30 mai 2024 | 18:49
Vous etes ici:  / Libre opinion / Pétition contre le projet d’immeuble rue des Ormeaux / rue la Fontaine

Pétition contre le projet d’immeuble rue des Ormeaux / rue la Fontaine

Le Collectif Ormeaux FAR me demande de publier le communiqué suivant :

Bonjour,

Nous sommes un collectif de voisins, autour des 2 parcelles situées au 2-4 rue des Ormeaux, 8-10 rue la Fontaine. M. le Maire de Fontenay-aux-Roses y a accordé un permis de construire, pour un projet démesuré…

Démolir 2 maisons pour y construire un immeuble Rdc + 4 étages, de 27 logements : ça s’appelle livrer Fontenay aux promoteurs.

Supprimer 500 m2 de pleine terre pour construire cet immeuble de 15 m de hauteur : ça s’appelle de la bétonnisation.

  • Au détriment de la sécurité de nos enfants qui empruntent quotidiennement ce quartier, à proximité immédiate du groupe scolaire des Ormeaux,
  • Au détriment de la qualité de vie, en dénaturant notre zone pavillonnaire, en supprimant ses ilots de fraicheur, ses arbres.

Le diagnostic du Plan Local d’Urbanisme intercommunal Vallée Sud Grand Paris indique pourtant qu’il s’agit de préserver les espaces verts privés et les cœurs d’ilots comme des relais de nature sur notre territoire.

Fontenay est déjà une des villes les plus denses de France, les objectifs régionaux de densification à horizon 2030 sont déjà largement dépassés !

Nous avons déposé un recours gracieux contre le permis de construire le 4 avril dernier.

Aidez-nous, pour que le maire renonce à ce projet, et à tous ceux du même ordre : pour que Fontenay conserve son identité !

Signez la pétition : https://petitions.eko.org/p/OrmeauxFAR

Michel Giraud
Administrateur d’Osez Fontenay

4 RÉPONSES

  • Je suis ravi que vous, collectif de voisins des rues des Ormeaux et la Fontaine, ayez engagé un recours gracieux contre cette nouvelle autorisation délivrée par Laurent Vastel pour construire un immeuble collectif dont la configuration, une fois de plus, se fiche totalement des maisons qui existent de l’autre côté des clôtures mitoyennes et le long de vos 2 rues.

    Espérons que votre pétition recueille de nombreuses signatures et permette, pour le bien de tous les Fontenaisiens, de revenir à la cohérence environnementale qui caractérise votre quartier.

    Dans mon article publié le 07/02/23 dans Osez Fontenay, sous le titre « Monsieur Candide, vous m’exaspérez !!! » j’avais volontairement pointé ce permis de construire car je considère qu’il est l’exact exemple de ce qu’il ne faut pas et ne plus faire.

    Car à propos de ce projet, tous ceux qui se pencheront sur le découpage « très étrange » du foncier de ce quartier, entre les zones UC (habitat collectif) et UE (habitat pavillonnaire), réaliseront immédiatement que l’absence d’une zone de transition (volontaire ou involontaire ?) ne peut que soulever des protestations et qu’engager des conflits.

    Et ce n’est bien évidemment pas un hasard si une société immobilière, telle que Franco suisse qui intervient simultanément sur plusieurs programmes fontenaisiens et sur de nombreux autres dans les communes voisines, s’intéresse principalement aux parcelles sur lesquelles les droits à construire permettent d’édifier un bâtiment de 4 étages sur rez de chaussée, quitte à mettre un peu plus d’argent sur la table pour décrocher l’opération qui s’avèrera in fine toujours rentable.

    Ce projet et ce permis de construire délivré est manifestement le résultat :
    • De l’aberration du découpage dans ce morceau de quartier entre les zones UC et UE, tel qu’il figure dans le PLU.
    • De l’absence d’un schéma directeur cohérent de (re)construction sur la commune, autorisant de fait des opérations au coup par coup, suivant des opportunités libres et orientées d’acquisitions foncières.
    • De l’indifférence de la Société immobilière pour respecter l’environnement immédiat et les habitants du quartier sur lequel elle a porté son dévolu.
    • De la préoccupation unique de n’importe quelle société immobilière pour optimiser les droits réglementaires que le PLU l’autorise à construire.
    • Et sans oublier, de la volonté du Maire et de son équipe de construire beaucoup de logements sous ses 2 mandatures (1500, 2000 puis maintenant 2200 voir 2500, au cours des années qui passent…) pour un certain nombre de raisons avouables et non avouées que chacun peut imaginer et bien évidemment contester.

    J’avais presque conclu mon article cité ci-avant par cette phrase : « il faut sortir de cette folle course à la croissance urbaine. Il faut arrêter de faire grossir les métropoles déjà saturées qui deviennent des repoussoirs. »

    Espérons que toutes les parties prenantes vont contribuer librement ou par la contrainte à mettre enfin les 2 pieds sur les freins pour que cette opération immobilière et d’autres ne se réalisent pas…

  • Pascal Buchet Maire honoraire de Fontenay aux Roses

    Après un mandat où l’actuelle municipalité se représentait rassurante en disant qu elle n’avait pas bétonné et ne le ferait donc pas… rejetant nos alertes malheureusement fondées. Tous les projets d’immeubles chers et denses de cette municipalité sortent aujourd’hui au grand dam de nombreux Fontenaisiens qui ont été trompés et dont beaucoup regrettent leurs votes. Le visage de notre Fontenay-aux-roses va en pâtir pour des décennies… il faut donc tout faire pour les arrêter ou les freiner dans leur frénésie immobilière. Avec Pauline Le Fur qui m a remplacé au conseil municipal et beaucoup de Fontenaisiens vous pouvez compter sur nous pour proposer un autre avenir pour notre commune.

  • Marie France Agostini

    Respectons les zones pavillonnaires.

  • Messieurs et Mesdames les représentants du collectif de voisins qui avez lancé une pétition et déposé un recours gracieux auprès du Maire de Fontenay aux roses contre l’arrêté municipal autorisant la société Franco-suisse à construire un bâtiment collectif sur 2 parcelles étrangement rattachées à la zone UC du PLU, pourriez-vous nous donner des informations sur les suites qui ont été données à vos 2 démarches totalement justifiées ?

    Le délai de 2 mois étant échu depuis le 04 juin dernier, le Maire a-t-il répondu à votre recours gracieux ?
    Si vous n’avez pas reçu de réponse ou si vous avez reçu une réponse négative de la part de Laurent Vastel, avez-vous décidé d’engager un recours contentieux auprès du Tribunal de Nanterre ou de Cergy-Pontoise avant la date ultime du 04 aout prochain ?

    Je lis que votre pétition a été signé par 551 personnes au 25 juillet 2023.
    Avez-vous clos cette pétition et avez-vous adressé ce résultat remarquable à Laurent Vastel ?
    Et s’il en a été destinataire, vous a-t-il fait part des suites qu’il compte donner à votre requête ?

    Je vous remercie par avance pour vos réponses à mes interrogations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )