24 février 2018 | 07:11
Vous etes ici:  / Libre opinion /  Problème de mathématiques électoralistiques : Aie Aie Aie !!!

 Problème de mathématiques électoralistiques : Aie Aie Aie !!!

Les devoirs de maths sont difficiles à faire en ce moment.
Nous élèves fontenaisiens n’y comprenons plus rien.
En 2014 au second tour des élections municipales, on nous proposait le problème suivant pour composer la majorité au conseil municipal :
Majorité = 1 + 1 +1 + 1 (Listes Vastel, Lafon, Faye, Ribatto) = 4
Jusque-là tout va bien et la démonstration est convaincante : on mélange 4 horizons pour la majorité afin d’enrichir la réflexion et le débat. Les fontenaisiens croient en ce projet unique en France et disent banco !
Mais finalement, dès le départ le problème se complique et devient :
Majorité = 1 (Liste unique Vastel, Lafon, Ribatto) +1 (Liste Faye) = 2
Ah ! Comme dit M. Vastel dans l’article du Parisien du 15.01.18 « depuis le début du mandat, cette liste associative a essayé en permanence de marquer sa différence ».
Donc finalement, les différences ne sont plus un avantage mais un inconvénient. La stratégie marketing change une fois ces messieurs dames arrivés aux affaires…
Si les listes doivent s’abstenir de défendre ou simplement proposer leurs idées, c’est la mort assurée de la diversité, mais surtout de la démocratie.

A quoi bon avoir élu 4 listes si finalement n’est gardée qu’une ligne directive.
Enfin, le 24 janvier 2018, le problème devient par l’exclusion des 5 élus associatifs :
Majorité = 1 (Liste unique Vastel, Lafon, Ribatto) – 1 (Liste Faye) = 0
Mais si le résultat du problème est majorité = 0 :
–    alors plus de légitimité voire plus aucun sens !
–    et élections anticipées !
Le contrat moral passé entre les 4 listes et les fontenaisiens est méprisé et détruit.
Si je comprends bien, c’est au final la liste qui a souhaité respecter l’accord initial avec les fontenaisiens qui se voit éjecter !
De la politique politicienne !
Sandra Duval

3 RÉPONSES

  • Eviction à l’ère numérique et dans la méconnaissance du passé fontenaisien:
    Le maire rend un immense service au couple Bourdet-Faye en les excluant :il efface leur tare originelle-l’ allégeance à la droite pour participer au pouvoir-et les transforme en défenseurs de la liberté d’ expression et du « village» contre la densification
    Remarquable.

  • Madame Duval, vous êtes bien naïve, un contrat moral c’est comme les promesses…

    Votre article me fait penser au bilan de mi mandat d’avril 2017 où M. Vastel ventait les mérites de la pluralité équilibré de son équipe puisqu’il disait : « Peu de choses rappellent aujourd’hui que notre équipe est issue de quatre listes distinctes en 2014 » ( voir édito http://fr.calameo.com/read/002673207346a3e7627b2) et là, on apprend 9 mois plus tard, que cette liste lui crée des problèmes depuis le début du fait de sa différence.

    Au final M. Vastel ne nous disait pas tout depuis 4 ans.

    M. Chambon, au passé politique très clair, avait vu juste en nous alertant courageusement sur le passé politique ambigu de M. Vastel.

    Espérons que cette petite phrase ne lui vaudra pas d’être dans la prochaine charrette d’exclusion de la « bande ».

    Mais soyons rassurés, en contribuant désormais à écrire cette histoire politique ambigue il ne devrait pas être inquiété!!!!!

  • La morale de l’histoire revient à Monsieur Devedjian lundi soir, seul officiel au courant et ayant honoré la soirée de vœux aux « acteurs locaux » (peu nombreux) de sa présence….. « Quand un maire est mauvais, il faut le virer. »
    Curieusement, tous les grands noms alliés de la bande étaient mystérieusement absents…..

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )