18 septembre 2019 | 05:35
Vous etes ici:  / Coup de gueule / Réaction au conseil municipal

Réaction au conseil municipal

Bonjour,

En consultant le site de la ville de Fontenay- aux- roses j’ai découvert avec intérêt que les délibérations du conseil municipal étaient intégralement retransmises. Ceci est un progrès certain.

Toutefois je m’étonne qu’à la question N°10 de l’avant dernier conseil le ton soit brutalement monté faisant perdre la sérénité qui doit prévaloir, à mon sens, dans une telle assemblée.

Monsieur le Maire fait état d’un poste municipal créé en 2002 qui pourrait être susceptible de constituer un emploi fictif au service du groupe communiste, pour lequel il se réserve, après analyse complémentaire, le droit de porter plainte.

Après une brève explication de l’ancien maire et d’un conseiller municipal communiste, le maire a passé la parole à Monsieur Ribatto.

Celui- ci a lancé une attaque verbale d’une violence inouïe, des accusations graves, et fait des comparaisons avec des affaires touchant des responsables de la société EDF, affaires totalement indépendantes de la ville de Fontenay aux Roses.

Il faut espérer que Monsieur Ribatto s’est bien documenté sur l’éventuelle faute, car devant une telle diatribe on peut imaginer, si les faits ne sont pas avérés, qu’il se place dans une situation difficile à justifier. En tout état de cause le ton accusateur digne d’un procureur n’avait pas, à mon sens, sa place dans cette enceinte.

En outre il est dit par monsieur le maire, que peu de monde connaissait ce fonctionnaire. Il est assez étonnant que dans une mairie, compte tenu des compétences, on ne retrouve pas rapidement un tel engagement de personnel qui se fait, normalement, par l’élu responsable des personnels.

Un conseil municipal, ouvert au public n’est- il pas là pour éclairer avec précision les Fontenaisiens ?

Doit- il s’obliger à prendre à témoin les Fontenaisiens de violents règlements de compte qui ne sont, en fait, que de la politique politicienne ?

Il est éminemment souhaitable que cette ambiance délétère de revanche cesse à Fontenay- aux- Roses ?

Et si on passait à l’avenir ?

Jacques Duca

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )