élections municipales. On est loin du projet participatif et citoyen et des valeurs défendus théoriquement par ce mouvement aux élections locales. C’est pourquoi de nombreux marcheurs actifs ou ex-marcheurs, rejoignent déjà la démarche des ateliers fontenaisiens portés par Gilles Mergy. Et c’est bien là l’essentiel finalement. C’est dommage en revanche pour les membres les plus actifs et sincères de LREM qui auraient pu légitimement espérer constituer une liste autonome sous leurs couleurs.

  • Monsieur Giraud, qui compose le bureau LREM à Fontenay? Et qui sont les principaux militants?
    Si vous pouviez nous donner des noms, nous ne les connaissons pas, car il n’y a jamais eu de liste à ma connaissance.
    Si c’est possible, je vous en remercie.

  • Dominique Guillou

    Je m’étonne que l’on s’étonne de ces pratiques
    . Dans le « nouveau monde « , tout part, encore que plus que dans l’ancien, du sommet, autrement dit de l’Elysée.
    Pour ne citer que les grandes villes : désignation de Benjamin Griveaux à Paris, tournée des popotes de Mme Macron à Lyon et Marseille pour pacifier le terrain, …… Le tout dans la plus grande opacité, les instances de ce mouvement comme ses militants en sont soigneusement tenus à l’écart.

  • Bonjour Monsieur Giraud,

    Vous m’avez fait part de votre étonnement par mail le 08/11/2019 à 19h02 sur le rappel reçu concernant la réunion du 10 Novembre .
    Je pense avoir répondu est expliqué que la réunion a été planifiée depuis 23 jours et non du jour au lendemain .

    Vous pouvez aller vérifier cela sur la plateforme .

    Le mail envoyé à 17h était juste un rappel aux adhérents.

    La réunion était un point d’échange pour discuter de l’actualité du mouvement , département et de l’activité de la ville.

    Je vous ai proposé à plusieurs reprises d’échanger et de discuter soit lors des réunions du comité en Marche soit à un créneau où vous êtes disponible et je n’ai jamais eu de retour de votre part .

    Une prochaine réunion est planifiée le Vendredi 22 Novembre (comme vous pouvez le voir pas du jour au lendemain 🙂 ) .

    Je serai ravie d’échanger avec vous car nous n’avons pas

    Bien cordialement à vous .

    Ilhame Mahrouch

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )