19 avril 2024 | 08:25
Vous etes ici:  / Libre opinion / Projet de grande cuisine centrale mutualisée : une déroute municipale qui pose questions sur les compétences des SPL…

Projet de grande cuisine centrale mutualisée : une déroute municipale qui pose questions sur les compétences des SPL…

Rappelons-nous les faits.

En 2019, la municipalité de Fontenay-aux-Roses a confié à la Société Publique Locale (SPL) Vallée Sud Aménagement « une étude de préprogrammation » « qui a permis de définir les objectifs suivants :

  • Démolir la cuisine centrale actuelle dés-lors que la nouvelle unité sera en fonctionnement.
  • Construire une nouvelle unité permettant la production de 12 500 couverts.
  • S’inscrire dans une démarche de développement durable. »


(citations extraites d’une page du Site Internet de Vallée Sud Aménagement que l’on peut retrouver ici : https://www.valleesud-amenagement.fr/projet/mandat-detudes-de-faisabilite-pour-la-reconstruction-de-la-cuisine-centrale-a-fontenay-aux-roses/ , onglet “Le programme”)

Je ne sais pas combien a coûté cette étude, mais je pense que nous sommes nombreux qui aurions pu arriver à de telles conclusions en moins d’une demi-journée…

Forte de ce constat, la Ville de Fontenay-aux-Roses a rejoint la SPL « Une cuisine près de chez nous » avec Bourg-la-Reine, Montrouge et Sceaux, à hauteur de 30% du capital, 300 000 € quand même ! (délibération du Conseil municipal du 30 septembre 2021, avec élection de trois administrateurs issus de la majorité municipale)

Quand cette nouvelle SPL fut installée, mi 2022, les communes décidèrent de confier la maîtrise d’ouvrage du projet et l’étude de faisabilité à… Vallée Sud Aménagement ! (Délibération du Conseil municipal de Fontenay-aux-Roses le 27 juin 2022). J’avais à l’époque, dans un article sur ce blog (https://www.osez-fontenay.fr/cuisine-centrale-intercommunale-quand-lopacite-vient-sajouter-aux-trop-nombreux-autres-defauts/), exprimé des doutes sur ce montage et sur les compétences de la SPL pour mener à bien ce projet.

Les faits m’ont, hélas, donné raison : un an plus tard, la SPL Vallée Sud Aménagement conclut que le projet n’est pas faisable, le terrain choisi, le site de l’actuel cuisine centrale de Fontenay, ne pouvant satisfaire des contraintes réglementaires qui dateraient de 2016.

Quatre ans et combien d’argent dépensé en études pour en arriver à une telle conclusion ?

*****

La mode est à la création de SPL… Réputées plus souples que les services municipaux, trop soumis aux contrôles publics.

Le constat est que si cela permet bien d’échapper au contrôle des élus, qui n’ont connaissance des rapports d’activité qu’avec neuf à douze mois de retard, ce n’est en aucun cas un gage d’efficacité.

Vallée Sud Aménagement est impliquée dans le pilotage du projet de réaménagement du quartier du Paradis, qui prend environ un an de retard tous les ans, et dont on n’a jamais très bien imaginé la fin, notamment son financement…

Vallée Sud Aménagement était impliquée dans le projet de réaménagement du mail Boucicaut, qu’elle voulait financer en construisant un nouvel immeuble de dix étages, dont les actuels copropriétaires n’ont pas voulu, mettant ainsi fin au projet. Si on avait commencé par leur poser la question, on aurait sans doute économisé beaucoup d’études…

Une autre SPL, Vallée Sud Mobilités, a été créée en 2021 pour exploiter les parkings municipaux, dont le nouveau parking de La Cavée, et y créer des infrastructures de recharge électrique. L’immeuble de La Cavée a été livré il y a deux ans environ, mais on vient juste de découvrir que la cohabitation parking privé/parking public posait un problème juridique. Deux années que la ville paye pour un parking toujours pas ouvert…

Et voilà qu’on nous annonce la création d’une nouvelle SPL, GéoSud92, pour piloter le projet de Géothermie. Comment voulez-vous que cela crée de la confiance ? À moins qu’il ne s’agisse de la « Chronique d’une mort annoncée », pour reprendre le titre d’un célèbre roman de Gabriel Garcia Marquez ? La mort du projet, bien sûr…

Michel Giraud

1 RÉPONSE

  • Quel gâchis ! En temps que simple citoyen, que pouvons-nous faire d’utile ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )