29 mai 2024 | 23:52
Vous etes ici:  / Libre opinion / Pétition contre la hausse de la taxe foncière à Fontenay-aux-Roses

Pétition contre la hausse de la taxe foncière à Fontenay-aux-Roses

Jeudi 13, le Conseil municipal votera le budget 2023 de la ville. Celui-ci inclut une hausse de plus de 30% de la taxe foncière.

Avec l’augmentation votée en 2021, cela représente une hausse de plus de 60% de cette taxe pour tous les propriétaires fontenaisiens. Un record de France pour les villes de plus de 20 000 habitants !

Signez la pétition pour vous opposer à cette nouvelle augmentation : https://www.change.org/p/hausse-importante-de-la-taxe-fonciere-de-30-pour-quoi-faire?recruiter=1304392447&recruited_by_id=bc504740-d8a3-11ed-83c6-7917bbc900a2&utm_source=share_petition&utm_campaign=share_for_starters_page&utm_medium=copylink

Michel Giraud

4 RÉPONSES

  • Non a l’augmentation de la taxe foncière

  • Si cette taxe foncière ne finance pas les travaux de voirie alors que certaines routes sont délabrées, c’est non!
    Si cette taxe ne finance que les cantines et les crèches comme mentionné par M. le Maire le 25/05, c’est discriminatoire pour les personnes qui n’ont pas d’enfants.

  • Mon homonyme montre ici une bien curieuse interprétation de la notion de l’intérêt général.
    Financer des crèches ou cantines serait discriminatoire contre ceux qui n’ont pas d’enfant mais financer la réfection des chaussées ne le serait pas pour ceux qui n’ont pas de véhicule.
    Faudrait-il cesser tout financement des écoles au motif que certains n’ont pas d’enfant ? Tout financement social au motif que certains n’ont pas de problème ? Tout financement des équipements sportifs pour ceux qui ne font pas de sport ? Tout financement des transports en commun au motif que certains prennent leur voiture ? Tout financement de la santé au motif que certains sont bien portants ? Tout financement des retraites au motif que certains sont en activité ?
    On pourrait aller bien loin dans la régression…
    Heureusement, tous n’ont pas encore totalement abandonné l’idée d’œuvrer pour l’intérêt général…

  • Quand les aides vont toujours dans un sens, oui, on abandonne l’idée d’oeuvrer pour l’intérêt général.
    Et bien que vous pensez que la grande majorité ne pense pas comme moi, permettez-moi de vous dire que je ne pense pas que ce soit le cas et qu’ils sont juste obligés de payer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )