9 août 2020 | 05:11
Vous etes ici:  / Libre opinion / Pourquoi je voterai pour Gilles Mergy ?

Pourquoi je voterai pour Gilles Mergy ?

Le Temps du vote est arrivé et je ne vais pas analyser si Gilles Mergy parle mieux d’ écologie, d’urbanisme, de services publics, de démocratie participative, de commerces … non tout cela a déjà été dit…et chacun des deux candidats croit faire le mieux.
1- Alors j’ai décidé de m’ appuyer sur des éléments qu’ on décrit comme moins objectifs mais pourtant qui feront la différence, et en local c’est ce dont nous avons besoin, de gens vraiment à l’écoute, vraiment bienveillants, vraiment disponibles, donc vraiment maîtres de leurs dossiers mais animés par un désir de contenter :
– l’ intérêt individuel de l’ habitant dont la somme produit l’ intérêt général
– les communs, cet intérêt supérieur cette propriété collective qui appartiennent à  tous et dont les plus exacerbés sont le droit au bonheur et au respect
Les techniques, les actions, les idées lumineuses, relancer Fontenay ne sera ensuite qu’une opération de bonne gestion.
Or, Gilles Mergy sait vous écouter, la preuve il prend des notes quand vous vous entretenez avec lui.

Ayant eu de nombreux besoins en tant qu’associative engagée, les membres de l’équipe du maire actuel (encore malheureusement accrochés aux manettes) ne m’avaient pas habituée à cette leçon de vie :

Mme Gagnard ( association) contredisait mes documents,

Mme Guilleminot se cantonnait à sa vision de l’esthétique sans vous recevoir,

Mr Lafon sur la maison de l’environnement et les jardins urbains était aux abonnés absents,

Mr Chambon allergique aux critiques mais je ne l’ai jamais croisé à pieds dans nos rues (Mr Faye oui) s’il ne pouvait se déplacer qu’il envoie un agent de constat, à pied si possible, pour chaque jour noter ce qui cloche dans nos rues, et

Monsieur le Maire qui ne devait pas lire ses courrier ou n’était pas disponible pour donner un rendez-vous (pourtant une école primaire alternative déjà soumises à notre ministère de l’Éducation, c’était quand même un projet précurseur quand on voit l’état de notre système éducatif coupé de la réalité environnementale et dé-coupé en tranches horaires peu porteuses de sens).

2- Fontenay ne pourra pas revenir en arrière lorsque tous les nouveaux projets immobiliers auront été réalisés, la place de la nature dans la ville, je m’y investis encore avec des analyses théoriques à la communauté d’agglomération, mais je me lasse de cette approche toute en diagnostics et en suggestions et parler de « forêt urbaine d’ilots de ventilation de places à  débétonner », si c’est juste pour se gargariser d’idées, fuyons ces instances. Passer à « l’acte », devient possible avec Gilles Mergy  et les spécialistes de ces sujets dans son équipe.

3- Enfin être saluée et dialoguer avec des personnes ouvertes au débat, nourrissent aussi les choix des responsables et même si Laurent Vastel n’est sans doute pas « l’ignoble individu » que certains prétendent , il est ma foi très très mal entouré et sans doute pas suffisamment disponible, d’où des dossiers maîtrisés approximativement!

Oui Gilles Mergy prend son temps pour vous causer, écoute en « vérité » ( non superficiellement pour la forme ou pour les contrer) vos remarques. Et je vois quelques visages sur sa liste qui savent dire bonjour pour engager une conversation en solutions.

Je ne regretterai pas non plus la « ferme pédagogique »  ( projet commun avec Mme Collet sans concertations et dont le lieu choisi « square des anciens combattants » là où « la coulée verte » et une partie du terrain de boules seraient plus appropriés avec la proximité de l’ école) puisque l’équipe de campagne de L Vastel ne m’a jamais donné le rendez-vous proposé .

Alors redécouvrons qu’ « aller de l’avant » (de l’équipe en place) passe par la disqualification mais pour de nouvelles légitimités ( avec Gilles Mergy)  en « bienveillance ».

Joëlle TouzeT

3 RÉPONSES

  • Bonjour Madame Touzet,
    Serait-il possible d’avoir quelques informations concernant le projet d’école primaire alternative , mentionné dans votre article?
    Par ailleurs, je me permets de rappeler que l’intérêt général n’est pas la somme des intérêts particuliers. En effet ces derniers sont concurrentiels et ne sauraient s’additionner. En revanche; l’intérêt général est une sorte de dénominateur commun à tout un ensemble de personnes, abstraction faite des contenus divers et conflictuels des intérêts particuliers de celles-ci.
    Très cordialement,
    Michèle Dorothée.

  • J’aurais dû ajouter que votre choix de vote reflète l’intérêt général.
    Très cordialement,
    Michèle Dorothée.

  • Merci Madame Michèle Dorothėe pour votre réponse.
    Je vais vous répondre sur ce projet d’ école alternative.
    Juste un petit mot concernant l’ intérêt général avec la notion de « communs » que j’ ai précisé aussi. Il semblerait que nous soyons d’accord avec des terminologies différentes.
    Pour l’école alternative c’est un projet de longue date mûri par les expériences comme la rencontre avec la petite fille de la pédagogue Marie Aimée Niox -Château qui a traduit à Fontenay-aux-Roses Maria Montessori dans sa partie scientifique en 1917.
    Plus récemment après avoir pendant un an expérimenté sur Fontenay un espace associatif culturel où les artistes intervenaient après le temps scolaire pour une pédagogie éducative et bienveillante à la galerie Place 3 arts art de vivre art de créer Art des science rue Boucicaut, j’ai pu rédiger une charte pédagogique Organique Temps Espace Sens (POTES) qui ne découpe plus le temps en heures de programmes et qui par les projets jardins architecture et théâtre rend l’enfant 10 fois plus actif tout en développant son humanité, que dans nos modèles anciens. En tant que juriste et diplômée de lettres et en santé (yoga et Ide), j’ai écrit ce document dans un esprit d' »intérêt général » et je l’ai présenté au ministre de l’Éducation pour un Institut pilote à Fontenay-aux-Roses qui formerait les futurs enseignants de l’école publique dans cet état d’esprit ( je vous rappel que les écoles Montessori sont réservées à un tout petit public favorisé). J’ai adressé à notre ville et a l’adjointe aux écoles Madame Bourdet le projet ainsi qu’à l’éducation nationale. La mairie n’a pas facilité la mise à disposition du local conservatoire pour cette expérience. Madame Bourdet a essayé de faire connaître la charte en la distribuant au mouvement coopératives Nationales. Elle a aussi participé à l’événement centenaire de la traduction de Maria Montessori en 2017 qui n’a pas été relayé par la ville et son service de communication (un teaser visible sur YouTube a été réalisé ce jour-là (Pedagogie POTES Joëlle Touzet et tout cela à mes frais n ‘étant pas subventionnéeno aidée par le service commerce de la ville la galerie d’art créait pourtant du lien social).
    Pour connaître plus en détails le contenu du texte que je vais présenter maintenant auprès de Sud Environnement pour remettre la place de la nature en ville et à l école et que je proposerai aussi à notre ville gratuitement pour les citoyens sous une forme plus accessible et concrète en ayant extrait un roman « POTES toujours ou Futur- Age sortie 16 juin 2020 » , vous pourrez me contacter par mail.
    Au plaisir d’échanger avec vous sur ce sujet Joëlle Touzet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )