6 juin 2020 | 12:37
Vous etes ici:  / Elections municipales 2020 / Réponse au questionnaire des associations : Pascal Buchet tête de liste « Fontenay avec Vous »

Réponse au questionnaire des associations : Pascal Buchet tête de liste « Fontenay avec Vous »

Thématique : Démocratie Participative, participation des citoyens

Fontenay avec vous : afin de répondre à vos questions sur cette thématique, nous vous présentons notre méthode et les nouveaux outils de la démocratie locale qui permettront démocratiquement d’avancer sur les indispensables pratiques nouvelles dont notamment celles que vous évoquez et qui devraient répondre à vos attentes.

Donner la parole, écouter puis décider ensemble, selon le schéma suivant :

Au-delà de la charte de la démocratie participative, que nous avions mise en place en 2012 avec nombre d’entre vous, des conseils de quartiers, des comités d’habitants, nous vous proposons d’aller plus loin ensemble : les Fontenaisiens décideront avec les élus à l’aide de plusieurs outils. Nous mettrons les moyens nécessaires notamment en personnel pour former les habitants et les inciter à participer.

Un conseil municipal citoyen qui sera composé d’habitants tirés au sort tous les deux ans.

Une votation citoyenne annuelle organisée chaque année auprès de tous les habitants sur les principaux choix proposés par les élus. Les votes blancs seront pris en compte.

Un référendum local d’initiative citoyenne permettra à la demande de 10% des habitants, l’ajout d’une question à la votation citoyenne annuelle. Ce seuil sera aussi retenu pour faciliter le droit de pétition (inscription d’une délibération au Conseil municipal).

Un observatoire des engagements de campagne composé de citoyens volontaires et tirés au sort

Une nouvelle charte de la démocratie citoyenne qui précisera ces innovations démocratiques et après adoption au Conseil municipal, s’imposera aux élus.

Création d’un Conseil municipal des enfants, d’un Conseil de la jeunesse, d’un Conseil des seniors et d’un Conseil économique, social et environnemental. L’opposition sera respectée et associée aux décisions.

  • Pourquoi voudriez-vous favoriser la Démocratie Participative, la participation des citoyens à l’élaboration, la réalisation et l’évaluation des projets municipaux ? cf plus haut
  • Etes-vous prêt à donner une large délégation horizontale et des moyens d’action (avec du personnel municipal) à un Maire Adjoint chargé de la Démocratie Participative, dans tous les domaines d’intervention de la municipalité. Avez-vous déjà, dans votre équipe un candidat pour un tel poste ? Bien évidemment, il y aura un-e adjoint-e chargé-e de la démocratie Participative
  • Pensez-vous mettre des habitants dans le comité de rédaction du Fontenay Mag ? pourquoi pas cf plus haut
  • Pensez-vous mettre en œuvre les propositions du groupe de travail sur les comités d’habitants et de la démocratie participative et lesquelles (fichier joint) ? cf plus haut
  • Pensez-vous proposer à des citoyens de participer à toutes les commissions municipales ? cf plus haut
  • Pensez-vous proposer à des citoyens de participer à la commission des permis de construire, sans voix décisionnaire ? cf plus haut
  • Comment pensez-vous réactiver la Commission Extra-Municipale d’Urbanisme et d’Aménagement (CEMUA), assemblée consultative et de concertation avec pour membres des élus, des services techniques, des représentants des comités d’habitants, des associations de quartier et de locataires, et quel rôle lui donner ? cf plus haut
  • Quel contrôle de la tenue de vos promesses de campagne au cours de la mandature envisagez-vous ? cf plus haut
  • Comment ferez-vous pour étendre les pratiques de la Démocratie Participative au niveau du territoire Vallée Sud Grand Paris ? cf plus haut

Thématique : Urbanisme et densification

  • Le Schéma Directeur d’Ile de France (SDRIF) impose à Fontenay-aux-Roses la construction de 1500 nouveaux logements en 15 ans. Quelle est votre position par rapport à ce chiffre ?

FONTENAY AVEC VOUS : L’aménagement d’une ville ne peut se résumer à des objectifs de construction. Notre démarche en la matière est celle de projets intégrés dans leur environnement. Le qualitatif doit être privilégié sur le quantitatif. Nous changerons le PLU qui a considérablement augmenté la constructibilité et autorise de densifier à outrance la commune. Nous argumenterons en soulignant la densité actuelle plus importante que celle des villes voisines, la rareté relative d’espaces à construire, le manque d’espaces verts et de pleine terre, l’insuffisance et les difficultés rencontrées en matière de transports en commun. Et il faudra aussi apporter une réponse pour des activités économiques sources d’emplois qui manquent à Fontenay-aux-Roses. Nous étions à un rythme annuel d’une cinquantaine de logements, Le raisonnable et le possible pour préserver une qualité de vie et une ville à taille humaine nécessite de diviser par au moins deux l’objectif de 200/an fixé par l’actuelle municipalité dans son PLH.I l faudra protéger les espaces verts et reclasser ceux que l’actuelle municipalité a déclassés pour permettre les projets des promoteurs immobiliers.

  • Pensez-vous qu’une densification au-delà de ce chiffre de 1500 logements soit souhaitable pour Fontenay, et pourquoi ? NON, au contraire
  • Comment allez-vous gérer les services publics pour tenir compte de l’arrivée de ces nouveaux habitants : voirie, espaces verts, équipements sportifs, écoles, crèches, services municipaux, etc. L’évolution de la population sera douce mais nous agirons pour renforcer sans attendre les services publics, car l’urgence est déjà de remettre en place les services publics, entre autres ceux que l’actuelle municipalité a laissé partir vers d’autres communes notamment Bagneux (mission locale pour l’emploi des jeunes, service de l’emploi, assistantes sociales… )

Thématique : Aménagement et cadre de vie

  • Quels sont, selon vous, les avantages et inconvénients des projets actuels sur la Place du Général de Gaulle : un immeuble en fond de place, un immeuble côté Est sur l’emprise des immeubles Osica, une « Folie » en face du marché, et un immeuble dans la ruelle de la Demi-Lune ? Nous y sommes opposés
  • Quelle est votre position sur la pétition lancée par l’Association La Boissière « Ni immeuble, ni parking sur le parvis du château La Boissière » qui a réuni plus de 650 signatures en juillet 2017 ? Nombre d’entre nous l’on signée et nous ferons tout pour empêcher ce projet de l’actuelle municipalité..
  • Comment réagissez-vous au fait qu’elle n’a pas été entendue puisque le permis de construire de ces deux bâtiments a été délivré à la Société Immobilière VINCI, le 25 octobre 2019 ? c’est inadmissible et illustre malheureusement la démarche opaque et le mépris de l’actuelle municipalité. D’ailleurs malgré les multiples questions posées particulièrement par MM Pascal BUCHET et Françoise ZINGER au Conseil municipal, l’opacité est totale sur les engagements de la Ville, de Vinci et du bailleur de St Prix. Ce sera un point urgent à lever dès notre élection.
  • Depuis la mise en application du PLU, les règles définissant les droits à construire ne sont pas suffisamment protectrices dans le centre-ville.

Comment comptez-vous protéger notre centre-ville pour stopper la densification et pour préserver les espaces verts, publics et privés, indispensables à la sauvegarde de la biodiversité de la ville ? OUI, cf plus haut.

  • Actuellement un recours contentieux a été fait auprès du tribunal administratif sur la délibération de cession et deux autres recours gracieux sont en cours sur la convention précaire et sur le bail commercial. Que comptez-vous faire du bâtiment du Conservatoire de la rue du Docteur Soubise ? Nous reprendrons les discussions qui ont cessé depuis 2014, de nouvelles idées sont apparues depuis, tous les projets seront étudiés et tranchés selon un schéma démocratique de participation citoyenne et de co-élaboration (cf plus haut) en tenant compte des besoins dans la ville.
  • Si vous envisagez de conserver le bâtiment du Conservatoire dans le patrimoine de la ville, comment comptez-vous vous y prendre ? nous en étions resté en 2014 à la possibilité d’un bail emphytéotique mais les choix budgétaires et environnementaux de la commune seront également étudiés en tenant compte de la situation juridique du dossier et tranchés selon un schéma démocratique de participation citoyenne.

Thématique : Urbanisme et mobilités

  • Le tracé de la rue La Boissière a été co-élaboré entre riverains, association La Boissière et la municipalité lors de son réaménagement, dans le but de réduire le trafic automobile et de sécuriser les usagers piétons et cyclistes de cette desserte locale. Dans le cadre du réaménagement de la place de la Cavée, il semble évident, compte tenu de son étroitesse et de sa configuration, que cette desserte doit s’intégrer dans un cheminement vert piéton et vélos, partant du Panorama (tramway) pour rejoindre la Coulée Verte. Quel est votre position sur cet aménagement entre la place de la Cavée et la rue Georges Bronne notamment ?

Nous avons dénoncé la construction de cet immeuble qui a détruit plusieurs maisons de ville, de grandes surfaces de pleine terre et d’espaces verts alors que nous voulions y développer des maisons de ville. Comme pour la parcelle de l’ex Escale routière qui était à refaire, il aurait mieux fallu mener une opération sur la parcelle du Café-Hôtel d’en face et ce d’autant plus que le cafetier y était favorable. Nous avions fortement modéré la circulation motorisée par l’aménagement d’un petit parking à cette entrée ;il faudra donc repenser l’actuel projet en ce sens en y intégrant la volonté du développement commercial de proximité (terrasses ?) et l’intégrer comme vous le suggérez dans un schéma de circulations douces de la ville.

Thématique : Déplacements et mobilités

  • Quelles sont les propositions du Comité thématique sur la Circulation, le Stationnement et les Transports Actifs (CSTA) que vous prendrez en compte dans un délai d’un an (fichier joint) ? La plupart car elles vont dans le bon sens et correspondent à la méthode que nous développons, certaines devront être plus étudiées et tranchées selon un schéma démocratique de participation citoyenne.

Thématique : Végétalisation et biodiversité

  • Fontenay est très carencé en espace verts publics, avec 6 m2 par habitant, la norme étant de 10 m2. Comment pensez-vous corriger cet écart ? Cf plus haut. Nous reclasserons les espaces qui ont été déclassés, planterons un arbre à chaque naissance et revégétaliserons la commune dans le cadre de la participation citoyenne notamment.

Thématique : Services de proximité

  • Comment allez-vous satisfaire les besoins des fontenaisiens en termes de santé :
    • – Médecins, généralistes et spécialistes
    • – Infirmiers, infirmières
    • – Laboratoires, imagerie médicale
    • – Prise en compte de la dépendance
    • – Etablissements du grand âge
    • – Handicap, accessibilité
  • Quelles formes de solidarité envisagez-vous créer, développer, encourager pour que les habitants se sentent bien ensemble ?

FONTENAY AVEC VOUS La solidarité sera au cœur de notre projet, c’est d’ailleurs pour nous la condition de la réussite de la transition écologique qui est vouée à l’échec par les tenants du libéralisme ou de l’écologie qui oublie le social.

Nous vous citons deux exemples pour illustrer notre démarche :

  1. CREER DES TIERS LIEUX

Pour redonner du sens au collectif, libérer et faciliter les initiatives, initier de nouveaux services et répondre à des attentes qui jusque-là ne trouvaient pas d’écho, nous proposons la création de tiers-lieux. Un tiers-lieu est un espace de rencontres entre des personnes et des compétences variées, qui favorise la créativité et les interactions sociales. Créés avec les Fontenaisiens, pilotés par des associations, des animateurs, des facilitateurs, ce sont des lieux flexibles et mutualisés, générateurs d’échanges et de vie sociale. Ils contribuent à développer les initiatives et les partages, jusqu’à faire naître des projets communs. Modulables, ouverts, accueillants, ils favorisent l’épanouissement individuel et collectif. Ils sont vivants car ils reposent sur l’écoute et l’imagination pour élaborer chaque projet, porteur de sens et de valeurs communes.

De l’économie sociale et solidaire à la culture, de l’artisanat à l’éducation, de l’écologie à l’innovation, les exemples sont variés : ateliers partagés (dessin, peinture, photo, cuisine, couture, jeux …), lieux de rencontres pour les jeunes, espace dédié aux recherches de stage, café musique, espaces intergénérationnels …espace de coworking, pépinière d’entreprises, cyber café, Fablab cantine solidaire, boutique du partage, espace d’accès aux droits, café des aidants maison du climat, jardins et outils partagés, repair café, recyclerie, ressourcerie…

  1. AIDER LES AIDANTS

Plus d’un-e Fontenaisien-ne sur cinq aide une personne de son entourage, soit parce que la personne est malade, handicapée ou dépendante. Ces personnes ont aussi besoin d’être aidées, ne serait-ce que pour « souffler »Il faudra avant tout renforcer les aides à domicile et les activités en lien avec le CCAS et les associations pour les personnes âgées ou malades et les personnes handicapées. Le café des aidants sera un lieu d’écoute, d’échanges et d’informations avec un centre de ressources et d’actions (repérage des besoins, réseau d’intervenants : kiné, médecins, soins infirmiers, aides à domicile, assistante sociale) et un lieu de soutien psychologique mais aussi d’activités culturelles et de rencontres intergénérationnelles. Le développement des accueils de jour, d’autres solutions alternatives basées sur les associations et le bénévolat (après formation) seront aussi à privilégier.

  • Comment pouvez-vous attirer / maintenir les services et commerces de base tels que :
    • – Bureau de poste
    • – Sécurité sociale
    • – Etat civil
    • – Laverie
    • – Billetterie transports

FONTENAY AVEC VOUS : Rien ne s’obtient sans une forte volonté politique, une mobilisation citoyenne et des dispositifs innovants pour y répondre (cf plus haut) tout en trouvant d’autres sources de financement que les impôts, taxes et tarifs quand un coût supplémentaire est nécessaire.

Thématique : évolution de la ville à long terme

  • Pouvez-vous définir votre vision de Fontenay-aux-Roses à 15-20 ans ?

FONTENAY AVEC VOUS une ville à taille et visage humains, une ville du vivre ensemble, du respect, une ville dynamique et où les habitants sont acteurs de l’évolution de leur cadre de vie et des activités. Une Ville équilibrée en préservant les équilibres actuels : urbanistiques (pavillons / collectifs), démographiques (jeunes /moins jeunes), (sociaux) logements privés / sociaux et une ville plus végétale moins minérale … une ville qui soit belle, solidaire et permette l’épanouissement de chacun.

  • Que souhaitez-vous pour cette ville en termes de :

– population (nombre, diversité…)

– urbanisme (destination des zones, type d’habitat, densité, espaces verts…)

– mobilité et transports

– accompagnement de la transition écologique

– services à la personne

– offre culturelle

Et pour finir, pouvez-vous nous donner en une seule phrase

une raison d’être optimiste si vous êtes élu le 22 mars 2020 ?

FONTENAY AVEC VOUS

Les élus ne décideront plus seuls mais avec les Fontenaisiens

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés ( obligatoire )