20 mai 2019 | 05:52
Vous etes ici:  / Conseil municipal / Finances / Urbanisme / Quelques éléments sur le projet des Mouilleboeufs

Quelques éléments sur le projet des Mouilleboeufs

Suite aux interrogations autour du projet de construction aux Mouilleboeufs, j’ai visionné les vidéos des conseils municipaux du 16 novembre 2015 et du 11 janvier 2016 auxquels se réfère monsieur le Maire pour dire qu’il a informé les Fontenaisiens sur le projet d’urbanisme du secteur plan de masse des Mouilleboeufs.
Sauf manque d’attention, il n’apparait en fait qu’une seule intervention sur le sujet, celle de Michel Faye au conseil du 11 janvier 2016 (cf vidéo question 3 à partir de 1’50).

Lors de ce conseil, il a été indiqué le montant de la vente des terrains de 2,07 M€ et il a été fait fortement remarquer que cette somme était plus importante que ce qu’avait négocié l’ancienne équipe municipale qui aurait vendu les terrains pour 1,2 M€ seulement, soit 830 000€ de plus.

Notons qu’ il a été omis de signaler que les droits à construire sont totalement différents entre les 2 projets compte tenu d’une part du regroupement de plusieurs parcelles et d’autre part de la modification des règles de constructibilité sur ce secteur à la suite de l’approbation en conseil municipal du 30 septembre 2015 de la modification du P.O.S..

En effet, le projet de l’ancienne majorité portait sur le terrain de 1507 m2 (la parcelle N°9 ne faisait pas partie de la vente), l’emprise au sol était de 0,40 laissant donc 60% d’espaces verts, et la hauteur des bâtiments de R+3 (un rez de chaussée + 3 étages).
Ce qui donnait un droit à construire de 2411 m2.

Le projet actuel porte, suivant l’arrêté municipal du 19 décembre 2015, sur un terrain de 1722 m2 (la parcelle N°9 étant désormais incluse dans le projet) dont l’emprise au sol est augmentée de 0,10 ne laissant donc plus que 50% d’espaces verts, et dont la hauteur maximale est aussi augmentée d’un étage supplémentaire, suite à la modification du P.O.S. (voir à ce sujet un autre article dans ce blog) passant ainsi à R+4.
Ce qui donne un droit à construire de 4305 m2.
Soit 1894 m2 de plus que le projet précédent c.à.d. 78 % supplémentaire de droit à construire.
Il ne semble pas anormal qu’un constructeur soit prêt à payer plus cher un tel terrain.

En terme de prix vendu au m2 à construire, le nouveau projet s’établit à 2,07 M€ pour 4305m2 soit 480 €/m2 alors que le projet précédent s’établissait à 1,2 M€ pour 2411 m2 soit 497 €/m2. Soit des prix au m2 à construire à peu près équivalents.

Il y a toujours un biais quand on donne une information, et il est donc préférable de tout dire quand on veut valoriser une comparaison.

Notons aussi au passage que contrairement aux engagements pris à plusieurs reprises sur la préservation des espaces verts dans la ville, cette première modification du P.O.S. les réduit, pour les nouvelles constructions, de 16 %!

Daniel Marteau

2 RÉPONSES

  • Colette Quilliet

    Merci Daniel pour toutes ces infos.
    Je voulais dire aussi, mais ceci est peut-être un autre débat, que je souhaiterais, personnellement, une surface commerciale plus grande; pour pouvoir faire les courses là, sans avoir à remonter au « Carrefour City »si le commerce est trop petit, il n’est pas viable, c’est ce qui c’était produit il y a une vingtaine d’années au carrefour des rues Bonnard et d’Estienne d’Orves

  • Nous avions en effet prévu une moyenne surface avec l’enseigne SIMPLY MARKET à cet endroit. Plus de 600 m² de commerces que le projet d’actuelle municipalité ne prévoit que 75 m² pour un seul petit commerce qui risque de ne pas pouvoir se pérenniser.

    Tout ça pour favoriser un peu plus encore le promoteur qui pourra vendre à prix fort 500 m² supplémentaires au détriment du commerce pourtant bien attendu dans ce quartier !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )