11 décembre 2019 | 17:56
Vous etes ici:  / Libre opinion /  Redynamiser le commerce en centre ville, qu’ils disaient !

 Redynamiser le commerce en centre ville, qu’ils disaient !

Sur son site de campagne, M. Vastel revient sur la situation telle qu’il l’a trouvée en 2014, et sur les résultats obtenus depuis.
Sur le thème « Commerce et emplois », nous pouvons lire ceci : « La ville en 2014 : 14 cellules commerciales vides rue Boucicaut, déclin visible » ( copie d’écran du blog M. Vastel ci dessous ).

J’ai toujours été étonné que face à ces « 14 cellules commerciales vides » de 2014, il n’y ait aucune indication des progrès réalisés en 5 ans ; c’est pourtant facile à compter ! Y aurait-il anguille sous roche ?

Alors, mes occupations m’appelant plusieurs fois au centre ville ce vendredi 22 novembre, je suis allé faire mon petit comptage personnel : place Carnot et bas de la rue Ledru-Rollin, mail Boucicaut, et rue Boucicaut de la place de la Cavée à la place Sainte-Barbe.

Bingo ! 14 cellules commerciales inoccupées… Et encore, j’ai compté le local de campagne de M. Vastel comme une « surface commerciale » occupée (je préfère ne pas savoir ce qu’il vend), sinon cela ferait 15.

Certes sur trois rideaux baissés, on annonce une réouverture prochaine ; mais tout dépend du jour de comptage, qui n’est pas précisé pour 2014.

Maintenant je comprends mieux : sur son site de campagne, M. Vastel ne pouvait pas écrire « situation actuelle : toujours 14 cellules commerciales inoccupées en centre ville, déclin confirmé ».

Si je peux me permettre une suggestion pour améliorer ce bilan : la municipalité pourrait proposer un local commercial vacant à chaque liste candidate aux prochaines municipales. Cela ne revitalisera pas le commerce, mais ce sera temporairement moins moche que des rideaux désespérément baissés.

Ah, et puis je voudrais tout de suite répondre à une objection qu’on ne manquera pas de me faire : « Si la situation du commerce ne s’est pas améliorée, c’est parce que les projets immobiliers en centre ville ont pris du retard du fait des recours intentés par des fontenaisiens. » Peut-être, mais dans ce cas il ne faut pas laisser violer les règles que vous avez vous-même établies, ni ignorer tous les avis qui ne vont pas dans votre sens… ».

Respect et écoute, la base de tout !

Michel Giraud

6 RÉPONSES

  • Sur le commerce, la maintenance des équipements publics, la tranquillité urbaine et bien d’autres, le maire actuel se contente d’asséner que tout va mieux qu’avant 2014 mais sans jamais étayer son raisonnement avec des données objectives.
    Si nous sommes élus en mars 2020, nous définirons en lien avec un représentant de l’opposition et les Fontenaisiens quelles données quantitatives doivent être diffusées et surtout sous quelle forme pour pouvoir porter un jugement éclairé sur l’action publique.
    C’est ce que j’appelle de l’open data + : on ne fournira pas que des données brutes non exploitables mais des véritables indicateurs d’évaluation.
    Gilles mergy

  • Marie Hélène Boulestreau

    Il faut avoir de la vertu pour faire ses courses à Fontenay avec tous ces travaux, et cette circulation ! Quant à moi , je me réjouis de l ‘ ouverture d’ une petite épicerie au 29 de la rue d’ Estienne d’ Orves , zone éloignée de tous commerces. Je n’ai pas lu assez attentivement le Mag de Fontenay ? Mais je n’ai pas entendu parler de ce nouveau magasin . Réaménagé à la petite semaine (les travaux épisodiques ont duré des mois). Ce n’ est pas une enseigne « glorieuse », certes, mais on y trouve de tout à des prix raisonnables. La vendeuse ( srilankaise ? ) parle un français laborieux , mais c’ est une nouveau commerce!

  • Antoine Mitouard

    Merci monsieur Giraud de cet article qui remet la situation du commerce à Fontenay au clair.
    Je me demande quel qualificatif on peut appliquer à un maire et à ses principaux conseillers municipaux qui proclament urbi et orbi qu’ils ont redressé le commerce?
    Au bout de 6 ans, rien de plus. Et on se rappelle il y a un mois le long article du maire dans un blog fontenaisien pour nous expliquer sa réussite.

  • Bonjour Madame Boulestreau
    Je suis ravi de cette ouverture d’un commerce ex-centré, et je lui souhaite longue vie.
    Je pense en effet que la communication se focalise facilement sur le commerces de cente ville ; moi le premier ! mais qu’il ne faut surtout pas marginaliser ceux qui tentent de faite vivre le commerce de proximité, en créant des emplois.

    Michel Giraud

  • Vous ne comprendrez décidemment jamais rien…
    Oubliez pas que le commerce est dans le mandat 2 de monsieur Vastel…
    Le recrutement de madame Bekiari fait partie de cette phase 2..l’excellence en cette matière!

  • Mille fois merci.
    Tout d’abord aux administrateurs du blog qui ont laissé paraître ma colère lors de l’expulsion d’une famille le 12 septembre dernier. Ensuite à Monsieur MERGY qui a tout de suite été très réactif et a contacté les personnes pouvant aider cette mère de famille (en l’occurence Mme et Mr SOMMIER). Ils ont accompagné cette maman et ces deux petites filles pendant des semaines ; ils ne l’ont jamais lâchée. Merci aux lecteurs du blog de s’être penchés sur cette situation et d’avoir fait des propositions (bien sûr non reprises par la mairie). Je ne remercierai pas Monsieur le Maire qui ne m’a pas écouté lorsque je l’ai sollicité pour venir en aide à cette femme à la rue avec deux jeunes enfants. Avec du temps, néanmoins les choses avancent. Fatou devrait avoir un logement d’ici une quinzaine de jours. Il aura fallu trois mois pour un hébergement digne de ce nom. MERCI à vous tous pour vos qualités de coeur.
    Je ne l’oublierai pas

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )