9 août 2022 | 09:44
Vous etes ici:  / Libre opinion / Cuisine centrale intercommunale : quand l’opacité vient s’ajouter aux trop nombreux autres défauts…

Cuisine centrale intercommunale : quand l’opacité vient s’ajouter aux trop nombreux autres défauts…

Depuis plus d’un an, nous alertons les fontenaisiens sur ce projet de cuisine centrale géante partagée avec Bourg-la-Reine, Montrouge et Sceaux.

Fontenay dispose déjà d’une cuisine centrale gérée par du personnel municipal, qui n’a pas encore quinze ans, qui délivrait des repas de qualité (qualité que les derniers choix de la majorité municipale a fait baisser) et dont la taille est tout à fait adaptée à un approvisionnement en denrées bio et en circuit court.

Détruire cet équipement, plutôt que l’entretenir, pour en construire un nouveau dont la taille va quadrupler :

  • N’apportera rien aux fontenaisiens qui ont déjà une cuisine centrale adaptée à leurs besoins ;
  • Créera de nouvelles nuisances : les camions venant livrer les denrées ne traverseront ni Bourg-la-Reine, ni Montrouge, ni Sceaux ; à l’inverse, tous les camions livrant les repas dans ces trois communes traverseront Fontenay…
  • Ouvrira la porte à l’externalisation des emplois : la gestion de cette future cuisine a été confiée à « La Cuisine Près de Chez Nous », une nouvelle Société d’Économie Mixte. Ce type de société n’a pas vocation à créer des dizaines d’emplois. On peut donc parier que, très vite, l’exploitation de l’équipement sera sous-traitée à une entreprise de restauration collective dont l’objectif est la rentabilité financière avant la qualité des repas ;
  • Sera un gâchis et un risque financiers : la cuisine que l’on va détruire n’est pas encore amortie ; qui supportera le coût de la nouvelle si certaines communes se retirent du projet ?

La balance pèse dangereusement du mauvais côté. Et voilà que la majorité municipale décide d’en rajouter : à la nocivité du projet, vient s’ajouter son opacité !

Rappelons-nous : lors du Conseil municipal du 30 septembre 2021, la majorité municipale a élu ses 3 représentants (Mme Reigada et MM Lafon et Vastel) au Conseil d’administration de l’Entreprise publique locale (EPL) « La Cuisine Près de Chez Nous », entreprise censée piloter le projet de nouvelle cuisine centrale pour le compte des 4 communes concernées.

Mais, lors du dernier Conseil municipal (27 juin 2022), la même majorité municipale a délégué la maîtrise d’ouvrage des études préalables de ce projet à Vallée Sud Aménagement, une autre EPL, « filiale » du Territoire Vallée Sud, qui n’a pas les compétences nécessaires pour ce type d’équipement…

À la rigueur, on aurait compris un vote autorisant « La Cuisine Près de Chez Nous » à faire appel à un cabinet spécialisé dans ce type d’étude, mais pourquoi faire intervenir un nouvel acteur semi public qui lui-même devra sans doute faire appel à une cabinet externe…

Personnellement, je vois là une belle façon de diluer les responsabilités (quand le coût du projet dérivera à la hausse, les 4 villes nous expliqueront que « c’est la faute au Territoire qui s’est trompé dans les évaluations ») et de perdre la maîtrise des coûts (nous savons tous que plus il y a d’intervenants, plus cela coûte cher et moins on maîtrise).

Quand j’étais jeune ingénieur, on appelait cela « un montage à la Du-Bout », meilleur gage d’échec d’un projet…

Il est encore temps de signer la pétition s’opposant à ce projet : https://www.change.org/Contre-cuisine-centrale-geanteFAR

Michel Giraud
pour les Ateliers Fontenaisiens

1 RÉPONSE

  • Michèle Dorothée

    Il me semble avoir déjà signé cette pétition. S ‘opposer à ce projet, qui porte préjudice à notre ville, me paraît être une évidence.
    Michèle Dorothée

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )