22 novembre 2019 | 20:13
Vous etes ici:  / Libre opinion / On coupe encore des arbres à Fontenay !

On coupe encore des arbres à Fontenay !

Eh oui, on vient d’abattre 25 arbres non malades du coté impair de l’avenue Jean Moulin du carrefour des Mouilleboeufs jusqu’à la rue Briant.

Ils avaient été plantés il y a environ 4 ans. (Photos prises le 15 octobre 2019).

Rappelons qu’à l’occasion de la réfection de la chaussée et des trottoirs de cette partie de l’avenue Jean Moulin il y a 4 ans, 22 arbres avaient déjà disparus.

Un scandale.

Jean Marie Quimper

          

7 RÉPONSES

  • Philippe Laurent, Maire UDI de Sceaux, fait verser 200 euros pour chaque plantation d’arbres et il a signé un arrêté anti pesticides. Il a face à lui un candidat LREM.
    Laurent Vastel, Maire UDI de Fontenay, s’autoproclame écologiste et il abat des arbres en bonne santé, nie les les effets du réchauffement climatique et refuse de signer un arrêté anti pesticides.
    La sensibilité écologique peut transcender les clivages partisans mais le pire est d’avoir une politique aux antipodes de ses prises de position orales. C’est malheureusement le cas de notre maire actuel.

    Gilles Mergy
    Tête de liste « un temps d’avance pour Fontenay »

  • Ne jetez pas la pierre au maire, ces arbres avaient probablement de l’amiante !

  • Pensons également à l’argent gaspillé : coûts de la plantation de ces arbres, puis de leur abattage quelques années plus tard. Quelle gabegie ! Conséquence sans doute de projets lancés au cas par cas, sans vision d’ensemble…

  • Le maire a déclaré qu’on ne plantera plus d’arbres à Fontenay.
    Il a oublié d’ajouter que par contre on continuera à en abattre.
    Au fait à t il fait comme demandé une injonction au promoteur Cogedim qui a coupé sur le chantier de la Cavée un arbre qui ne devait pas l’être ( le seul arbre qui restait) de le replanter ou fait-il confiance à la nature et à la bonne volonté du promoteur …?

  • Les fontenaisiens ont-ils un moyen de s’opposer à cet abattage dont les conséquences se feront sentir pendant longtemps ?
    Il reste à la municipalité cinq mois pour continuer d’abîmer notre ville.

  • Pendant 5 mois, difficile sauf à écrire dans le blog.
    Mais dès mars , une seule solution : le bulletin de vote.
    Et n’hésitez pas…!

  • M. le maire a peut-être voulu faire plaisir au promoteur immobilier
    (bouyges) qui construit non loin de là.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )