17 septembre 2019 | 12:53
Vous etes ici:  / Coup de gueule / Réponse au courrier de Monsieur le Maire

Réponse au courrier de Monsieur le Maire

Monsieur le Maire,

Au nom des administrateurs du blog Osez Fontenay, je vous remercie de votre courrier, et puisque vous m’en donnez l’autorisation , je publie immédiatement  votre lettre qui apporte un très intéressant éclairage aux articles et commentaires faits précédemment sur les suites du jugement du tribunal administratif concernant le règlement intérieur  qui fixe les modalités du Conseil Municipal.

Vous me permettrez toutefois de vous dire combien je suis  froissé de lire votre  dernier paragraphe qui me fait le procès de ne pas respecter les lecteurs du blog Osez Fontenay.

C’est une affirmation insultante, diffamante et gratuite dont j’ espère que vous aurez à cœur d’apporter les preuves, à moi que vous mettez en cause personnellement,  mais aussi aux autres administrateurs qui en animant ce blog  contribuent à faciliter l’expression démocratique dans notre ville de Fontenay aux Roses.

Je vous prie,  Monsieur le Maire, de trouver ici l’expression de sentiments courtois mais déçus d’un de vos administré.

Daniel Marteau

2 RÉPONSES

  • Monsieur Marteau, vous dites dans la charte de votre blog que vous publierez tous les articles sauf s’ils comportent des attaques personnelles ou des propos diffamants.
    Alors pourquoi avoir publié celui du maire?
    JG Croland

  • M Croland, les propos désobligeants du maire m’étaient adressés personnellemen et ne visaient personne d’autre que moi. Dans ces conditions après en avoir avisé les autres administrateurs, j’ai décidé de publier quand même l’article parce qu’il apporte une autre vison sur un sujet important pour la vie démocratique à Fontenay.
    Vision d’ailleurs contestée comme vous le lirez dans les commentaires de l’article du maire.
    Mais en aucun cas cela ne change notre charte : nous n’avons jamais publié et nous ne publierons pas d’articles diffamants ou insultants pour des personnes (autres que nous même, les administrateurs!).
    Daniel Marteau

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )