25 août 2019 | 15:48
Vous etes ici:  / Libre opinion / Pourquoi en est-on arrivé là ?

Pourquoi en est-on arrivé là ?

On assiste depuis près de 5 ans à une gestion de la ville tout à fait particulière qui sort largement des normes  habituelles de la relation Maire-Administrés : parution volontaire dans le blog public du maire de courrier privé, remarques méprisantes voire insultantes adressées à des Fontenaisiens en réunions publiques,  signalements de Fontenaisiens par le maire auprès du procureur, plainte au tribunal de grande instance contre un blog pour diffamation, lettre de menace d’un promoteur /constructeur aux signataires de recours gracieux, etc… 

La cause de cette attitude  ? 

Essentiellement un nombre record de recours dans la ville. Quasiment une trentaine de recours ont été déposés à ce jour selon le maire.

On peut douter de ce chiffre qui semble cumuler des choses très différentes . Mais quoiqu’il en soit, quelle est la cause de ces recours? 

Une volonté du maire de faire  passer en force ses idées d’urbanisme sans aucune approbation des Fontenaisiens ce qui entraine une réaction des habitants à cette évolution non programmée et non consultée.

Analysons ces recours. 

Tous sans aucune exception sont fondés . Tous sont parfaitement motivés.

Quelques exemples:

Mouilleboeufs : un étage de trop. 

Conservatoire : une surface chiffrée par les domaines minorée, délais de validité dépassés, prix de cession au m2 décalés par rapport au marché .

Cavée : un étage de trop, pas assez de recul sur la rue , nombre de parkings privés non conformes au PLU. 

Place du Général de Gaulle: procédure non conforme. 

PLU : suppression espace boisé classé, jonction entre 2 zones, 

Etc…

Tous ces recours ont d’abord été des recours gracieux c’est à dire s’adressant au maire pour lui demander de les rectifier et les rendre conformes au PLU.

Tous ont été refusés par le maire. 

Vont ils tous ensuite en contentieux auprès du tribunal administratif?

Non bien sûr: certains permis sont modifiés par le constructeur qui a bien vu qu’il y avait un ou des points litigieux ( plusieurs cas),  d’autres passent en contentieux au tribunal administratif car le refus du maire est jugé non motivé ou l’impact sur la ville est très fort. Dans ce dernier cas les Fontenaisiens acceptent les conséquences financières éventuelles.

Mais clairement c’est le pot de fer (la mairie et/ou les constructeurs ont des batteries d’avocats puissants et de larges budgets à consacrer aux procédures ) contre le pot de terre ( des habitants armés seulement de leur bonne foi et de leurs deniers personnels). 

Alors bien sûr, et c’est tout à fait compréhensible, menacés de pénalités financières qui peuvent être importantes, certains  plaignants n’ont pas le courage, le temps, les moyens de poursuivre et abandonnent la procédure.

Voilà la vie à Fontenay depuis presque 5 ans en ce qui concerne l’urbanisme.

Que dit de cela le maire et ses 2 ou 3  adjoints proches. ?

Une phrase entendue très souvent de leur part sur les recours: « un sport local exercé par des Fontenaisiens pour des raisons exclusivement politiques et égoïstes ».

On notera ici la profondeur de l’analyse et la volonté affirmée de dialogue!

Par cette réponse le maire feint de ne pas se rappeler que son élection s’est faite sans aucune proposition ou vision de Fontenay demain, sans aucun plan d’urbanisme. 

Il veut oublier que depuis son élection aucune interrogation des Fontenaisiens, aucune consultation serieuse n’a été menée sur ce qu’ils imaginent, veulent ou ne veulent pas pour le futur de la ville.

Le maire se retranche sur, ici un questionnement sur des détails en occultant le point le plus important ( place de Gaulle) , là sur un sondage en tout petit comité arguant ainsi qu’il a obtenu « l’aval d’une grande majorité de Fontenaisiens » selon ses propres propos (Conservatoire Soubise), etc…

Il n’a pas tenu ses promesses avec la Cemua qui devait faire un point régulier avec les Fontenaisiens sur les projets d’urbanisme.

Son entêtement n’a cessée de croitre.

En conséquence l’exaspération des Fontenaisiens aussi.

La situation  à Fontenay est aujourd’hui celle d’une fracture totale entre un Maire et une bonne partie de ses administrés.

Résultat: des comités d’habitants vides, des réunions de quartier désertées,  des Conseils Municipaux où des Fontenaisiens ou des groupes de Fontenaisiens se font traiter par le maire de zozos ou autres noms d’oiseaux, des signalements de Fontenaisiens au préfet, des procès en diffamation.

Chaude ambiance à Fontenay!

Dans sa campagne de 2014 le candidat Laurent Vastel comparaît Fontenay à la Roumanie ( cumulé avec la 1 ère page du Fontenay Mag avec un montage pour montrer un hall de gymnase pourri, chacun jugera la grande mesure des arguments du maire ).

Au final, non seulement ça s’est dégradé, un trou sur la place de Gaulle depuis 5 ans, des rues de plus en plus défoncées (sans bien entendu parler des travaux permanents en reprenant 3 fois les mêmes endroits), la rue Boucicaut en toujours aussi piteux état , tout cela parfaitement illustré en image dans ce blog, mais ce qui est plus préoccupant c’est que cela s’est maintenant étendu au système de gestion de la ville.

Reprenant la pertinence de l’analyse de l’alors candidat on pourrait parler pour le Fontenay d’aujourd’hui d’un harmonieux mélange de Roumanie et de Syrie.

Pascal Renault

2 RÉPONSES

  • Depuis son élection en 2014 grâce à la fusion de 4 listes sans projet municipal commun, le Maire répète à chaque conseil municipal qu’avant lui rien n’a été fait à Fontenay-aux-Roses.
    Il oublie juste les nombreux équipements publics réalisés lors des mandats précédents : théâtre des sources, gymnases, cuisine centrale, médiathèque, marché aux comestibles…
    Depuis son élection, on est en revanche bien en peine de citer un projet d’équipement utile conduit intégralement par son équipe. En effet, la maison de la musique et de la danse était déjà engagée au moment de son élection. En revanche, le Maire dépense plusieurs millions d’euros pour faire des fontaines et autres miroirs d’eau, rénover à prix d’or une seule salle du conservatoire ou construire une passoire thermique devant initialement servir de gymnase provisoire et désormais présentée comme le 6eme gymnase pérenne de la ville.
    Au début de son mandat, si le Maire passait son temps à dénigrer le bilan de son prédécesseur, il était en revanche plutôt courtois avec les élus de l’opposition pendant les conseils municipaux. Et puis, progressivement, il est devenu de plus en plus ironique puis de plus en plus agressif. Désormais, il nous interrompt régulièrement pendant nos interventions alors qu’il monopolise par ailleurs l’essentiel du temps de parole.
    Le Maire et sa garde rapprochée souhaiteraient probablement gouverner la ville à leur guise pendant la durée de leur mandat sans devoir s’expliquer ni devant l’opposition ni devant les citoyens de la ville.
    C’est une vision totalement archaïque de la gouvernance publique locale. Quel que soit le projet que le Maire défendra pour 2020, n’oublions surtout pas sa pratique du pouvoir et son absence de respect de tous ceux qui ne sont pas d’accord avec lui.
    Gilles Mergy
    Conseiller municipal d’opposition

  • Monsieur Renault,
    Je ne valide pas votre comparaison Fontenay = Roumanie + Syrie. Mais je comprends votre colère qui vous amène à faire cette comparaison.
    En effet le maire actuel (dont j’ai déjà oublié le nom comme celui de Moisan) a élaboré son NON programme sur l’echec du dernier mandat de son prédécesseur.
    Mais là où je vous rejoins, et vous remercie de votre analyse sincère, c’est qu’en effet’ il n’a pas réussi (ni lui, ni ses collaborateurs proches encore en place et je ne parle pas des équipes techniques mais des decideurs) sur une friche meuble et réceptive, à faire pousser une seule récolte intelligente, réfléchie et cohérente en 5 ans.
    Vous avez tout résumé. Éclairé le vote à venir. Mis au ban ces dirigeants d’un autre monde. Confirmé le sentiment de tous les Fontenaisiens qui n’en peuvent plus de ces travaux qui les paralysent. Travaux qui ne servent que l’espoir d’une réélection. Comme si les fontenaisiens comprendraient que bien sur, EN 5 ANS, cette municipalité a investit TOUT ses budgets dans du tape à l’oeil, du home staging à la M6… sans aucune écoute de l’avis de ses administrés, sans aucun aménagement qui leur rendra la vie plus simple…
    Les Fontaines seront les gouttes d’eau qui feront déborder le vase tel le Moisan ?
    A suivre avec attention donc…
    Je ne vous connais pas, mais je vous dis :
    Merci, Mr Renault.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )