1 novembre 2020 | 01:19
Vous etes ici:  / Libre opinion / Osez Fontenay et Le Mag de Fontenay

Osez Fontenay et Le Mag de Fontenay

J’apprends en vous lisant que la municipalité refuse de parler du blog Osez-Fontenay dans le Mag.
Cela démontre, s’il en était encore besoin, que ce magazine n’est pas celui de tous les Fontenaisiens, mais juste l’organe de propagande de la majorité actuelle.
A noter que son coût de fonctionnement, est lui, partagé entre tous.

Sophie Cauden

2 RÉPONSES

  • Louis-Maie Hamel

    Une conception de l’information pour le moins sélective. Fontenay-aux-Roses est !l vraiment encore en France ? On finit par en douter avec cette atteinte à la liberté d’expression. Il faut peut-être créer une association, en demandant ensuite un affichage informatif sur les panneaux des associations. Démocratie, vous avez dit Démocratie ? Cherchez l’erreur. Consternant.

  • Oui, le maire a non seulement refusé que nous mettions un encart dans le Mag de Fontenay pour faire connaitre notre blog, mais il a aussi refusé que nous mettions un flyer de taille A5 (ce qui est tout à fait raisonnable) sur les panneaux d’affichage administratif pour donner les coordonnées du blog.
    Alors que de nombreuses associations ou autres structures sont autorisées à le faire.
    Respectueux des règles, contrairement à ce qu’il dit urbi et orbi, nous n’avons que le bouche à oreille pour faire connaitre ce moyen d’expression.
    C’est pour cela que nous comptons sur les “abonnés” à la newsletter (700 personnes actuellement) pour diffuser autour d’eux l’information de l’existence du blog Osez Fontenay, et leur proposer d’adhérer à la newsletter hebdomadaire.
    Mais un sursaut de démocratie de la part du Maire n’est peut être pas totalement à exclure en cette période de fête. Qui sait?
    Et comme il n’est pas nécessaire d’espérer pour entreprendre, nous allons le lui redemander pour attendre une belle surprise dans la cheminée du blog le 24 décembre.
    En tous les cas, merci de votre soutien.
    Daniel Marteau

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )