22 mai 2019 | 19:05
Vous etes ici:  / Libre opinion / Pour avoir une vision plus large du procès intenté par L. Vastel contre Osez Fontenay

Pour avoir une vision plus large du procès intenté par L. Vastel contre Osez Fontenay

Puisqu’un Fontenaisien a jugé utile de donner des informations (partielles et orientées) sur le déroulement du procès en diffamation contre les administrateurs d’Osez Fontenay intenté par L. Vastel et puisque l’équipe municipale s’est crue autorisée de faire référence au procès dans le Mag de mai, alors moi aussi j’ai pris connaissance des propos tenus. 

Et je vais donc moi aussi informer les lecteurs de quelques uns des arguments du maire. 

Mais à la différence du Fontenaisien qui écrit dans le blog du maire, je ne développerai pas de polémique nauséabonde. 

Je ne reviens pas sur l’étonnante évocation par le maire du traumatisme de ses enfants pour apitoyer le tribunal.

Deux autres points me semblent encore mieux traduire l’attitude et l’état d’esprit du plaignant.

D’abord.

A la question de l’avocat des administrateurs du blog: « Avez vous déjà écrit personnellement au blog ?», L Vastel répond non.

À l’avocat des administrateurs du blog qui lui montre alors son article publié dans le blog, L Vastel répond : « Mais c’était un courrier privé non destiné à être publié ».

À l’avocat du blog qui lui lit l’extrait de son article proposant aux administrateurs de le publier («Je vous laisse libre de publier ce courrier sur votre blog, ce qui au moins démontrerais une forme de respect de certains principes républicains… »), L Vastel répond ….. rien!

Ensuite. 

Depuis la création du blog, L Vastel ne cesse d’écrire dans le magazine municipal ou de répéter dans toutes les réunions publiques, et il l’a encore fait devant le tribunal, qu’ Osez Fontenay est un blog d’opposition. 

Les administrateurs ne cessent d’écrire et de répéter, et il l’ont encore fait devant le tribunal, que le blog est ouvert à tout le monde et qu’il suffit que les membres ou sympathisants de la majorité écrivent. Quelques uns l’ont d’ailleurs déjà fait, dont le maire lui même, même s’il semble avoir du mal à s’en souvenir !

On comprend mieux son acharnement à répéter toujours la même chose quand à l’occasion d’une question de la Présidente du tribunal L. Vastel avoue qu’il a bien donné des consignes pour que son entourage n’intervienne pas dans ce blog. 

Il lui est alors facile de marteler partout qu’Osez Fontenay est un blog d’opposition.

Voilà 2 points qui montrent dans quel esprit la partie plaignante a animé ce procès et la bonne foi qui a présidé à ses déclarations.

Je ne me prononce pas sur le fond, chaque Fontenaisien jugera.

Pascal Renault

3 RÉPONSES

  • Excellent article de Pascal Renault.
    Dans cette affaire, c’est vraiment le pot de fer (le Maire actuel avec le soutien de tous les outils de communication de la ville et la contribution financière de tous les Fontenaisiens qui ont financé son action en justice) contre le pot de terre (les deux administrateurs de ce blog).
    Par ailleurs, contrairement à ce qui est indiqué dans le blog des amis du Maire, la justice n’est pas passée puisque les administrateurs ont fait appel et que celui ci est suspensif.
    Si je peux concevoir que le Maire actuel qualifie mon blog « ateliers fontenaisiens » de blog de l’opposition (même si j’accueille toutes les contributions y compris celles d’élus nationaux de différentes sensibilités politiques), j’avoue ne pas comprendre son acharnement vis à vis du blog Osez Fontenay.
    Les contributions sont libres, les administrateurs ne sont pas des élus de l’opposition mais de simples citoyens.
    Cet acharnement vis à vis d’un blog qui favorise l’expression citoyenne dans notre commune est d’une extrême gravité.
    Je suppose que le Maire actuel et sa majorité résiduelle qui sont exclusivement préoccupés par leur éventuelle réélection considèrent que l’immense majorité des Fontenaisiens ne se préoccupent pas de ce sujet de la libre communication dans notre ville.
    Peut être mais cette attitude de mépris vis à vis de citoyens qui cherchent en toute objectivité à éclairer les Fontenaisiens reflète le comportement général de cette majorité vis à vis de tous les habitants de notre commune qui ne partagent pas ses convictions politiques.
    Dans une commune, le Maire est l’élu de tous ses habitants et non pas uniquement de sa base électorale (pour mémoire le Maire actuel -candidat officiel de tous les partis de droite- a fait 25% au premier tour en 2014 soit le plus mauvais score départemental pour un candidat de droite).

    Gilles Mergy
    Conseiller municipal d’opposition

  • J’avoue avoir une explication simpliste sur l’attitude de Laurent Vastel et de son équipe qualifiée de restreinte par Gilles Mergy et d’autres depuis l’éviction des 5 adjoints de l’UAF, que ce soit vis à vis de ce Blog et des Zozos qui l’alimentent, de tous ceux qui n’ont pas la même vision sur la gestion et sur l’évolution de la Ville, des informations restreintes et très incomplètes qui sont données dans les Mags FAR et les réunions publiques, des concertations tronquées et totalement « bidon », et tout simplement des sondages inutiles, pour ne citer que cela.

    Je pense toute simplement que le groupe de la majorité a été très mal élu en 2014.

    Rappeler que cette liste a récolté 25% de bulletin au premier tour, c’est oublier le score du groupe le plus important, celui des abstentionnistes au premier comme au second tour.
    Les bons en arithmétiques pourront aisément corriger ce pourcentage en prenant les chiffres exacts des votants aux 2 tours et en les divisant par le nombre d’inscrits sur les listes électorales.
    Le résultat ne correspond franchement pas à un engouement majoritaire !

    Laurent Vastel doit donc se rattraper aux branches par tous les moyens pour infléchit l’aiguille du baromètre qui penche fortement du côté des citoyens insatisfaits, quitte à attaquer, menacer, agresser ou plus poliment tourner en dérision tous ceux qui l’empêche de nous faire croire qu’ils sont, lui et son équipe, les meilleurs.

    Les années passent. Nous sommes arrivés dans la cinquième. La future campagne électorale arrive. Il faut donc continuer à matraquer, mais un peu plus fort…

    Il est certain qu’un meilleur résultat en 2014 aurait évité toute cette manigance politicienne et l’ambiance fontenaisienne n’en aurait été que plus agréable.

    Si tout cela pouvait faire réfléchir les prétendants au trône communal et les citoyens qui pensent que leur bulletin ne changera rien, mon explication simpliste aurait au moins servi à un tout petit quelque chose.

  • « Une mauvaise foi qui devient de plus en plus inacceptable et profondément choquante » écrivait Monsieur Hamel il y a quelques jours en parlant de la déclaration scandaleuse du maire dans le Fontenay Mag sur les ruines squattées.
    On peut dire exactement la même chose sur ses interventions au tribunal pour essayer de museler Osez Fontenay.
    Vraiment choquant

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )